HomeActualitéHaïti, crise politique 

Haïti, crise politique 

Published on

Archives

La propagande opportuniste, à chaque fois, s’est trouvée renforcée, avec des anciens visages pour la direction d’un gouvernement provisoire ou de transition.  En effet, la décision prise par le Conseil des Ministres d’installer le Conseil Présidentiel de 9 membres de la CARICOM, a été traité de « Faux et usage de faux », par le Mouvement Point Final.

Depuis l’arrivée de l’équipe d’Ariel Henry au pouvoir, Haïti a sombré dans une suite d’opérations de faux et d’usage de faux.  Ces activités pourraient entraver, à moyen et long termes, la bonne marche des institutions républicaines du pays.  Par exemple, on sait bien que, d’après la Constitution haïtienne du 29 mars 1987, il y a des attributions qui sont des prérogatives strictes du président de la République.  Toutefois, depuis l’arrivée d’Ariel Henry au pouvoir, il a tout brûlé sur son passage.

En 2022, il a essayé de mettre en place un Conseil Électoral qui est l’attribution d’un président de la République.

En 2023, le PM Ariel Henry a nommé des juges à la Cour de Cassation et a même placé un Président à ladite Cour.

Maintenant, malgré l’annonce de la démission du PM de Facto Ariel Henry qui est en exil, on organise des Conseils des Ministres pour nommer et installer des membres du Conseil Présidentiel de 9 membres de la CARICOM, ce que le Mouvement Point Final traite de Faux et d’usage de faux, et il met en garde les Conseillers présidentiels de ne pas se glisser dans cette voie inconstitutionnelle, illégale et arbitraire, pour ne pas tomber sous le coup de la loi.

Du coup, le Mouvement Point Final demande aux membres du Conseil Présidentiel de 9 membres de renoncer à cette proposition, pour ne pas entraver leur avenir et celui du pays car, le Conseil Présidentiel de 9 membres n’est rien d’autre qu’une opération illégale, illégitime et inconstitutionnelle.

De plus, les Conseils des Ministres, organisés par l’équipe d’Ariel Henry, ne sont que des activités frauduleuses, illégales et inconstitutionnelles que le Mouvement Point Final traite de Faux et d’usage de faux.

Le Mouvement Point Final demande aux autorités judiciaires du pays de poursuivre tous les membres du cabinet ministériel d’Ariel Henry pour faux et usage de faux, dans le cadre des démarches visant à l’installation du Conseil Présidentiel de 9 membres qui ne sont que des usurpateurs de titre et de fonction.

Le Mouvement Point Final continue de rappeler aux organes de presse de l’État d’Haïti, Le Moniteur et la Radio Télé nationale de ne pas publier aucun arrêté, des décrets et des annonces concernant le Conseil Présidentiel de la CARICOM qui est une structure illégale et inconstitutionnelle.
Emmanuel Saintus

Popular articles

Interrogations sur les motifs de refoulement des Haïtiens munis de visa américain, canadien ou Schengen

Le refoulement des Haïtiens, munis de visa américain, canadien ou Schengen, débarquant dans les...

Conférence de commémoration du 199ème anniversaire de la dette de l’indépendance d’Haïti:

" Impact de la dette de l'indépendance dans le sous-développement d'Haïti"Le Mouvement Point Final...

Instabilite

De l'instabilité sociopolitique dégradante aux ingérences des puissances impérialistes occidentales en Haïti, le peuple...

Mythe ou vérité ? Le peuple haïtien, pour son propre malheur, choisirait-il des bandits comme leaders?

 Les analystes politiques prennent le vilain plaisir de culpabiliser les victimes en guise de...

Latest News

Newsreel

As the presidential transitional council, Conseil présidentiel de transition (CPT) struggles to see if...

Haïti Conseil Présidentiel : le CP Athlétique Club

Le mois d’avril, disent certains, est cruel.  Quand le pain quotidien n’est pas certain,...

221ième de notre Bicolore : et si les ancêtres revenaient parmi nous !

18 novembre 1803 - 18 novembre 2023, 221 années contemplent tristement la création de...