HomeActualitéFonctionnement du Conseil Présidentiel : 

Fonctionnement du Conseil Présidentiel : 

Published on

Archives

La question de blocs, au sein du CPT, est une erreur sémantique et une faiblesse intellectuelle grave

Le concept universel de Conseil relève de l’idée d’un bloc monolithique, d’un corps indissociable et indivisible, pour tout dire : d’un tout.  Dans le cas du Conseil Présidentiel, il est banal de parler de blocs majoritaire et minoritaire.  C’est une erreur sémantique grave et même une faiblesse intellectuelle très accentuée.  Au sein du Conseil Présidentiel, chaque membre du Conseil Présidentiel est égal en dignité, en droit et en responsabilité.  Prévoir d’organiser une élection au sein du Conseil Présidentiel, pour élire un Coordonnateur général du CPT, était déjà une mauvaise prétention.  On aurait dû tenir compte tout simplement du doyen d’âge, pour coordonner le Conseil.  D’ailleurs, le doyen d’âge est encore Edgard Leblanc Fils, le meilleur élément du Conseil Présidentiel de 9 membres.

Cette histoire de blocs, au sein du CPT, va augmenter « l’infonctionnabilité » du CPT, déjà en panne de légitimité.  Ce sont des malades du titre présidentiel.  D’ailleurs, on commence à remarquer dans les documents du CPT, la signature de M. Edgard Leblanc Fils qui signe comme Président du Conseil Présidentiel.

Quelle histoire !  M. Edgard Leblanc Fils n’est pas le président de la République, il est un Conseiller présidentiel qui fait office de Coordonnateur général du Conseil.  Signant à titre de Président, il est en train de commettre une usurpation de titre et de fonction, ce qui est une infraction pénale.  On ne peut pas jouer avec les choses sérieuses.  Là, M. Edgard Leblanc Fils peut se retrouver dans une situation très difficile.

Ce qu’on aurait dû faire, c’est d’établir un organigramme pour faciliter une meilleure répartition de tâches au sein du CPT.  Par exemple :

  • 1 Coordonnateur général désigné, en tenant compte du doyen d’âge, et 1 Coordonnateur adjoint ;
  • 1 Secrétaire – rapporteur et 1 adjoint ; 
  • 1 Responsable de Planification ; 
  • 1 Responsable de Finance ; 
  • 1 Responsable des relations publiques ou de communication 
  • et les 2 autres membres gardent leur fonction d’observateurs du CPT.

Point n’est besoin de s’immiscer dans une affaire de blocs majoritaire et minoritaire, au sein du Conseil Présidentiel qui devrait être un bloc monolithique et indissociable.  C’est le Conseil Présidentiel, dans l’ensemble, qui va remplir la fonction présidentielle, ce n’est pas le Coordonnateur général.  Chaque membre du CPT doit jouir des mêmes prérogatives.  D’ailleurs, dans le journal officiel du pays, Le Moniteur, on ne fait pas mention de titre pour les membres du Conseil Présidentiel.  Chaque membre est un Conseiller présidentiel, au même titre que les autres.

Le Conseil Présidentiel de 9 membres est donc frappé d’erreur sémantique et de faiblesse intellectuelle, pour ne pas dire de folie présidentielle chronique.

Emmanuel Saintus

Popular articles

Interrogations sur les motifs de refoulement des Haïtiens munis de visa américain, canadien ou Schengen

Le refoulement des Haïtiens, munis de visa américain, canadien ou Schengen, débarquant dans les...

Conférence de commémoration du 199ème anniversaire de la dette de l’indépendance d’Haïti:

" Impact de la dette de l'indépendance dans le sous-développement d'Haïti"Le Mouvement Point Final...

Instabilite

De l'instabilité sociopolitique dégradante aux ingérences des puissances impérialistes occidentales en Haïti, le peuple...

Mythe ou vérité ? Le peuple haïtien, pour son propre malheur, choisirait-il des bandits comme leaders?

 Les analystes politiques prennent le vilain plaisir de culpabiliser les victimes en guise de...

Latest News

Newsreel

As the presidential transitional council, Conseil présidentiel de transition (CPT) struggles to see if...

Haïti Conseil Présidentiel : le CP Athlétique Club

Le mois d’avril, disent certains, est cruel.  Quand le pain quotidien n’est pas certain,...

221ième de notre Bicolore : et si les ancêtres revenaient parmi nous !

18 novembre 1803 - 18 novembre 2023, 221 années contemplent tristement la création de...