HomeActualitéConférence de commémoration du 199ème anniversaire de la dette de l'indépendance d'Haïti:

Conférence de commémoration du 199ème anniversaire de la dette de l’indépendance d’Haïti:

Published on

Archives

Impact de la dette de l’indépendance dans le sous-développement d’Haïti”
Le Mouvement Point Final et des organisations haïtiennes de la diaspora, MLHA, CEHAH et autres, ont présenté une conférence-débat, pour commémorer le 199ème anniversaire de la dette de l’indépendance d’Haïti, considérée comme l’un des plus grands crimes financiers de toute l’histoire de l’humanité.  Le thème de la conférence a été : ” Analyse de l’impact de la dette de l’indépendance dans le sous-développement d’Haïti”.  La conférence a été dirigée à tour de rôle par Madame Kettly Excellent, présidente de CEHAH au Canada et de Mme Chantal Auguste, présidente d’honneur de MLHA aux États-Unis.

Le conférencier principal du jour a été Ulysse Jean Chenet, coordonnateur général du Mouvement Point Final.  Les autres intervenants sont les professeurs : Joseph, Laviolette, Sanon, Jimmy Mertune, Jacquelin, Alliancy Calixte, de FACI Inc. et autres.  Les débats n’étaient pas rectilignes.  Chaque intervenant a présenté sa compréhension et son appréciation de l’impact de la dette de l’indépendance dans le sous-développement d’Haïti.
Mais, le plus important, tout le monde admet, de façon unanime, que la France doit restituer cette dette à Haïti.  Le Professeur Joseph parle lui-même de rançon, parce que c’est un vol que la France a commis contre la jeune nation nègre de la Caraïbe, en 1825.
Il faut dire qu’il y a une sorte de susceptibilité du côté des intervenants qui ont pensé que : si la France arrive à restituer cette dette à Haïti, ce fonds pourrait connaître le même sort que les Fonds PetroCaribe et CIRH.

Ensuite, certains intervenants disent qu’on ne peut pas parler de la question de restitution de la dette de l’indépendance d’Haïti avec des gouvernements corrompus et dans un contexte de crise.  Il faudrait attendre un gouvernement légitime, avec un parlement normal, c’est-à-dire un retour à l’ordre constitutionnel, pour soulever cette question de la dette de l’indépendance.

Ils ont mentionné à plusieurs reprises que le Président Aristide avait mal lancé la demande de restitution de la dette de l’indépendance d’Haïti en avril 2003.  C’est comme si c’était une affaire personnelle.  Il faut donc trouver de meilleures stratégies pour relancer la question de la restitution de la dette de l’indépendance qui est une question sensible et qui demande de bonnes stratégies.  Il faut essayer de développer une sorte de solidarité internationale dans cette affaire, pour contraindre la France à restituer cette double dette à Haïti, qui est aujourd’hui le pays le plus pauvre de l’hémisphère, alors que ce pays était la plus riche colonie française du nouveau monde.  C’est vraiment paradoxal.

Donc, même si l’État n’a pas donné une importance à cette journée de commémoration du 199ème anniversaire de la dette de l’indépendance, ce mercredi 7 avril 2024, quand même, avec les organisations haïtiennes suscitées, le dossier de la restitution de la dette de l’indépendance d’Haïti n’est pas lettre morte.  Il y a de quoi poursuivre la France dans cette affaire, selon
Ulysse Jean Chenet, le conférencier principal du jour, qui a énuméré l’impact de la dette de l’indépendance dans le sous-développement d’Haïti et dans la dégénérescence sociale, économique, politique et environnementale du pays actuellement.  Le Coordonnateur général du Mouvement Point Final va plus loin pour dire que, même l’insécurité actuelle en Haïti est une séquelle de la dette de l’indépendance, 199 ans après.

La conférence a duré environ deux heures de temps.  Les débats ont été très animés, bien que le public n’ait pas répondu en grand nombre à l’invitation.  Mais, les participants ont été de classe et ont contribué largement à l’enrichissement des débats.  À noter que cette conférence a été partagée en direct (live) sur YouTube et sur Facebook, à travers les plateformes MLHA et CEHAH.

Ulysse Jean Chenet

Popular articles

Interrogations sur les motifs de refoulement des Haïtiens munis de visa américain, canadien ou Schengen

Le refoulement des Haïtiens, munis de visa américain, canadien ou Schengen, débarquant dans les...

Instabilite

De l'instabilité sociopolitique dégradante aux ingérences des puissances impérialistes occidentales en Haïti, le peuple...

Mythe ou vérité ? Le peuple haïtien, pour son propre malheur, choisirait-il des bandits comme leaders?

 Les analystes politiques prennent le vilain plaisir de culpabiliser les victimes en guise de...

Un Conseil Présidentiel de 7 membres, à la tête du pays, est-ce pour bientôt?

C’est une démarche boiteuse au mieux, bizarre certainement, mais il fallait bien entreprendre quelque...

Latest News

Newsreel

As the presidential transitional council, Conseil présidentiel de transition (CPT) struggles to see if...

Haïti Conseil Présidentiel : le CP Athlétique Club

Le mois d’avril, disent certains, est cruel.  Quand le pain quotidien n’est pas certain,...

221ième de notre Bicolore : et si les ancêtres revenaient parmi nous !

18 novembre 1803 - 18 novembre 2023, 221 années contemplent tristement la création de...