En Bref

Published on

Archives

Haïti: la Perle des Antilles devient un enfer

Depuis le milieu du XIXe siècle, la République D’Haïti n’avait cessé de descendre en enfer, victime de l’absence de projet national et de la rivalité entre la bourgeoisie mulâtre et la paysannerie noire, avec un État dormant, barbare et errant.

Plusieurs coups d’État se succédaient dans les années 1910, jusqu’à celui du général Vilbrum Guillaume Sam, en mars 1915.  Le nouveau dictateur se montrait aussi  despotique.  Le 27 juillet 1915, il fit massacrer 167 prisonniers politiques dans la prison de Port-au-Prince.

En 1918 eut lieu une violente insurrection  des « Cacos » dans le pays, notamment dans le nord de l’île, sous la direction de  Charlemagne Peralte qui serait tué  dans une embuscade en 1919.

On compte plusieurs milliers de victimes. Plus de  40 000 insurgés avaient été victimes, sans oublier les massacres tels que le massacre du Maya, La Saline, Tokyo.  Le vent du désespoir est une tornade pour le peuple haïtien.

Décès du journaliste Nerval Pierre Viliat, atteint d’une balle perdue

L’insécurité continue de broyer des vies en Haïti.  Le jeune journaliste Nerval Pierre Viliat est mort, dans la matinée de ce dimanche, 24 mars 2024, a-t-on appris.  Le professionnel de la presse, qui travaillait pour le compte de l’agence en ligne Echo News Sport, a été atteint d’une balle perdue à Delmas 19, le jeudi 21 mars.  Malgré une intervention chirurgicale, il est décédé.  C’est dans un contexte de violence sans précédent que le jeune homme est sorti victime, alors que les autorités tardent à mater les gangs armés.

Des écoles exigent des frais de scolarité aux parents d’élèves, malgré la crise

Alors que le pays continue de faire face à une crise politique et sécuritaire sans précédent, des écoles privées de la région métropolitaine exercent une pression financière sur les parents, les invitant à payer les frais de scolarité, sous prétexte qu’elles ont maintenu les cours en ligne. Cette pratique suscite l’indignation de nombreux acteurs de la société haïtienne, y compris Léo Litholu, de l’Union des Parents d’Élèves des Écoles Privées d’Haïti (UPEPH) qui, dans des déclarations ce dimanche 24 mars, se dit stupéfait.

Léo Litholu, porte-parole de l’UPEPH, a condamné fermement cette pratique, la qualifiant de véritable crime contre les familles haïtiennes, déjà éprouvées par la crise.  Dans les déclarations faites à Radio Galaxie, il a appelé les responsables des écoles privées à reconsidérer leur décision et à faire preuve de compassion envers les parents et les élèves.

La menace de divulguer les noms des écoles pratiquant cette politique a été clairement proférée par l’UPEPH.  Si les établissements scolaires ne reconsidèrent pas leur position, ils risquent d’être publiquement dénoncés dans les médias, mettant ainsi en lumière leur manque de compassion et de responsabilité sociale.

La situation est complexe pour de nombreux parents haïtiens.  Alors que l’insécurité persistante empêche de nombreux enfants de se rendre à l’école en toute sécurité, les cours en ligne deviennent une option de plus en plus vitale pour assurer la continuité de l’éducation. Sauf que, sortir pour encaisser un chèque ou retirer de l’argent sur son compte est de plus en plus risqué pour les parents.

Le CPS n’a reçu aucun navire depuis le 5 mars 

Le Caribbean Port Services (CPS) n’a reçu aucun navire (donc aucun container) depuis le 5 mars 2024.  Si la situation persiste, Haïti risque de manquer de tout.

Situation alarmante dans les pharmacies 

Pierre Hugues Saint-Jean, le Président de l’Association des Pharmaciens d’Haïti (APH), lance un cri d’alarme, face à l’impossibilité pour les pharmacies hospitalières et communautaires, de se réapprovisionner en médicaments.  Il informe que l’un des trois grands laboratoires du pays a déjà fermé ses portes, les deux autres fonctionnent au ralenti, alors que plusieurs agences pharmaceutiques ont été pillées ou vandalisées.

Diaspora : Sommet International de la Finance 

Le Group Croissance S. A., de concert avec ses différents partenaires, annonce la 1ère  édition du Sommet International de la Finance dans la diaspora, les 6 et 7 avril 2024, à Miami, en Floride.  Cette activité se déroulera autour du thème « Financer l’économie haïtienne à partir des investissements directs de la diaspora. »

86 000 personnes vivent dans des sites 

À Port-au-Prince, 84 sites (écoles, églises et autres espaces ouverts) abritent plus de 86 000 personnes.  L’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) et ses partenaires continuent d’apporter une réponse vitale afin de répondre aux besoins les plus urgents.

Plus de 230 citoyens américains évacués en une semaine

La semaine écoulée, plus de 230 citoyens américains ont été évacués d’Haïti par hélicoptère vers la République Dominicaine, a déclaré Vedant Patel, le Porte-parole adjoint du Département d’État (130 Américains à Port-au-Prince depuis le 20 mars et plus de 100 citoyens à quitter via le Cap-Haïtien, depuis le 17 mars).

« Nous continuerons de surveiller, en temps réel, la demande d’aide des citoyens américains pour quitter Haïti », a déclaré, le samedi 23 mars, Vedant Patel, le porte-parole adjoint du Département d’État, qui a réitéré que les citoyens américains ne devraient pas se rendre en Haïti et devraient quitter le pays lorsque des options de transport sont disponibles et qu’il est sécuritaire de le faire.

Vedant Patel a indiqué que plusieurs vols sont prévus chaque jour pour aider autant de personnes que possible à quitter le pays, soulignant « toutefois, la situation sur le terrain est l’un des principaux facteurs déterminant la fréquence à laquelle nous pouvons faire cela ».

Un autre responsable a déclaré plus tard que le Département d’État avait l’intention de faciliter le départ d’environ 30 Américains, via deux vols en hélicoptère chaque jour, pendant toute la durée de la mission, et que du personnel gouvernemental serait sur place en République Dominicaine pour aider les compatriotes à réserver un voyage commercial vers les États-Unis à l’atterrissage.  Mais ce responsable a prévenu que la capacité du département à continuer d’effectuer ces vols dépendrait des conditions de sécurité en Haïti et de la disponibilité d’affrètements commerciaux, ainsi que de la demande d’évacuations.

Les membres du service de sécurité diplomatique du département d’État travaillaient avec le ministère de la Défense pour assurer la sécurité des citoyens au départ et de la zone d’atterrissage des hélicoptères (qui est très proche de l’ambassade) mais les Américains doivent se rendre à leur risque et par leurs propres moyens, jusqu’aux points de départ.  Les États-Unis ont organisé, le dimanche 24 mars, un vol charter depuis le Cap-Haïtien, à destination de Miami, avec 30 Américains à bord.

Le journaliste Lucien Jura libéré

Le journaliste et ancien porte-parole de la Présidence, Lucien Jura, a été libéré le jeudi 21 mars, après avoir été enlevé au début de cette semaine.  “Lucien Jura est libre !”  C’est par ces mots que Maître Peguy Jean salue la libération de son confrère.  En effet, depuis 72 heures, le journaliste et ancien porte-parole de la Présidence avait été kidnappé à son domicile par des individus armés, non identifiés.

Sans nouvelle depuis maintenant trois jours, c’est avec un certain soulagement que l’avocat Peguy Jean a pu annoncer la nouvelle sur les réseaux sociaux.  Notre source n’a pu confirmer ou infirmer auprès des proches si une rançon avait bien été versée en échange de sa libération.

Barbecue menace les membres du CPT 

Mercredi 20 mars 2024, Jimmy Chérisier, alias « Barbecue », a proféré des menaces contre les personnalités devant faire partie du Conseil Présidentiel soutenu par la Communauté internationale.  Il leur reproche d’avoir accepté d’intégrer ce Conseil, sans qu’un large consensus entre toutes les forces vives de la société n’ait été trouvé.

Pétion-ville : 7 nouveaux cadavres dans les rues

Mercredi 20 mars 2024, au moins 7 nouveaux corps, tués par balles, ont été retrouvés à Delmas 101, rue Louverture (entrée Désermites), rue Rebecca (devant l’École Nationale Guatemala) et rue Panaméricaine (non-loin de l’hôtel Oasis).  Rappelons que lundi 18 mars, une quinzaine de corps tués par balles, avaient été découverts dans les rues de Pétion-ville.


3 000 Canadiens bloqués en Haïti 

Au moins 3 000 Canadiens sont encore bloqués en Haïti, dans l’attente d’un moyen d’évacuation, parmi lesquels plusieurs Canado-Haïtiens, partis en Haïti pour l’hiver, incapables de revenir au Canada…

Sunrise Airways, vols et tarifs spéciaux 

Sunrise Airways va opérer des vols spéciaux, Cap-Haïtien/Miami/Cap-Haïtien, à partir du lundi 25 mars.  Le prix du billet pour le trajet Cap-Haïtien/Miami se vend 919 dollars américains (970 dollars Miami/Cap-Haïtien).  Les clients sont invités à se rendre sur le site de Sunrise Airways https://sunriseairways.net, afin de réserver ou de reprogrammer leurs vols.

Un policier tué par balles 

Le mercredi 20 mars 2024, Anel Noël, policier issu de la 17e promotion, affecté à l’Unité de sécurité de la Primature, a été tué par des individus armés, à Delmas 72.

Haute tension à Pétion-Ville 

Situation de tension à Pétion-Ville.  Des rafales d’armes automatiques ont été entendues à Péguy-Ville, Delmas 95 et Route des Frères. Toutes les entreprises ont gardé leurs portes closes…


Prolongation du couvre-feu 

Prolongation du couvre-feu sur tout le département de l’Ouest, du mercredi 20 mars au samedi 23 mars 2024, entre 7h00 du soir et 6h00 du matin.  Cette mesure ne s’applique pas aux agents de la force publique en service, aux pompiers, aux ambulanciers, aux personnels de santé et aux journalistes dûment identifiés.

Des policiers seraient en rébellion

Selon le directeur exécutif du RNDDH, des policiers seraient en rébellion contre le Haut commandement de la Police Nationale dont la présence est timide dans les rues de la capitale haïtienne depuis les événements du 29 février dernier.  Pierre Espérance suggère que cette situation résulte du fait de la complicité de hauts cadres de l’institution policière avec les bandits qui terrorisent la population.

2e vol d’évacuation

Le Département d’État a transporté jeudi plus de 60 citoyens américains coincés en Haïti vers l’aéroport international de Miami, le deuxième vol d’évacuation vers le sud de la Floride cette semaine, alors que la violence extrême des gangs continue de menacer de renverser le gouvernement du pays.

Opération Indravati

L’Inde lance l’évacuation de ses ressortissants d’Haïti, frappée par la violence. 12 personnes ont été évacuées jeudi. Au milieu de la situation qui prévaut en Haïti, le gouvernement indien a lancé « l’Opération Indravati » pour évacuer ses ressortissants de ce pays frappé par la violence.  Le ministre des Affaires étrangères, le Dr S Jaishankar, s’est adressé aux médias sociaux et a déclaré que 12 ressortissants indiens avaient été évacués jeudi. Les évacués ont été transférés vers la République Dominicaine voisine.

Conseil Présidentiel de Transition : Changement

Encore un changement au Conseil Présidentiel de Transition (CPT) parmi les observateurs. L’ancien conseiller électoral, Frinel Joseph, remplace Pierre Jean Raymond André, Coordonnateur général de la Coordination des Organisations de la Diaspora haïtienne (COODAH).  Les organisations de la société civile ont déjà notifié la CARICOM de ce changement. 

 59 orphelins gravement handicapés en Jamaïque

Au total, 59 orphelins gravement handicapés, ainsi que 13 soignants, originaires d’Haïti, sont arrivés en Jamaïque.  Le groupe est arrivé jeudi à la marina Errol Flynn à Portland, et sera hébergé dans le village d’Éphèse, nouvellement construit par Mustard Seed Communities, Jacob’s Ladder, Moneague. L’accord est initialement d’une durée de deux ans et le financement sera assuré par les différents donateurs établis, d’Haiti-Children.

Ronald Roger

Popular articles

Instabilite

De l'instabilité sociopolitique dégradante aux ingérences des puissances impérialistes occidentales en Haïti, le peuple...

Mythe ou vérité ? Le peuple haïtien, pour son propre malheur, choisirait-il des bandits comme leaders?

 Les analystes politiques prennent le vilain plaisir de culpabiliser les victimes en guise de...

Un Conseil Présidentiel de 7 membres, à la tête du pays, est-ce pour bientôt?

C’est une démarche boiteuse au mieux, bizarre certainement, mais il fallait bien entreprendre quelque...

La CARICOM recrute 7 nouveaux acteurs haïtiens pour pour une  débauche présidentielle  inédite

Cette organisation qui n’a jamais supporté Haïti dans sa lutte contre ses ennemis internes...

Latest News

Newsreel

News coming from the nations leaders last week offered some hope that things will...

Frankétienne : Un nom qui sonne comme une insolence

Né le 12 Avril 1936 à Ravine Sèche dans le département de l’Artibonite, Jean-Pierre...

La reddition de compte, ultimement, est personnelle : avis en est donné aux concernés

Je sais que la politique est une lutte idéologique qui s’exprime de toute sorte...