HomeInsécurité & BanditismeSignal fort des bandits à Carrefour-Feuilles

Signal fort des bandits à Carrefour-Feuilles

Published on

spot_img

Archives

Le sous-commissariat de Carrefour-Feuilles a été incendié par les bandits de Grand-Ravine, le mardi 29 août 2023. C’est le symbole de sécurité de la zone qui a été détruit. Il sera très difficile pour la Police de retourner dans cette zone, se désole M. Lionel Lazare, coordonnateur du syndicat national de la Police. Les forces de l’ordre ne sont jamais retournées dans les villes où elles ont été chassées.

M. Lazare confirme l’opération policière de samedi 26 août mais s’interroge sur les avancées des bandits. À ses yeux, l’incendie du sous-commissariat était l’un des objectifs des bandits. Désormais, le gang de Grand-Ravine contrôle le quartier de Carrefour-Feuilles. Au moins 4 personnes ont été tuées, lors de la nouvelle offensive. En dépit de l’opération du samedi 26 août écoulé, les bandits intensifient les assauts. Le sous-commissariat a été incendié parce que les blindés ne pouvaient pas le protéger. Depuis plusieurs jours, les bandits avaient coupé la route donnant accès à cette infrastructure de la PNH.

Toutes les maisons à proximité du sous-commissariat ont été également incendiées, a fait savoir Etzer Jean, un notable de la zone qui dément une opération de la Police. Selon lui, des policiers des unités spécialisées étaient sur place mais n’avaient pas engagé de combat avec les bandits. Les policiers s’étaient contentés de vérifier la zone Wesleyenne, très éloignée de la zone de combat, a-t-il laissé entendre. En prenant le contrôle de Carrefour-Feuilles, une zone tampon, le gang de Grand-Ravine peut accéder facilement à Canapé-Vert, Debussy et Laboule.

Dans la même veine, le gouvernement a une part de responsabilité dans le drame de Canaan révèle un juriste. Le gouvernement est co-responsable du drame de Canaan, affirme le juriste Patrick Laurent. Analysant l’objectif de la manifestation, Me Laurent a fait valoir qu’elle n’était nullement pacifique. Le leader religieux avait affirmé sa volonté de déloger les bandits de la zone. Les forces de l’ordre ont pour mandat d’interdire des rassemblements visant un affrontement. Le juriste rappelle les dispositions d’un décret de 1986, autorisant uniquement les rassemblements pacifiques sur la voie publique. En outre, la législation rend l’initiateur de la manifestation responsable de la sécurité des participants. Le Pasteur Marc Aurèle Zidor est, sur cet aspect, responsable de la tuerie résultant de son action.

Toutefois, le consultant juridique de Radio-Métropole attire l’attention sur des nuances dans ce dossier. Il est préoccupé par la dernière note du ministère de la Justice, appelant la population à la légitime défense et à la collaboration avec la Police. Selon maître Laurent, ceci peut être interprété comme un appel aux citoyens pour affronter un ennemi, en cas de guerre. Il s’agit dans ce cas d’une conjoncture exceptionnelle.

Eliacin Evens

Popular articles

 

Happy Father’s Day: Dismantling Stereotypes Affecting Black Fathers                                              Malika Jallow  This past Sunday, June 16th, we...

COUN : le CPT inaugure le Centre d’opérations d’urgence national

Le Centre d’Opérations d’Urgence National a été inauguré par les membres du Conseil Présidentiel...

Interrogations sur les motifs de refoulement des Haïtiens munis de visa américain, canadien ou Schengen

Le refoulement des Haïtiens, munis de visa américain, canadien ou Schengen, débarquant dans les...

Conférence de commémoration du 199ème anniversaire de la dette de l’indépendance d’Haïti:

" Impact de la dette de l'indépendance dans le sous-développement d'Haïti"Le Mouvement Point Final...

Latest News

12 juin 2024, Journée nationale de l’enfant :

MEDIC Haïti et le Mouvement Point Final dénoncent la mauvaise situation des enfants dans...

Mise en place d’une commission de proximité en faveur des victimes d’insécurité

L'Institut National pour la Défense des Droits Économiques, Sociaux et Culturels (INDDESC), organisme national...

Assassinat crapuleux de trois missionnaires, dont un couple américain, par des gangs

La fille et le gendre du représentant de l’État du Missouri, Ben Baker, sont...
spot_img