HomeDroitLe charnier de La Saline va refaire la Une des journaux

Le charnier de La Saline va refaire la Une des journaux

Published on

Archives

On ne négocie pas avec le diable, on le combat. Malheureusement, la plupart des lobotomisés
injectés ne veulent pas comprendre cette réalité et préfèrent vivre sous le joug du diable que de
vivre libre. Quand est-ce que le diable a tenu ses promesses ou respecter les accords ou signatures
ou paroles? Bwa Kale (BK) dwe retounen!!! La folie furieuse ne s’éteint qu’avec la mort …
En effet, le mercredi 17 août 2023, l’ancien policier Jimmy Chérizier, alias « Barbecue »,
chef de la plus puissante coalition de gangs en Haïti « G-9 en Famille et Alliés » a tenu une
conférence de presse avec près de deux douzaines de journalistes sur un chantier de construction à
Port-au-Prince. Il portait des sandales, un pantalon blanc et un « sweat » à capuche orange arborant
un symbole religieux utilisé dans le vaudou. Il était accompagné de plusieurs membres du G-9 qui
portaient des armes de poing sous leurs vêtements, contrairement aux précédentes apparitions dans
les médias, au cours desquelles ils tenaient ouvertement des fusils d’assaut. «Si les forces étrangères
arrivent, elles arrêtent les oligarques, politiciens et hommes politiques corrompus qui vendent des
armes et des munitions aux populations des quartiers défavorisés, je les applaudirai.»
«Si la première chose qu’ils font en arrivant dans le pays est d’arrêter [le Premier Ministre
haïtien] Ariel Henry, nous applaudirons la force étrangère. Si nous les voyons travailler pour rétablir
la sécurité dans le pays, afin que la vie puisse revenir à la normale, nous les applaudirons.» Mais il a
averti qu’il combattrait toute force armée internationale, déployée en Haïti si elle commettait des
abus. «Si les forces étrangères arrivent en 2023 ou 2024, et qu’on les voit agresser sexuellement des
femmes, violer des jeunes garçons comme l’ont fait les soldats uruguayens en 2004, si c’est ce qu’ils
viennent faire dans les quartiers défavorisés, en plus d’ouvrir le feu sur nous, de tuer les gens ou de
les massacrer, nous, les Haïtiens, les combattrons jusqu’à notre dernière goutte de sang», précisant
que cela n’impliquera pas seulement le G-9 mais aussi le peuple. «Nous devons protéger notre
dignité. Nous devons défendre notre souveraineté, afin de pouvoir vivre en tant qu’êtres humains.»
Rappelons que « Barbecue » est le seul chef de gang en Haïti sous sanctions de l’ONU, de
l’UE, du Canada et des USA. L’ONU a déclaré qu’il « s’est livré à des actes qui menacent la Paix, la
sécurité et la stabilité d’Haïti et qu’il a planifié, dirigé ou commis des actes qui constituent de graves
violations des droits de l’homme ». Il a été accusé par les autorités d’avoir orchestré plusieurs
massacres et organisé, l’an dernier, un blocage du carburant qui a paralysé Haïti pendant près de
deux mois.
Le mardi 15 août 2023, le Conseil Supérieur de la Police Nationale (CSPN) s’est réuni
autour des attaques perpétrées contre la population de Carrefour-Feuilles par des gangs armés
depuis plusieurs jours. Une note du CSPN indique que « La Police Nationale (PNH) a reçu des
instructions pour renforcer ses effectifs déjà sur le terrain, afin de neutraliser ces bandits armés,
auteurs de meurtres et d’autres graves exactions, qui forcent les habitants de Carrefour-Feuilles à
abandonner leurs maisons… La Police Nationale d’Haïti est en train de mettre toutes ses forces
dans la bataille, pour un retour à l’ordre à Carrefour-Feuille. Les échanges de tirs avec les bandits
sont certainement très perturbants pour la population qui est contrainte de se déplacer. La PNH
travaille pour une issue rapide à la situation, afin que les citoyennes et citoyens puissent retourner
dans leurs quartiers. Le CSPN invite la population à continuer à soutenir la Police Nationale, à lui
communiquer toute information qui pourrait l’aider à mieux contrer les bandits. »
Emmanuel Saintus

Popular articles

Instabilite

De l'instabilité sociopolitique dégradante aux ingérences des puissances impérialistes occidentales en Haïti, le peuple...

Mythe ou vérité ? Le peuple haïtien, pour son propre malheur, choisirait-il des bandits comme leaders?

 Les analystes politiques prennent le vilain plaisir de culpabiliser les victimes en guise de...

Un Conseil Présidentiel de 7 membres, à la tête du pays, est-ce pour bientôt?

C’est une démarche boiteuse au mieux, bizarre certainement, mais il fallait bien entreprendre quelque...

La CARICOM recrute 7 nouveaux acteurs haïtiens pour pour une  débauche présidentielle  inédite

Cette organisation qui n’a jamais supporté Haïti dans sa lutte contre ses ennemis internes...

Latest News

Que dit la Loi?

Faut-il obligatoirement publier un acte dans Le Moniteur ? Le Moniteur est le journal officiel...

Que dit la Loi ?

Du complot contre la sûreté intérieure de l’État ? Depuis plusieurs années, quand un pouvoir politique...

Les gangs armés, des monstres créés par l’échec de la transition démocratique en Haïti après 1986

La transition démocratique, après la dictature des Duvalier, est un échec à tous les...