HomeInsécurité & BanditismeL’insécurité s’éternise; Ariel croit encore aux miracles «Blancs»

L’insécurité s’éternise; Ariel croit encore aux miracles «Blancs»

Published on

Archives

Le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH), dans son dernier rapport de juillet
2023, se dit particulièrement préoccupés par la recrudescence des actes attentatoires aux vies et aux
biens, depuis le mois de mai 2023. Plus de 75 personnes ont été tuées ou blessées dans des attaques
armées ou fusillades et au moins 40 autres ont été enlevées contre rançon. Le RNDDH condamne
aussi «la puissance, chaque jour augmentée, du chef de gang Vitelhomme Innocent et de son gang
“Kraze Baryè” qui contrôle maintenant les communes de Croix-des-Bouquets, Delmas, Pétion-Ville
et Tabarre.» De même, l’organisation constate que, «depuis quelques jours, dans la commune de
Croix-des-Bouquets, une chasse est organisée, et les personnes dénoncées sont exécutées par des
agents de la Police Nationale d’Haïti (PNH), aidés de riverains qui ont lancé « un processus de
nettoyage », refusant que Lilavois tombe entre les mains de gangs armés. Le RNDDH dénonce le
«comportement irresponsable des autorités policières» dans ce processus de nettoyage. De plus, une
mère et son fils aîné ont été maltraités puis tués par des bandits armés, dans la zone de la 2 e
circonscription de Port-au-Prince. Souvenir Milhomme et Marc Gandhi Casséus, respectivement
mère et fils, ont été enlevés, le 10 juillet dernier, dans la commune de Port-au-Prince, par des
bandits armés non identifiés. Marc Foreste Casséus, père du jeune Gandhi, âgé de 25 ans, dans une
publication sur Facebook, a fait part de l’assassinat de son fils et de la mère de ce dernier. Les
malfrats les ont maltraités avant de les tuer et de mettre le feu à leurs cadavres, selon M. Casséus.
Entre autres, un inspecteur de police a été condamné à sept (7) ans de prison. Arrêtés le 30
mars 2022, l’inspecteur Desrosiers D. Joseph, responsable de la prison civile de Fort-Liberté, et
l’huissier, Beauvais Fednel, ont été condamnés le 17 juillet 2023 à 7 ans de prison, pour usage de
faux et association de malfaiteurs. Les deux hommes ont utilisé de fausses signatures pour libérer
un dangereux criminel, d’après les charges qui leur sont reprochées par le commissaire du
Gouvernement de Fort-Liberté, maître Eno Zéphyrin.
Par ailleurs, Cité-Soleil est au centre d’une «trêve» très fragile… Le Père américain, Tom
Hagan (81 ans), fondateur de l’organisation caritative Hands Together, a confié au journal Miami
Herald, que des chefs de gangs de Cité-Soleil: Gabriel Jean-Pierre alias «Ti-Gabriel», Mathias
Saintil de la coalition de gangs «G-Pèp», Iscard Andrice alias «Iska» et Jimmy Chérizier alias
«Barbecue» de la coalition de gangs «G-9 An Fanmi», ont signé conjointement un document de
trêve bilingue (anglais-créole). Hagan a été en contact, depuis plusieurs semaines, avec des chefs de
gangs, pour tenter de négocier un accord. «Il leur a fait signer le document qui place Dieu au centre
et demande aux leaders de faire tous les efforts possibles pour assurer la sécurité de tous nos enfants
et de tous nos aînés.» Toutefois, il faut relativiser cette «trêve» ou Dieu est au centre. Ces chefs de
gang, qui écrivent: «Nous promettons à notre Dieu aimant de travailler dur pour mettre fin à la
violence et apporter la paix», se gardent bien de dire explicitement qu’ils vont arrêter de tirer, mais
qu’ils sont plus en faveur de la paix et du pardon, précise le Père Hagan. Même si cette trêve est
grandement louable et appréciée par les résidents, il va falloir plus que la foi pour que cessent ces
affrontements qui, outre les conflits de territoires, sont également alimentés par la soif de vengeance
du type «vendetta».
Emmanuel Saintus

Popular articles

Instabilite

De l'instabilité sociopolitique dégradante aux ingérences des puissances impérialistes occidentales en Haïti, le peuple...

Mythe ou vérité ? Le peuple haïtien, pour son propre malheur, choisirait-il des bandits comme leaders?

 Les analystes politiques prennent le vilain plaisir de culpabiliser les victimes en guise de...

Un Conseil Présidentiel de 7 membres, à la tête du pays, est-ce pour bientôt?

C’est une démarche boiteuse au mieux, bizarre certainement, mais il fallait bien entreprendre quelque...

La CARICOM recrute 7 nouveaux acteurs haïtiens pour pour une  débauche présidentielle  inédite

Cette organisation qui n’a jamais supporté Haïti dans sa lutte contre ses ennemis internes...

Latest News

Haïti insécurité

Attaque de la Bibliothèque nationale d'Haïti ! La mémoire du pays est souillée, selon le...

Les gangs tuent au quotidien en Haïti

Les gangs, soit-disant révolutionnaires, continuent encore de frapper.  Alors qu’ils se sont unis sous...

Situation «cataclysmique» en Haïti, selon l’ONU

Alors que les terroristes enclavent la majeure partie du pays et tiennent toute la...