HomeInsécurité & BanditismeKidnapping: des voix s’élèvent pour la libération de Pierre-Louis Opont

Kidnapping: des voix s’élèvent pour la libération de Pierre-Louis Opont

Published on

Archives

Plus de 20 jours après l’enlèvement de l’ex-président du  CEP , Pierre-Louis Opont, à Tabarre,
sa famille a lancé un cri d’alarme pour obtenir sa libération. L’ex-Président du Conseil
Électoral Provisoire (CEP), Pierre-Louis Opont, copropriétaire de Télé-Pluriel et ancien
journaliste à la Télévision Nationale d’Haïti, enlevé dans la soirée du 20 juin, non loin de chez
lui à Tabarre, n’a toujours pas été relâché par ses ravisseurs. L’Association des Journalistes
Haïtiens et SOS-Journalistes exigent sa libération immédiate et sans condition. Pierre-Louis
Opont est malade et est privé de médicaments depuis 3 semaines.
L’Association des Journalistes Haïtiens (AJH) et SOS-Journalistes, à travers une note
de presse en date du 6 juillet, ont dénoncé l’enlèvement suivi de séquestration du co-
propriétaire de Télé-Pluriel, Pierre-Louis Opont, le 20 juin 2023, à l’entrée de sa résidence à
Tabarre.
Les deux associations disent constater que, plus de 15 jours après, l’ancien journaliste
à la Télévision nationale d’Haïti (TNH) est toujours entre les mains de ses ravisseurs qui
réclament une forte somme d’argent en monnaie américaine, contre sa libération.
AHJ et SOS-Journalistes soulignent que la vie de M. Opont est en danger, puisqu’il ne
jouit pas d’une bonne santé. «Il doit prendre régulièrement ses médicaments. Ce qui lui est
refusé par ses ravisseurs», ont-elles déploré.
Tout en exigeant la libération immédiate et sans condition de M. Opont, afin qu’il
puisse retrouver sa famille et poursuivre son traitement, AJH et SOS-Journalistes appellent les
autorités à redoubler d’efforts, afin de rétablir un climat de sécurité favorisant la libre
circulation des personnes.
De son côté, l’organisation Reporters Sans Frontières (RSF) pressent les autorités
haïtiennes de tout mettre en œuvre, pour retrouver le propriétaire de la chaîne Télé-Pluriel,
Pierre-Louis Opont, dans une note publiée le 28 juin écoulé. À rappeler que l’ancien président
du Conseil électoral provisoire (CEP, du 23 janvier 2015 au 28 janvier 2016), a été kidnappé
le mardi 20 juin 2023, à Tabarre .
Altidor Jean Hervé

Popular articles

Interrogations sur les motifs de refoulement des Haïtiens munis de visa américain, canadien ou Schengen

Le refoulement des Haïtiens, munis de visa américain, canadien ou Schengen, débarquant dans les...

Conférence de commémoration du 199ème anniversaire de la dette de l’indépendance d’Haïti:

" Impact de la dette de l'indépendance dans le sous-développement d'Haïti"Le Mouvement Point Final...

Instabilite

De l'instabilité sociopolitique dégradante aux ingérences des puissances impérialistes occidentales en Haïti, le peuple...

Mythe ou vérité ? Le peuple haïtien, pour son propre malheur, choisirait-il des bandits comme leaders?

 Les analystes politiques prennent le vilain plaisir de culpabiliser les victimes en guise de...

Latest News

Évasion de prison et avis de recherche en Haïti

Le Mouvement Point Final plaide pour une réforme dans la gestion pénitentiaire en Haïti.Le...

Haïti : la révélation troublante du président colombien

Alors que les groupes terroristes criminels « Viv Ansanm » continuent d’assassiner et de violer de...

Les gangs sont sans pitié

Genard Joseph, secrétaire d'État au Bureau à l'Intégration des Personnes Handicapées (BSEIPH), est profondément...