HomeInsécurité & BanditismeClasse 2023: graduation des Bandits d’Haïti

Classe 2023: graduation des Bandits d’Haïti

Published on

Archives

On sait que les bandits sont ubiquitaires, d’ailleurs chez nous, on dit: « lè marengwen ap vole, ou pa
konnen sa ki mal oubyen femèl ». Même lorsqu’ils sont pris la main dans le sac, il revient aux instances
compétentes de faire luire la vérité. Pourtant, leurs effets dévastateurs sont ressentis par la majorité de
la population haïtienne, et même par d’autres nations avec lesquelles nous entretenons des relations.
La population a l’index pointé sur un ensemble de présumés malfaiteurs, mais les autorités
haïtiennes, pour de nombreuses raisons, ne suivent pas la direction indiquée. Cependant, depuis un
certain temps, les États-Unis d’Amérique, le Canada et récemment la République Dominicaine
semblent mettre à la disposition des autorités haïtiennes, des lentilles correctrices pour identifier les
bandits. Quand on souffre de myopie, on n’arrive pas à distinguer les objets qui sont trop près du point
focal de l’œil.
Ceux qui ont eu le malheur de croiser la route de ces bandits, connaissent leurs « expertises »
mais la population, en général, était soit dans l’ignorance, soit au courant de leurs légendes. Avec les
sanctions, ces bandits ont leurs accréditations internationales comme escrocs ou autres malfaisants. La
population avait un classement sommaire: bandi ak sapat et Bandi ak kravat. Les amis d’Haïti leur ont
délivré les brevets de malfaiteur, par fournée ou par promotion. Le Canada, en 9 promotions, a gradué
25 bandits. Il y a la promotion du 3 novembre 2022, des Youri Latortue/Lambert, la promotion du 17
novembre 2022, avec des têtes bien connues, Les Martelly, Céant, Lamothe, Fourcand, Célestin,
Bodeau. La promo du 2 décembre 2022: Bigio, Abdallah, Deeb. On se demande est-ce des redoublants,
ils paraissent être des sur-âgés, par rapport à l’âge moyen des impétrants. Il y a eu la promotion
ministérielle, les Dorcé/Kitel qui ont reçu leurs bonis, dès le 15 décembre 2022.
Dès la rentrée 2023, les activités ont repris. Charles St-Rémy, qu’on croyait capable de filer
comme un Zangi, est pris au filet, et on s’étonna de voir Arnel Bélisaire, gradué sans sa compagne. Ils
ont laissé Privert et Succar fêter la Saint-Valentin, tranquillement, et leur demander de passer prendre
leur parchemin au 15 février 2023. Nènèl Cassy et Steeve Khawly, juste avant les fêtes de Pâques, pour
ne pas dire Spring Break. Gracia Delva et Profane Victor iront remercier Ste-Claire ensemble. Le
premier jour de l’été 21 juin 2023, on est tous surpris de savoir qu’André Apaid était de la même
promotion que Izo, Lanmò Sanjou et Vitelhomme.
Il n’y a pas de graduation sans bal, et c’est le Tabou Combo qui animera la fête. Adelante !
Maestro Shoubou… Nou pa wè … Nou fèk koumanse wè… Konpa…Konpa…Konpa.
Guy Craan MD MSc.
[email protected]

Popular articles

Le déploiement de la force Kenyane en discussion 

La ministre de la justice et de la sécurité publique, Emmelie Prophète, a représenté...

Tout cela n’est que pour un temps…

Il arrivera un moment où tout ceci sera derrière nous.  Quand exactement, je ne...

Le juge de paix de Carrefour, Jean Frantz Ducasse : kidnappé

Les cas de kidnapping se multiplient dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince, ces derniers...

Comme quoi, Guy Philippe est aussi menteur que ses patrons…

« 90 jours seulement pour mettre fin au problème des gangs dans le pays », a...

Latest News

Assassinat de 5 agents de la BSAP à Pétion-Ville, OPC déplore

Dans une note en date du 8 février 2024, l’Office de la Protection du...

L’insécurité alimentaire persiste en Haïti 

Dans la dernière mise à jour de son bulletin, l’Organisation Internationale Famine Early Warning...

Insécurité : plus de 3000 personnes ont fui leur maison

Les récentes attaques armées, en plein cœur de la capitale, ont poussé plus de...