HomeJusticeÉlections: Ariel Henry se déballonne…

Élections: Ariel Henry se déballonne…

Published on

Archives

Avec quoi ils vont faire leur fameux bluff alors que presque toutes leurs armes de propagandes
sont dézinguées et leurs chairs à canons commencent à voguer vers l’enfer? Et que peut faire ce
pouvoir de facto, face à des groupes terroristes qui ont des armes de plus en plus sophistiquées
qui dépassent de très loin leurs quincailleries?
Bravo, à la population haïtienne qui est en train de tuer à petit feu la bête qui se démène
comme un diable, tout en sachant que ses gesticulations ne la sauveront ni du tourbillon ou
typhon (Bwa Kale, BK) préparé minutieusement par la population et que ses jours sont comptés.
Ce qui fait encore plus mal à la bête, c’est qu’elle voit que l’humanité entière souhaite sa
dératisation et qu’aucun humain ne va la pleurer.
En effet, le premier ministre Ariel Henry a rencontré le mardi 30 mai 2023, une
délégation du Programme des Nations-Unies pour le Développement, dirigée par sa Directrice
régionale, Mme Michelle Muschett Zimmerman, son Représentant résident, M. Nick Hartmann,
et son adjoint, M. Mactar Fall, ainsi que le Spécialiste de Programme, M. Olivier Hidalgo. Au
cours de cette rencontre, plusieurs sujets dont la sécurité, la justice et l’organisation des élections
ont été abordés, a informé la Primature .
«Ce mardi 30 mai, le Premier ministre, Dr Ariel Henry, a reçu en audience, à la
Résidence officielle, une délégation du PNUD, conduite par sa Directrice régionale, Mme
Michelle Muschett Zimmerman ; son Représentant résident, M. Nick Hartmann, et son adjoint,
M. Mactar Fall, ainsi que le Spécialiste de Programme, M. Olivier Hidalgo», a informé l’équipe
de communication de la Primature.
À en croire cette note émanant de la Primature, cette rencontre entre le chef du
gouvernement et la délégation du PNUD s’est déroulée sur différents dossiers importants, dont la
situation sécuritaire du pays, la justice, l’organisation d’élections honnêtes, la création d’un
climat social apaisé. De plus, Léon Charles, Représentant Permanent d’Haïti auprès de
l’Organisation des États Américains (OEA) a participé à la 5 e réunion du Groupe de travail sur
Haïti. Un début de consensus entre les membres des 3 sous-groupes (Élections et démocratie,
humanitaire et Sécurité) se profile sur la nécessité de rétablir les conditions sécuritaires
minimales pour la tenue des élections.
Par ailleurs, Michelle Muschett, Sous-secrétaire général des Nations Unies et Directeur
régional du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) pour l’Amérique
latine et les Caraïbes, a eu un échange avec les ambassadeurs d’Argentine, du Brésil, du Mexique
et le représentant spécial d’OEA en Haïti, sur l’importance de rendre plus visible, à l’échelle
régionale, la crise complexe que traverse Haïti et a lancé un appel à la solidarité et à une
coordination plus efficace de la coopération Sud-Sud.
Notons qu’Haïti fait face à de sérieux problèmes depuis des années. La situation
sécuritaire s’est totalement dégradée, obligeant les citoyens à se faire justice eux-mêmes, à
travers un mouvement dénommé «Bwa Kale, B K», qui est une forme de révolte des Haïtiens
contre les gangs.
Emmanuel Saintus

Popular articles

Instabilite

De l'instabilité sociopolitique dégradante aux ingérences des puissances impérialistes occidentales en Haïti, le peuple...

Mythe ou vérité ? Le peuple haïtien, pour son propre malheur, choisirait-il des bandits comme leaders?

 Les analystes politiques prennent le vilain plaisir de culpabiliser les victimes en guise de...

Un Conseil Présidentiel de 7 membres, à la tête du pays, est-ce pour bientôt?

C’est une démarche boiteuse au mieux, bizarre certainement, mais il fallait bien entreprendre quelque...

La CARICOM recrute 7 nouveaux acteurs haïtiens pour pour une  débauche présidentielle  inédite

Cette organisation qui n’a jamais supporté Haïti dans sa lutte contre ses ennemis internes...

Latest News

Newsreel

News coming from the nations leaders last week offered some hope that things will...

Frankétienne : Un nom qui sonne comme une insolence

Né le 12 Avril 1936 à Ravine Sèche dans le département de l’Artibonite, Jean-Pierre...

La reddition de compte, ultimement, est personnelle : avis en est donné aux concernés

Je sais que la politique est une lutte idéologique qui s’exprime de toute sorte...