HomeEconomie & FinancesLa EDH et la MAE, en mode austérité

La EDH et la MAE, en mode austérité

Published on

Archives

Le conseil d’administration de l’EDH veut imposer des mesures d’austérité au sein de l’institution. 60 % des
contractuels seront renvoyés.
Dans une résolution signée par sept directeurs de service ainsi que par le directeur général, Jean
Errol Morose, le conseil d’administration de l’ EDH a annoncé des mesures d’austérité au sein de
l’institution. Ces mesures, a-t-il précisé, sont imposées face à l’urgente nécessité de réunir les
conditions indispensables permettant à l’Entreprise de redémarrer et d’accomplir, au mieux, la mission
pour laquelle elle a été créée. «Pour remédier de façon irréversible à cette alarmante situation, le
Conseil de Direction a décidé que les frais de supervision et de grande disponibilité, accordés en dehors
du barème revu en juillet 2018 et des principes prévus dans les règlements internes sont
momentanément suspendus ; les frais spéciaux et ceux liés à des projets en cours sont suspendus
jusqu’à nouvel ordre», précise le conseil. Dans cette résolution, les directeurs des services ainsi que le
directeur général ont décidé que tous les contrats liant l’entreprise à des consultants sont résiliés, à
partir du 30 avril 2023; également seulement 40% du personnel contractuel actif seront retenus. Les
différentes Directions ont jusqu’au vendredi 13 mai 2023 pour soumettre à la Direction Générale la
liste des contractuels retenus.
Le conseil a par ailleurs affirmé que les privilèges tels l’octroi de téléphone (mobile ou fixe), le
plan d’abonnement (Ti Fanmi) seront revus et adaptés à la situation financière difficile de l’entreprise.
Par ailleurs, le MAE a versé les arriérés de salaires jusqu’au mois d’avril à tous les diplomates des 51
missions du pays à l’étranger. Des mesures sur les dépenses de fonctionnement ont été imposées aux chefs
de missions. Pour la première fois, le Ministère des Affaires Étrangères et des Cultes a versé les arriérés
de salaire, jusqu’au mois d’avril 2023, à tous les diplomates haïtiens accrédités dans les 51 missions
diplomatiques du pays dans le monde. Les contractuels, quant à eux, ont reçu leur salaire jusqu’au mois
de janvier 2023. De plus, le ministre des Affaires Étrangères et des Cultes, Jean Victor Généus, a fait
savoir que le premier ministre Ariel Henry a aidé à trouver un dénouement à cette situation. Cette
décision qui vient mettre fin à une situation où des diplomates cumulaient jusqu’à huit mois d’arriérés
de salaire, est accompagnée d’autres mesures concernant les dépenses de fonctionnement dans les
missions diplomatiques à l’étranger, a indiqué le chancelier haïtien. Selon lui, les chefs de missions
vont désormais se soumettre à de nouvelles exigences pour éviter toutes irrégularités. D’abord
concernant les contractuels, il y a des conditions de soumission de documents d’identité de ces derniers
à respecter afin d’éviter des irrégularités dans la gestion des missions. Jean Victor Généus a confié
également à Juno7, qu’en mars dernier, le MAE avait déjà demandé aux chefs de mission de
transmettre les documents d’identité de tous les contractuels recrutés sur place. Aussi, le ministère
exige, dès à présent, que tous les chefs de mission soumettent les rapports détaillés sur les frais de
fonctionnement avec des pièces justificatives. Toutefois, les dépenses incompressibles seront toujours
alimentées.
Emmanuel Saintus

Popular articles

Interrogations sur les motifs de refoulement des Haïtiens munis de visa américain, canadien ou Schengen

Le refoulement des Haïtiens, munis de visa américain, canadien ou Schengen, débarquant dans les...

Conférence de commémoration du 199ème anniversaire de la dette de l’indépendance d’Haïti:

" Impact de la dette de l'indépendance dans le sous-développement d'Haïti"Le Mouvement Point Final...

Instabilite

De l'instabilité sociopolitique dégradante aux ingérences des puissances impérialistes occidentales en Haïti, le peuple...

Mythe ou vérité ? Le peuple haïtien, pour son propre malheur, choisirait-il des bandits comme leaders?

 Les analystes politiques prennent le vilain plaisir de culpabiliser les victimes en guise de...

Latest News

HISTORICAL ACCOUNT OF HAITIAN PEOPLE FROM A DIFFERENT PERSPECTIVE

Rasin Ganga [email protected] Part five Peasants class versus the State  The Peasant Class creates mechanisms that render establishing a state...

ISTWA PÈP AYISYEN YON LÒT APWÒCH

Senkyèm pati aRasin [email protected] Peyizànri parapò ak leta Peyizànri an pwodwi yon latriye mekanis ki rann...

« Ayiti, le meilleur est à venir ! »

Après autour de deux siècles de tumultes et d'épreuves multiformes et pluridimensionnelles : notre...