En Bref

Published on

Archives

spot_img

Un redoutable tueur, blessé mortellement
Un redoutable tueur a été blessé mortellement dans la ville du Cap-Haïtien, lors d’échanges de tirs avec
la Police de cette ville, dans la zone Base américaine. Chambrin, ainsi connu, était activement
recherché pour son implication dans plusieurs cas de vol, de braquage, de cambriolage et d’assassinat.
En particulier, il était accusé, entre autres, de l’assassinat du policier Joseph Larousse, un agent de
l’UDMO, le 10 juin 2020 et de Telfort Férère, à Carrefour Lacho, Petite-Anse, le 26 décembre 2020.
17 mai: Journée internationale de la lutte contre l’homophobie
En ce jour important, nous célébrons la Journée internationale de la lutte contre l’homophobie, une
occasion de réfléchir, d’apprendre et de prendre position contre toutes formes de discrimination basées
sur l’orientation sexuelle. C’est également une opportunité de soutenir et de célébrer la diversité de
l’amour et des relations. L’homophobie est une réalité qui persiste encore aujourd’hui dans notre pays,
malgré les progrès réalisés dans le monde. Elle nuit à la liberté individuelle, à l’égalité des droits et à la
dignité de milliers de personnes en Haïti. En cette journée spéciale, nous voulons réaffirmer notre
engagement à combattre l’homophobie et à promouvoir l’inclusion et le respect pour tous. Chaque
individu a le droit de vivre sa vie selon son orientation sexuelle, sans crainte de représailles, de rejet ou
de préjudices. Nous devons nous efforcer de créer un monde où l’amour et le respect sont universels, où
chaque personne est libre d’être elle-même, sans peur ni jugement. En tant qu’organisation de droits
humains, nous soutenons activement les droits des personnes LGBTQ+ et nous rejetons fermement
toute forme de discrimination fondée sur l’orientation sexuelle. Nous nous engageons à créer un
environnement inclusif et bienveillant, où chacun peut s’épanouir, indépendamment de qui il est et de
qui il aime, d’où notre nom «Le Refuge». Profitons de cette journée pour sensibiliser, éduquer et
encourager les autres à remettre en question leurs préjugés et leurs attitudes négatives envers la
communauté LGBTQ+. Ensemble, nous pouvons créer un changement positif et construire un monde
meilleur, plus tolérant et respectueux. Nous vous invitons à vous joindre à nous pour soutenir cette
cause essentielle. Que ce soit en participant à des événements locaux, en partageant des ressources
éducatives, ou simplement en montrant votre soutien sur les réseaux sociaux, chaque geste compte.
En ce jour de lutte contre l’homophobie, nous réaffirmerons notre engagement envers l’égalité,
la diversité et le respect. Célébrons la richesse des identités LGBTQ+ et travaillons ensemble pour
créer un monde où chacun est libre d’être qui il est, sans crainte ni discrimination. Ensemble, nous
pouvons faire la différence.
Comité Exécutif
ARPC
12 mai 2023: Journée mondiale des infirmiers et infirmières
Conjointement, L’ANIH (Association Nationale des Infirmières et Infirmiers Licenciés D’Haïti) et la
DSI/MSPP commémorent, le 12 mai 2023, la Journée Internationale de l’Infirmière, sous le thème :
«Nos infirmières. Notre futur». Valoriser-Respecter -Protéger -Investir. Cette journée de réflexion et de
témoignage s’est focalisée sur la valorisation du travail de l’Infirmière, l’investissement nécessaire, le
respect des droits de ces professionnelles, la protection de leur sécurité et de leur santé mentale en
Haïti. Ces réflexions aboutiront à des propositions, à court et à long termes, pour un système de santé
plus efficace et efficient, visant à améliorer la qualité des soins de santé de la population haïtienne.
Passeport: corruption
L’Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC) demande la mise en disponibilité et des poursuites
judiciaires contre Jean Willy Lazarre, superviseur du centre de production de passeport, installé au
commissariat de Delmas 33. À la suite des dénonciations, une enquête menée par l’ULCC a mis au jour
des actes de corruptions. Jean Willy Lazarre est accusé d’avoir extorqué à des demandeurs de passeport
entre 45 000 et 50 000 gourdes pour l’obtention du document.

Cap-Haïtien: incendie au bureau de l’IGPNH
Le mercredi 17 mai 2023, un incendie s’est déclaré au bureau de l’Inspection Générale de la Police
Nationale d’Haïti, dans la ville du Cap-Haïtien. Un court-circuit serait à l’origine de cet incendie, a
indiqué le Syndicat National des Policiers Haïtiens (SYNAPOHA).
L’OIM et l’UNFPA au secours des femmes et filles déplacées
Le 19 mai 2023, l’OIM et l’UNFPA ont organisé une distribution conjointe de kits-maman et de kits-
NFI, ainsi que des services de clinique mobile, destinés aux femmes et aux filles déplacées, de l’Est de
Port-au-Prince. Ce partenariat, renforcé entre l’OIM et l’UNFPA, vise à prévenir et à répondre aux
violences basées sur le genre ainsi qu’aux risques associés auxquels sont confrontées les femmes et les
filles affectées par les violences des gangs armés à Port-au-Prince.
Atelier de consultation
Le mardi 16 mai 2023, le Centre de Support aux Personnes Handicapées (CESPHA) a participé à un
atelier de consultation organisé par la Primature et la section droit de l’Homme du BINUH, réunissant
les acteurs évoluant dans le secteur des droits humains, pour adopter un plan national des droits de
l’Homme. Cet atelier visait à évaluer les travaux réalisés par l’État haïtien en matière des droits de
l’Homme et à harmoniser le projet de plan d’action national des droits de l’Homme, avec les nouvelles
recommandations de l’Examen Périodique Universel EPU 2022, les recommandations des organes de
traités internationaux et régionaux des droits de l’Homme.
ECCREDHH appel à la mobilisation
ECCREDHH condamne les actes de terreur dans le pays et appelle les organismes de la société civile à
s’unir contre le pouvoir. ECCREDHH s’abstient de publier un rapport détaillé pour le mois d’avril sur la
situation des Droits Humains en Haïti, pour éviter de devenir compteur de cadavres comme font
beaucoup d’autres organismes de la société civile. Toutefois nous n’hésitons pas à dénoncer le mariage
existant entre les autorités policières, politiques et étatiques pour exterminer toute une population
paisible. De plus, nous croyons que la déclaration du ministre de la Justice a provoqué ce carnage, en
demandant à la population de prendre des mesures pour se défendre elle-même. Cette attitude, de la
part de la Ministre de la Justice, Madame Emmelie Prophète-Milcé, est irresponsable et c’est preuve
qu’elle ne sait même pas le rôle et la grande responsabilité du ministère de la Justice. En effet, tout le
monde le sait que le mois d’avril serait le mois le plus tragique, le plus cruel pour la population
haïtienne. Et cela continue comme pour la plus belle pour le mois de mai. Qui va se lever pour dire, ça
suffit ! Le Directeur général de la Police Nationale ? Madame la Ministre de la Justice ou encore le
Premier Ministre-président Ariel Henry ? Entre temps, les groupes armés ne chôment pas. Ils
continuent de terroriser la population civile, comme c’est le cas à Zoranje et à Jérusalem, le 8 mai

  1. C’est une situation qui laisse de graves conséquences au sein des familles. Haïti est signataire de
    plusieurs traités et conventions qui garantissent le respect des droits et la dignité de la population. Et La
    Constitution Haïtienne aussi fait obligation aux autorités haïtiennes de garantir le bien-être de chaque
    citoyen. Ces hommes et femmes, de facto au pouvoir, sont responsables de la situation dans laquelle se
    trouve le pays. L’organisme de Défense des Droits Humains ECCREDHH accuse ouvertement le
    gouvernement Ariel Henry qui, jusqu’à date, n’a pris aucune décision réelle pour établir la paix et la
    sécurité dans le pays. Pour cela, l’Organisme de Défense des Droits Humains ECCREDHH appelle les
    organismes de la société civile à s’unir contre le pouvoir sanguinaire, en vue de donner une autre
    direction à la nation.
    Campagne nationale de sensibilisation

Le Bureau de la Coordination des Affaires humanitaires (OCHA) et l’organisation «Kri Fanm Ayiti»
(KRIFA) ont procédé au lancement de la campagne nationale de sensibilisation sur les normes
humanitaires de base en Haïti, le 15 mai 2023, à travers une conférence de presse.
Cette initiative qui visait à sensibiliser et à stimuler un changement de comportement des
acteurs, a pour objectif de faciliter l’accès humanitaire aux populations dans le besoin et l’accès de la
population, en particulier les femmes, les filles et les garçons, au personnel éducatif, médical,
humanitaire et à leurs infrastructures.
Droits et protection de l’enfance
La Présidente de l’OCCED’H, Mme Luca Chrislie, s’est entretenue le mardi 16 mai 2023 avec le
Représentant du bureau du Haut-commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme en Haïti, M.
Arnaud Royer, au sujet des droits et de la protection de l’enfance en Haïti, pendant cette période
difficile que connaît le pays, et l’accès des organismes humanitaires dans certaines zones.
RD: saisie de 67 000 paquets de cigarettes en provenance d’Haïti
Des membres du Corps spécialisé de la sécurité des frontières terrestres (CESFRONT) ont arrêté, sur le
territoire dominicain, trois hommes qui transportaient, dissimulés dans un camion, 66 890 paquets de
20 cigarettes de marque Capital, en provenance d’Haïti.
Frantz Elbé et le Haut Commandement au Cap
Frantz Elbé, le Directeur Général a. i. de la Police Nationale d’Haïti (PNH), accompagné des membres
du Haut-Commandement, dont l’Inspecteur Général en chef, Fritz St-Fort, l’Inspecteur Général, Alain
Auguste, le Directeur Central de la Police Administrative (DCPA), entre autres, est actuellement dans
le département du Nord, pour participer à la célébration des activités du 220 e anniversaire du drapeau
haïtien.
4 détenus décèdent, faute de soins
4 détenus de la prison de Saint-Marc sont décédés cette semaine, à la suite de graves problèmes de
santé, liés aux conditions précaires de détention, a confirmé M e Arnel Rémy, responsable du Collectif
des Avocats pour la Défense des Droits de l’Homme.
P-A-P: augmentation des patrouilles et contrôles au Centre-ville
Dans le cadre des opérations policières ciblées contre les gangs armés, les points de contrôle et les
patrouilles ont été considérablement augmentés au centre-ville de Port-au-Prince.
Remise de 3 autobus
Le mardi 16 mai 2023, en marge d’un spectacle sur le patrimoine au Karibe, le Premier Ministre a. i.,
Ariel Henry, a remis les clés de trois autobus flambant neufs, respectivement, aux responsables de la
Faculté de Médecine et de Pharmacie de l’Université d’État d’Haïti (UEH), de l’Université Adventiste
d’Haïti et de l’Unité diocésaine de l’enseignement, de recherche et de service des Nippes de l’Université

Notre-Dame d’Haïti.
Smith Prinvil

Popular articles

Ouragan Béryl :

Le Mouvement Point Final a fait des visites des lieux dans le Sud -Est...

Les élections américaines 2024 :

Le Mouvement Point Final présente un petit compte-rendu sur les débats de Joe Biden...

 

Happy Father’s Day: Dismantling Stereotypes Affecting Black Fathers                                              Malika Jallow  This past Sunday, June 16th, we...

COUN : le CPT inaugure le Centre d’opérations d’urgence national

Le Centre d’Opérations d’Urgence National a été inauguré par les membres du Conseil Présidentiel...
spot_img

Latest News

Afrique

Kenya : le chef de la police démissionne après des manifestations meurtrières Le chef de...

Que dit la Loi

De la force publique haïtienne  Généralement dès qu'on dit Force publique, on voit toutes les...

En Bref

Agriculture : Vers une reprise des exportations de mangues vers les USA ? Dennis Hankins...
spot_img