HomeInsécurité & BanditismeSituation de terreur, les chiffres noirs du Gouvernement Ariel Henry

Situation de terreur, les chiffres noirs du Gouvernement Ariel Henry

Published on

spot_img

Archives

Alors que les opinions sur la chasse aux bandits font débat dans la société haïtienne, entre ceux
qui sont pour et ceux qui sont contre, notamment dans la classe politique, la Fondation «Je
Klere» (FJKL) a publié, le mardi 2 mai 2023, un rapport intitulé: «Situation de terreur en Haïti,
les chiffres noirs du Gouvernement d’Ariel Henry». Ce rapport effrayant révèle, entre autres,
qu’entre juillet 2021 et avril 2023, au moins 2 845 personnes ont été tuées, plus de 1 990 autres,
blessées et 16 massacres ont été enregistrés.
En effet, face à la violence des gangs, la population dégaine le mouvement «Bwa Kale».
Des personnes expriment leur inquiétude face à ces mises à mort. Le mouvement dénommé Bwa
kale a pris naissance dans un quartier de la capitale haïtienne où de présumés bandits ont été
lynchés et brûlés par une foule en colère. Plusieurs vidéos de ces scènes circulaient sur les
réseaux sociaux et alimentaient les échanges. La population, oppressée par la violence, a décliné
sa propre version de l’adage «œil pour œil, dent pour dent». Au nom du mouvement «Bwa
Kale», les habitants s’emparent, lynchent et, parfois, tuent des membres présumés de gangs.
Plusieurs cas sont rapportés, tant dans la capitale, qu’en province.
Pourtant, le mouvement «Bwa Kale» n’inquiète pas l’historien Georges Michel. Ce
dernier, en réaction aux exécutions populaires sommaires de présumés membres de gangs, ne
pense pas que le mouvement «Bwa Kale» qui consiste pour la population à chasser et à tuer tous
les bandits, et qui prend de l’ampleur au niveau national, puisse déboucher sur une guerre civile.
L’historien Georges Michel juge que les lynchages des bandits sont le signe de l’exaspération
croissante de la population, toutefois, il met en garde sur le risque de règlements de compte
personnel.
Paul Denis, l’ancien ministre de la Justice, estime que le mouvement «Bwa Kale»,
déclenché par les membres de la population, au niveau de plusieurs quartiers, pour neutraliser les
bandits armés, est un mouvement d’auto-défense, dans un pays où les citoyens sont abandonnés
par les dirigeants.
La ministre Émmelie Prophète affirme qu’il ne peut être question de tolérer les lynchages
sommaires de présumés bandits par la population. Toutefois, elle dit comprendre la population
mais lui demande de remettre les individus suspects capturés, entre les mains de la justice.
Entre temps, le jeudi 4 mai 2023, la Police Nationale a renforcé sa présence dans la zone
de Savane Pistache et de Village-de-Dieu. Plusieurs unités spécialisées et la section des engins
lourds sont mobilisées pour une série d’opérations visant à démanteler les foyers de gangs qui
établissent leurs bases dans ces zones.
Par ailleurs, l’ancien sénateur Youri Latortue a été auditionné, le jeudi 4 avril 2023, par le
juge d’instruction Marthel Jean-Claude. Il serait impliqué dans une affaire de corruption avec sa
mère, dossier révélé par une enquête de l’Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC).
Emmanuel Saintus

Popular articles

COUN : le CPT inaugure le Centre d’opérations d’urgence national

Le Centre d’Opérations d’Urgence National a été inauguré par les membres du Conseil Présidentiel...

Interrogations sur les motifs de refoulement des Haïtiens munis de visa américain, canadien ou Schengen

Le refoulement des Haïtiens, munis de visa américain, canadien ou Schengen, débarquant dans les...

Conférence de commémoration du 199ème anniversaire de la dette de l’indépendance d’Haïti:

" Impact de la dette de l'indépendance dans le sous-développement d'Haïti"Le Mouvement Point Final...

Instabilite

De l'instabilité sociopolitique dégradante aux ingérences des puissances impérialistes occidentales en Haïti, le peuple...

Latest News

5 juin 2024, Journée mondiale l’environnement :

MEDIC Haïti propose un Plan national de Gestion intégrée des ressources en Eau (GIRE)...

Garry Conille présente les grandes lignes de son Gouvernement aux représentants des pays amis d’Haïti.

Le mercredi 5 juin 2024 le Premier ministre Garry Conille a eu un déjeuner...

6èm edisyon Festival Entènasyonal Literati Kreyòl la nan kizin

Ak plis pase 60% popilasyon kreyolofòn ki nan Karayib la, Ayiti reprezante pi gwo...
spot_img