HomeInsécurité & Banditisme«Plus d'une centaines de morts recensés lors du massacre à source matelas»,...

«Plus d'une centaines de morts recensés lors du massacre à source matelas», selon FJKL

Published on

Archives

Dans un rapport publié, le mardi 2 mai 2023, la Fondation Je Klere (FJKL) a indiqué qu’une
centaine de personnes ont été tuées dans le massacre perpétré à Source-Matelas, le 19 avril
dernier. Dressant un bilan des personnes tuées sous le gouvernement du Premier ministre Ariel
Henry, l’organisation a dénombré près de 3 000 victimes.
Le train de la violence ne s’est arrêté pour rien durant ces deux dernières années. De
nombreux massacres ont eu lieu dans divers quartiers de la région métropolitaine. Les violences
perpétrées par les gangs armés s’intensifient davantage, alors que les autorités concernées restent
dans un mutisme accablant. C’est le constat fait par la Fondation Je Klere (FJKL), dans un
rapport publié, le mardi 2 mai 2023. L’organisation y fait un bilan partiel des victimes du
massacre à Source-Matelas, le 19 avril dernier. En effet, la FJKL a révélé qu’une centaine de
personnes ont été tuées dont: Madame Vérard 75 ans, Brunache Bayard 68 ans, Desca Seneck 67
ans ainsi que 13 membres d’une même famille, [la famille Joachim] décapitées par les bandits.
Elle a aussi indiqué que 8 bébés ont également été assassinés. «Pour l’heure, ce sont les gangs
armés qui ont le contrôle des 9 localités de Source-Matelas où l’État est totalement absent», a
révélé l’organisme de défense des droits humains.
En ce qui concerne les assassinats des policiers dans le pays, l’organisme a indiqué que
84 policiers ont été tués par balles, de juillet 2021 à avril 2023. Elle a par ailleurs souligné, qu’en
moyenne, quatre policiers sont tués par mois.
Parallèlement, la Fondation a dénoncé le gouvernement dirigé par le PM Ariel Henry qui
ne réagit pas face aux violences des gangs dans le pays. Elle a souligné que le pays est
abandonné aux gangs armés, dans l’indifférence totale du pouvoir en place. «La sûreté publique,
la tranquillité des rues, la liberté de circulation des citoyens et citoyennes ne semblent pas
inscrites dans l’agenda du gouvernement de Ariel Henry», a déploré la Fondation.
D’un autre côté, la FJKL a dressé un bilan des personnes tuées depuis la nomination du
Dr Ariel Henry, en tant que Chef du gouvernement. Selon la Fondation, de juillet 2021 à avril
2023, 2845 personnes ont été tuées durant ces 21 derniers mois. Plus de 16 massacres et attaques
armées ont été perpétrés, alors que 9 journalistes et collaborateurs de médias ont été assassinés.
Par ailleurs, la Fondation JE KLERE pense que le PM Ariel Henry a failli à sa mission
qui consiste à protéger la population civile. Elle estime qu’aucun appel à la raison ne peut être
entendu, d’autant que son Gouvernement a fait, de l’exécution sommaire, un élément de sa
politique de justice.
Smith Prinvil

Popular articles

Interrogations sur les motifs de refoulement des Haïtiens munis de visa américain, canadien ou Schengen

Le refoulement des Haïtiens, munis de visa américain, canadien ou Schengen, débarquant dans les...

Conférence de commémoration du 199ème anniversaire de la dette de l’indépendance d’Haïti:

" Impact de la dette de l'indépendance dans le sous-développement d'Haïti"Le Mouvement Point Final...

Instabilite

De l'instabilité sociopolitique dégradante aux ingérences des puissances impérialistes occidentales en Haïti, le peuple...

Mythe ou vérité ? Le peuple haïtien, pour son propre malheur, choisirait-il des bandits comme leaders?

 Les analystes politiques prennent le vilain plaisir de culpabiliser les victimes en guise de...

Latest News

HISTORICAL ACCOUNT OF HAITIAN PEOPLE FROM A DIFFERENT PERSPECTIVE

Rasin Ganga [email protected] Part five Peasants class versus the State  The Peasant Class creates mechanisms that render establishing a state...

ISTWA PÈP AYISYEN YON LÒT APWÒCH

Senkyèm pati aRasin [email protected] Peyizànri parapò ak leta Peyizànri an pwodwi yon latriye mekanis ki rann...

« Ayiti, le meilleur est à venir ! »

Après autour de deux siècles de tumultes et d'épreuves multiformes et pluridimensionnelles : notre...