HomeEconomie & Finances«PHTK, de la diplomatie d'affaire à la diplomatie des mafias»

«PHTK, de la diplomatie d'affaire à la diplomatie des mafias»

Published on

Archives

Avec l’arrivée du régime PHTK au pouvoir en Haïti, en 2011, avec M. Michel Martelly, comme
Président et M. Laurent Lamothe, comme Ministre des Affaires étrangères et des Cultes d’Haïti,
on avait annoncé l’avènement de la diplomatie des affaires. Laurent Lamothe, étant un homme
d’affaires qui a déjà investi dans plusieurs pays à travers le monde, spécialement en Afrique,
malgré sa réputation douteuse, il se faisait fort d’instaurer cette nouvelle ère à notre diplomatie.
Il avait lancé brusquement un plan de réforme de la diplomatie haïtienne qui était, à son avis, une
diplomatie passive et inutile.
Son plan de réforme qui visait à redynamiser et à moderniser la diplomatie haïtienne,
était baptisé «la Diplomatie des affaires». L’idée était peut-être géniale, parce qu’à travers la
diplomatie, on peut effectivement motiver des grands investisseurs étrangers et des grandes
compagnies multinationales à venir investir en Haïti. Malheureusement, l’équipe du PHTK
dirigée par le Président Michel Martelly et Laurent Lamothe était constituée de gens obsédés par
l’argent facile, la corruption, le luxe et la luxure. Au lieu de transformer réellement la diplomatie
haïtienne en diplomatie des affaires, ils ont fait le contraire, ils ont instauré de préférence une
diplomatie de mafia. Ils ont nommé des ambassadeurs et des consuls incompétents et corrompus,
sur une base de clientélisme, de clanisme, de favoritisme et de «moun pa-ism». Avec le PHTK, la
diplomatie haïtienne est le plus grand réseau haïtien de corruption, de détournement de fonds et
de trafic de tout genre.
On ne peut rien faire de bon avec la diplomatie haïtienne actuelle. Il faut repenser,
réformer et réorienter totalement la diplomatie haïtienne. L’affaire Edmond Bocchit à
l’ambassade d’Haïti à Washington, rappelé en Haïti pour fraude, corruption et trafic de passeports
aux étrangers, c’est monnaie courante au sein de l’ensemble des ambassades et des consulats
d’Haïti à l’étranger. La diplomatie haïtienne, depuis l’arrivée de PHTK au pouvoir en 2011, est un
réseau de mafia diplomatique qui travaille au profit des barons Tèt Kale.
Prenons un autre exemple. Après l’assassinat du président Jovenel Moïse, le 7 juillet
2021, en sa résidence privée, à Pèlerin 5, au lieu de procéder à l’arrestation du Directeur général
de la Police nationale d’Haïti, M. Léon Charles, il est envoyé comme ambassadeur d’Haïti à
l’OEA. Donc, cela veut tout dire.
Le PHTK, au lieu de transformer la diplomatie haïtienne en diplomatie des affaires, en a
plutôt fait un réseau international de mafia diplomatique.
Ulysse Jean Chenet et Smith Prinvil

Popular articles

Interrogations sur les motifs de refoulement des Haïtiens munis de visa américain, canadien ou Schengen

Le refoulement des Haïtiens, munis de visa américain, canadien ou Schengen, débarquant dans les...

Conférence de commémoration du 199ème anniversaire de la dette de l’indépendance d’Haïti:

" Impact de la dette de l'indépendance dans le sous-développement d'Haïti"Le Mouvement Point Final...

Instabilite

De l'instabilité sociopolitique dégradante aux ingérences des puissances impérialistes occidentales en Haïti, le peuple...

Mythe ou vérité ? Le peuple haïtien, pour son propre malheur, choisirait-il des bandits comme leaders?

 Les analystes politiques prennent le vilain plaisir de culpabiliser les victimes en guise de...

Latest News

HISTORICAL ACCOUNT OF HAITIAN PEOPLE FROM A DIFFERENT PERSPECTIVE

Rasin Ganga [email protected] Part five Peasants class versus the State  The Peasant Class creates mechanisms that render establishing a state...

ISTWA PÈP AYISYEN YON LÒT APWÒCH

Senkyèm pati aRasin [email protected] Peyizànri parapò ak leta Peyizànri an pwodwi yon latriye mekanis ki rann...

« Ayiti, le meilleur est à venir ! »

Après autour de deux siècles de tumultes et d'épreuves multiformes et pluridimensionnelles : notre...