HomeEconomie & FinancesPour un mieux vivre résilient dans le Sud, quelle planification intégrée pour...

Pour un mieux vivre résilient dans le Sud, quelle planification intégrée pour les villes?

Published on

Archives

UrbAyiti, programme haïtien financé par l’Union Européenne, a organisé, en collaboration avec ses
partenaires, le vendredi 20 janvier 2023, une nouvelle édition Urb’Kafe # 5, autour du thème: «Pour
un mieux vivre résilient dans le Sud, quelle planification intégrée pour les villes?»
Depuis son lancement en 2020, la ville des Cayes a accueilli pour la première fois ce nouvel
atelier de réflexions et de sensibilisation organisé par l’équipe de coordination du programme, à
l‘auditorium de la Radio et Télévision Hirondelles (sis au #16, rue Charpentier/Rte Nationale #2).
«Participer à ce panel de Urb’Kafe sur les PAEEVs du Sud, c’est faire une évaluation précise des
besoins, sur la base d’investissements urbains durables», du point de vue de Claude Harry Milord,
agent exécutif intérimaire de la mairie de Jérémie. Cette activité s’inscrit dans le cadre d’un
plaidoyer du programme, en faveur d’une gouvernance urbaine et locale contrôlée et efficace, clé de
voûte pour bâtir des villes résilientes, réduire la pauvreté des populations, favoriser la croissance
ainsi qu’une plus grande équité sociale.
Le Programme UrbAyiti, lancé en 2018, a pour objectif d’appuyer en ce sens, les institutions
gouvernementales telles que les mairies (de Port-au-Prince et de la péninsule du sud), dans leur
mission de prendre en charge le destin et les problèmes de leur territoire et des habitants. «Les
PAEEVs doivent contribuer à l’amélioration des situations actuelles, en favorisant une meilleure
capacité d’adaptation des villes, face notamment aux aléas du réchauffement climatique, de
permettre aussi d’anticiper et de préparer les villes à l’accueil de nouveaux habitants. L’union
Européenne est heureuse de participer à cet effort, en finançant l’élaboration des PAEEVs de ces
cinq villes haïtiennes dont celui de la capitale mais aussi des Cayes, de Jérémie, de Dame-Marie et
de Beaumont», a fait remarquer, pour sa part, Jean Briday, Attaché de coopération et Chargé de
programmes d’infrastructures et de développement urbain à la DUE.
Le gouvernement haïtien, à travers le CIAT et avec l’appui technique d’Expertise France, a
lancé le processus d’élaboration de cinq Projets d’Aménagement d’Extension et d’Embellissement
de la Ville (PAEEV), un document réglementaire d’urbanisme pour améliorer le niveau et la qualité
des services de ces villes, notamment dans les domaines de l’aménagement des infrastructures¸ du
transport, du logement et de l’environnement. «La ville n’est pas donnée, elle est construite. La
résilience des villes passe par une planification intégrée autour d’une gouvernance urbaine
renforcée», a ajouté de son côté Adly Célestin, responsable de la coordination des études urbaines
au CIAT.
À travers cette cinquième édition Urb’Kafe, les partenaires du programme entendent initier
un débat ouvert avec les acteurs de la société civile des villes et du secteur privé du grand Sud, et
favoriser un dialogue constructif entre représentants d’institutions, étudiants, chercheurs, urbanistes,
architectes, journalistes, acteurs du secteur privé avec un panel d’intervenants, composé de: Mme
Sylvie Rameau – Mairesse de la commune des Cayes, M. Claude Harry Milord – Maire de la
commune de Jérémie, Adly Célestin – CIAT, Jacque Phillipe Mondésir – Expertise France, François
Chavenet – Ancien Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de la Grande-Anse
(CCIGA), Jude Saint-Natus – Programme d’appui à une gouvernance décentralisée / ambassade de
Suisse, Sharina Lochard- MICT-DCT.
À travers le programme UrbAyiti, les autorités haïtiennes entendent doter le pays d’une
politique nationale de la ville ambitieuse, de produire des études pratiques sur les questions de la
mobilité et de la gestion des eaux pluviales et d’engager des opérations d’aménagement urbain dans
les villes bénéficiaires, tout en impliquant la société civile aux étapes clefs du programme.
Smith Prinvil

Popular articles

Instabilite

De l'instabilité sociopolitique dégradante aux ingérences des puissances impérialistes occidentales en Haïti, le peuple...

Mythe ou vérité ? Le peuple haïtien, pour son propre malheur, choisirait-il des bandits comme leaders?

 Les analystes politiques prennent le vilain plaisir de culpabiliser les victimes en guise de...

Un Conseil Présidentiel de 7 membres, à la tête du pays, est-ce pour bientôt?

C’est une démarche boiteuse au mieux, bizarre certainement, mais il fallait bien entreprendre quelque...

La CARICOM recrute 7 nouveaux acteurs haïtiens pour pour une  débauche présidentielle  inédite

Cette organisation qui n’a jamais supporté Haïti dans sa lutte contre ses ennemis internes...

Latest News

Newsreel

News coming from the nations leaders last week offered some hope that things will...

Frankétienne : Un nom qui sonne comme une insolence

Né le 12 Avril 1936 à Ravine Sèche dans le département de l’Artibonite, Jean-Pierre...

La reddition de compte, ultimement, est personnelle : avis en est donné aux concernés

Je sais que la politique est une lutte idéologique qui s’exprime de toute sorte...