HomeEducation & DéveloppementMobilisation pour un retour à l’école

Mobilisation pour un retour à l’école

Published on

Archives

Lors d’une réunion en visioconférence entre le ministère de l’Éducation Nationale, des membres de la communauté éducative, des acteurs nationaux et internationaux, plus d’une centaine de participants en présentiel et en ligne ont débattu de l’éducation, en situation d’urgence, des actions en cours ou à entreprendre, en vue d’un retour à l’école. Tous sont unanimes à exprimer leur volonté et leur détermination pour la reprise globale des activités scolaires à travers le pays. Notant l’impact négatif de l’insécurité et des menaces sur la poursuite des apprentissages, les participants ont appelé l’État à prendre en main les choses, afin de parvenir à une normalisation progressive de la situation, en vue de faciliter la reprise scolaire.

Pour Nesmy Manigat, le ministre de l’Éducation Nationale qui présidait cette réunion, il y a une double urgence à adresser : le fonctionnement des écoles et la protection de l’institution scolaire, soulignant les récentes vandalisations de plus d’une trentaine d’établissements scolaires. Des instructions ont été passées, a-t-il indiqué, en vue d’accompagner les écoles ayant subi des attaques et des dommages au cours des dernières semaines, particulièrement dans l’Artibonite. Des actions sont prévues à tous les niveaux, à travers le Fonds National de l’Éducation (FNE) et d’autres fonds du Trésor Public, ainsi que les partenaires techniques et financiers, pour la mise en place de cantines scolaires, de fourniture de manuels scolaires, de kits scolaires, de bancs et de fonds de soutien pour l’écolage et la contribution scolaire.

Jean Ronald Joseph, le directeur général du FNE, a aussi fait le point sur les actions de construction et de réhabilitation scolaires, la distribution de bancs aux écoles publiques et la mise à disposition de fonds aux écoles vandalisées. Il a annoncé que plusieurs nouvelles écoles seront inaugurées dans les prochains jours et que de nouveaux chantiers de construction d’écoles seront bientôt lancés dans le Grand Sud.

Dikel Delvariste, le directeur général de l’Institut National de Formation Professionnelle (INFP), en a profité pour informer sur les actions engagées afin de relancer les écoles professionnelles, indiquant: «des rencontres sont en cours, et des distributions de matériels sont prévues dans le plan d’action de l’INFP», tout en sollicitant l’appui d’autres acteurs.

Bruno Maes, représentant-résident de l’UNICEF en Haïti, qui participait également à cette réunion, a promis son soutien aux initiatives en cours. Il a évoqué la conception et la mise en œuvre d’un programme d’appui pour le retour à l’école, prenant en compte l’assainissement dans les écoles, la gestion du choléra, les fournitures scolaires, la sensibilisation sur le droit à l’éducation etc. Le coût de programme est estimé à 36 millions de dollars américains dont 6 millions sont déjà̀ disponibles.

Emmanuel Saintus

Popular articles

Interrogations sur les motifs de refoulement des Haïtiens munis de visa américain, canadien ou Schengen

Le refoulement des Haïtiens, munis de visa américain, canadien ou Schengen, débarquant dans les...

Conférence de commémoration du 199ème anniversaire de la dette de l’indépendance d’Haïti:

" Impact de la dette de l'indépendance dans le sous-développement d'Haïti"Le Mouvement Point Final...

Instabilite

De l'instabilité sociopolitique dégradante aux ingérences des puissances impérialistes occidentales en Haïti, le peuple...

Mythe ou vérité ? Le peuple haïtien, pour son propre malheur, choisirait-il des bandits comme leaders?

 Les analystes politiques prennent le vilain plaisir de culpabiliser les victimes en guise de...

Latest News

HISTORICAL ACCOUNT OF HAITIAN PEOPLE FROM A DIFFERENT PERSPECTIVE

Rasin Ganga [email protected] Part five Peasants class versus the State  The Peasant Class creates mechanisms that render establishing a state...

ISTWA PÈP AYISYEN YON LÒT APWÒCH

Senkyèm pati aRasin [email protected] Peyizànri parapò ak leta Peyizànri an pwodwi yon latriye mekanis ki rann...

« Ayiti, le meilleur est à venir ! »

Après autour de deux siècles de tumultes et d'épreuves multiformes et pluridimensionnelles : notre...