HomeHot NewsLa retraite gouvernementale n’enfante que le carnaval

La retraite gouvernementale n’enfante que le carnaval

Published on

spot_img

Archives

À la fin de cette retraite gouvernementale de deux jours, le chef du gouvernement a tenu à saluer les efforts déployés par les différents responsables de l’État, en vue de la réussite de ces deux journées de travail, tout en renouvelant sa confiance dans la mise en œuvre des différentes recommandations faites. Dans l’un des messages publiés sur son compte Twitter, le premier ministre Ariel Henry informe qu’à la suite de différentes interventions, il porte une attention spéciale au quota de 30% des femmes, qui n’a pas été mentionné comme exigence dans l’Accord politique du 11 septembre.

« Il y a un élément fondamental, sans lequel, tout ce que nous projetons de faire dans les semaines et les mois qui viennent sera un vœu pieux : c’est la sécurité. L’atelier qui a travaillé sur cette question capitale a émis des propositions qui vont guider nos actions », a aussi twitté Ariel Henry. Soulignant par ailleurs que la sécurité est un passage obligé et qu’ils doivent tout mettre en œuvre pour ramener un climat sûr et stable, propice aux investissements et à l’organisation des consultations populaires, pour l’adoption de la nouvelle Constitution et l’élection des prochains dirigeants.

Malgré la crise multidimensionnelle, ponctuée par le climat d’insécurité qui sévit dans le pays, le gouvernement fait montre de son intention d’organiser le carnaval en Haïti, cette année ! Ainsi, vendredi dernier, à l’issue de la retraite gouvernementale, les 13 et 14 janvier, le locataire de la Primature a annoncé, à travers l’un de ces tweets, la formation d’un comité de réflexion sur l’organisation de prochaines festivités carnavalesques. « À l’issue d’une retraite gouvernementale déroulée cette semaine sur la Côte-des-Arcadins, à Montrouis, le Premier ministre, Dr. Ariel Henry, a décidé de la formation d’un comité de réflexion sur l’organisation du carnaval de cette année », peut-on lire dans le tweet du P.M. de facto.

Ce comité de réflexion autour du carnaval sera, selon le Chef du gouvernement, composé des représentants des ministères de la Culture et de la Communication, du Tourisme et des Industries créatives, de la Santé publique et de la Population, des Travaux publics, Transports et Communications, assistés du Secrétaire général de la Présidence, Dr Josué Pierre-Louis. Néanmoins, la mission de ce comité n’a pas été détaillée, laissant croire qu’il aura pour objectif l’organisation du carnaval ou de travailler à la mise en place du comité d’organisation, malgré ce climat.

Cette décision voit le jour alors que le titulaire du ministère de la Culture et de la Communication (MCC) avait démenti, le 6 janvier dernier, dans une note, les rumeurs faisant croire que des activités de promotion du carnaval de 2022 aient été en cours de réalisation.

Altidor Jean Hervé

Popular articles

COUN : le CPT inaugure le Centre d’opérations d’urgence national

Le Centre d’Opérations d’Urgence National a été inauguré par les membres du Conseil Présidentiel...

Interrogations sur les motifs de refoulement des Haïtiens munis de visa américain, canadien ou Schengen

Le refoulement des Haïtiens, munis de visa américain, canadien ou Schengen, débarquant dans les...

Conférence de commémoration du 199ème anniversaire de la dette de l’indépendance d’Haïti:

" Impact de la dette de l'indépendance dans le sous-développement d'Haïti"Le Mouvement Point Final...

Instabilite

De l'instabilité sociopolitique dégradante aux ingérences des puissances impérialistes occidentales en Haïti, le peuple...

Latest News

12 juin 2024, Journée nationale de l’enfant :

MEDIC Haïti et le Mouvement Point Final dénoncent la mauvaise situation des enfants dans...

Haïti, Crime financier :

Le Mouvement Point Final demande des Comptes de la Gestion des 32 mois de...
spot_img