HomeJusticeUn premier contingent de 300 policiers kényans, attendu en Haïti

Un premier contingent de 300 policiers kényans, attendu en Haïti

Published on

Archives

Un premier contingent de 300 policiers kényans devrait débarquer à Port-au-Prince, d’ici à février
2024, dans le cadre de la Mission Multinationale de Soutien à la Sécurité en Haïti, en dépit du blocage
de la justice kényane, selon des médias de la nation africaine. Ces informations ont été obtenues, à la
suite d’une réunion tenue récemment entre les autorités kényanes et haïtiennes, pour discuter de
certains aspects pertinents, relatifs au déploiement de la mission, toujours selon la presse kényane.
La semaine du 10 au 16 décembre 2023, une délégation haïtienne, conduite par le Directeur général de
la Police Nationale d’Haïti, Frantz Elbé, a effectué une visite officielle de trois jours à Nairobi. Le chef
de la police haïtienne s’est entretenu, notamment, avec l’Inspecteur Général de la Police du Kenya,
Japheth Koome. Ce déplacement faisait suite à la visite, le 5 décembre dernier, d’une délégation
kényane à Port-au-Prince, pour discuter avec les responsables du gouvernement haïtien de l’arrivée de
la mission. Le Directeur Général de la Police Nationale d’Haïti (PNH), Frantz Elbé, était à la tête
d’une délégation au Kenya en vue de discuter du déploiement de la Mission Multinationale de Soutien
à la Sécurité. Selon les autorités Kényanes, le mercredi 13 décembre 2023, le Directeur Général de la
Police Nationale d’Haïti, Frantz Elbé, avait rendu une visite de courtoisie à l’Inspecteur Général de la
Police Nationale du Kenya, l’inspecteur général Japhet Koome, au siège du NPS, à Nairobi, d’où ils
avaient eu des discussions bilatérales sur la sécurité, entre les deux forces de l’ordre.
Selon une note de l’Inspecteur Général Koome, cette délégation haïtienne avait rencontré d’autres chefs
de police et des responsables gouvernementaux, avant son départ. La presse kényane, de son côté,
avait souligné que cette visite fait partie de la préparation du déploiement de plus de 1 000 policiers du
Kenya qui doivent rejoindre une équipe de 3 000 hommes qui sera envoyée à Port-au-Prince, dans le
cadre du déploiement de la Mission Multinationale de Soutien à la Sécurité (MMSS).
Précédemment, le mardi 5 décembre 2023, une imposante délégation du Kenya, accompagnée de
représentants de l’administration américaine, avait eu une importante réunion de travail avec le premier
ministre haïtien, le docteur Ariel Henry, des membres du gouvernement, les membres du Haut Conseil
de la Transition et le Haut Commandement de la  PNH , dans le cadre de la préparation à l’arrivée
prochaine de la Mission Multinationale de Soutien à la Sécurité (MMSS).
Lors d’un bref exposé devant le Conseil de Sécurité, le 12 décembre 2023, le Président du Comité des
sanctions concernant Haïti, Michel Xavier Biang, a regretté que le déploiement d’une force
multinationale, spécialisée en soutien de la Police nationale d’Haïti (PNH), tarde à se concrétiser, alors
que la situation sécuritaire du pays demeure préoccupante. M. Biang a insisté sur la nécessité de
travailler au déploiement effectif de cette force, qui, combinée aux sanctions prévues par le régime de
sanctions, « constitue un atout pour le retour espéré de la paix et de la stabilité à Haïti, mais également
pour l’éradication des violations des droits humains, des enlèvements, des violences sexuelles, de la
traite des personnes, des exécutions extrajudiciaires et de la contrebande d’armes, a indiqué le haut
diplomate.
Emmanuel Saintus

Popular articles

Instabilite

De l'instabilité sociopolitique dégradante aux ingérences des puissances impérialistes occidentales en Haïti, le peuple...

Mythe ou vérité ? Le peuple haïtien, pour son propre malheur, choisirait-il des bandits comme leaders?

 Les analystes politiques prennent le vilain plaisir de culpabiliser les victimes en guise de...

Un Conseil Présidentiel de 7 membres, à la tête du pays, est-ce pour bientôt?

C’est une démarche boiteuse au mieux, bizarre certainement, mais il fallait bien entreprendre quelque...

La CARICOM recrute 7 nouveaux acteurs haïtiens pour pour une  débauche présidentielle  inédite

Cette organisation qui n’a jamais supporté Haïti dans sa lutte contre ses ennemis internes...

Latest News

Des résolutions à n’en plus finir…

Le mercredi 3 avril 2024, le Conseil permanent de l’Organisation des États Américains (OEA)...

Révolution : on veut nous faire avaler des bobards

Haïti est entrée dans l’ère du bon courage, car le pire arrive.  Les tensions...

Plus de 3000 prisonniers en cavale

La situation est très chaotique en Haïti en raison de l’affrontement entre les bandits...