HomePerspective & PolitiqueUne rencontre entre opportunistes…

Une rencontre entre opportunistes…

Published on

Archives

spot_img

Une rencontre s’est tenue entre Ariel Henry et une délégation onusienne, en prélude au déploiement de la mission multinationale en Haïti. Une importante réunion de travail a eu lieu, le jeudi 12 octobre 2023, entre le Premier ministre de facto Ariel Henry et une haute délégation onusienne, dirigée par le sous-secrétaire général des Nations Unies, chargé de l’Europe, de l’Asie centrale et des Amériques, Miroslav Jenča. Plusieurs points ont été débattus, notamment les préparatifs liés au déploiement de la mission, la situation globale du pays et la crise haïtiano-dominicaine. Au cours de cette réunion de travail, le titulaire de la Primature et la délégation onusienne ont évalué l’évolution de la situation dans le pays, en prélude au déploiement de la mission multinationale de support à la sécurité. Les deux (2) parties se sont également penchées sur les préparatifs d’Haïti, liés à l’accueil de la mission multinationale dans le pays.

Le bras de fer diplomatique entre Haïti et la République Dominicaine, né de la construction du canal sur la Rivière du Massacre, a été également au cœur des échanges. L’ONU se dit prête à offrir son expertise aux deux pays, afin de parvenir à la résolution du conflit haïtiano-dominicain. La crise haïtienne se trouve également sur la table des discussions, à la 54ème session du Conseil des droits humains de l’ONU, se déroulant à Genève, en Suisse. Le Haut-Commissariat des Nations Unies se dit préoccupé par la situation de violence et de terreur, instaurée par les gangs armés dans le pays.

Également, une séance de travail a eu lieu entre le Directeur Général de la Police Nationale d’Haïti, Frantz Elbé, et une délégation onusienne. Cette rencontre de travail a eu lieu le samedi 14 octobre, entre le DG a. i. de la Police Nationale d’Haïti (PNH), Frantz Elbé, et une délégation onusienne ayant à sa tête le Sous-Secrétaire Général des Nations Unies, Miroslav Jenča. Les discussions s’articulaient autour de la détérioration de la situation sécuritaire du pays et du déploiement bientôt de la mission multinationale de soutien à la sécurité. L’information a été confirmée par le biais d’un communiqué publié par la PNH.

Accompagné des membres du Haut Commandement, le Directeur général de la PNH, Frantz Elbé, a présenté la situation sécuritaire actuelle du pays. Il a également discuté avec la délégation, à propos des projets de renforcement des capacités de l’institution policière et du déploiement prochain de la Mission Multinationale de Soutien à la Sécurité (MMSS), en lien avec la résolution 2699 du Conseil de Sécurité de l’ONU, le 2 octobre 2023.

Plusieurs personnalités importantes de l’ONU avaient pris part à cette séance de travail. Parmi ces personnalités, on trouve Miroslav Jenča, Sous-Secrétaire Général des Nations Unies, Maria Isabel Salvador, Représentante Spéciale du Secrétaire Général de l’Organisation des Nations Unies en Haïti et Cheffe du Bureau Intégré des Nations-Unies en Haïti (BINUH). D’autres personnalités avaient également participé à la rencontre.

Dans le communiqué de la PNH, aucune précision n’a été donnée en ce qui concerne le mode opérationnel que la PNH va utiliser pour mener les opérations avec la Mission Multinationale de Soutien à la Sécurité, dans la lutte contre le grand banditisme en Haïti. Cependant, le vice-président, Rigathi Gachagua, qui s’exprimait le dimanche 15 octobre à Kilgoris, dans le comté de Narok, a déclaré que son pays aura besoin d’un soutien financier car l’économie du Kenya ne peut pas, à elle seule, soutenir la mission.

«La communauté internationale doit garantir que les officiers déployés et la mission de paix reçoivent l’aide financière nécessaire à leur succès», a exhorté le vice-président kényan. Il affirme que l’approbation par le Conseil de sécurité de l’ONU de la police kenyane pour diriger la mission était un honneur important de la part de la communauté internationale. Gachagua soutient que cela démontre en effet que le service de police du Kenya est reconnu pour son professionnalisme et son expertise. «Le peuple haïtien est comme nos frères et nous devons sans faute leur prêter main forte», a-t-il déclaré. Il demande au parlement d’accélérer l’approbation du déploiement, conformément à la loi.

«Alors que nous accélérons nos approbations locales au Parlement, nous demandons à la communauté internationale, à laquelle nous avons fourni le personnel, de nous fournir le soutien financier nécessaire à la mission, car c’est notre principal défi», a déclaré le vice-président Gachagua. «Nos agents acquerront de nouvelles expériences, en interagissant avec des agents d’autres pays. Ils reviendront avec des expériences précieuses qui amélioreront leur service rendu à notre pays», a déclaré Gachagua.

La semaine dernière, le cabinet ministériel, présidé par le président William Ruto, a approuvé le déploiement des policiers kényans en Haïti. Le chef de la majorité à l’Assemblée nationale, Kimani Ichung’wah, a déclaré que le Parlement était prêt à approuver la décision du Cabinet et à faciliter le déploiement, tout en abordant toute contestation juridique.

À noter qu’une deuxième délégation d’évaluation kényane arrivera à Port-au-Prince, la semaine prochaine, afin de s’assurer de la mise en place des cadres diplomatiques et juridiques de la Mission d’appui à la Police Nationale d’Haïti (PNH). Les conclusions du rapport de cette évaluation seront déterminantes pour le déploiement en Haïti de la Mission Multinationale en Soutien à la Sécurité (MMSS).

Emmanuel Saintus

Popular articles

Ouragan Béryl :

Le Mouvement Point Final a fait des visites des lieux dans le Sud -Est...

Les élections américaines 2024 :

Le Mouvement Point Final présente un petit compte-rendu sur les débats de Joe Biden...

 

Happy Father’s Day: Dismantling Stereotypes Affecting Black Fathers                                              Malika Jallow  This past Sunday, June 16th, we...

COUN : le CPT inaugure le Centre d’opérations d’urgence national

Le Centre d’Opérations d’Urgence National a été inauguré par les membres du Conseil Présidentiel...
spot_img

Latest News

PM Conille et ses Alliances pourries !

Il puait ; il pue ; il puera. Haïti ne se lavera point sous...

Les Noirs kényans en sous-traitance

Le Premier ministre Garry Conille a exprimé l'espoir que la présence de forces internationales...

Le premier ministre Garry Conille

Le premier ministre Garry Conille va effectuer sa première visite officielle aux États-Unis  En moins...
spot_img