HomeActualitéLe CPT organise son premier Conseil des Ministres 

Le CPT organise son premier Conseil des Ministres 

Published on

Archives

Alors que les gangs armés de la coalition « Viv Ansanm » ont contraint des membres de la population à fouler le macadam pour protester, le vendredi 10 mai 2024, contre le déploiement éventuel de la Mission Multinationale de Soutien à la Sécurité en Haïti, le samedi 11 mai, le commandement Sud de l’armée américaine dit apporter son soutien à cette mission que devrait diriger le Kenya.  Il se dit déterminé à faire face à la spirale de violences orchestrées par les gangs armés.

Par ailleurs, le mercredi 8 mai 2024, les membres du Conseil Présidentiel de Transition (CPT) ont réalisé à la Villa d’Accueil, leur premier Conseil des Ministres avec le Gouvernement sortant.  Ce Conseil des Ministres, qui s’est déroulé dans une atmosphère conviviale, a été présidé par Edgard Leblanc Fils, Président tournant du CPT.  Parmi les décisions adoptées : l’état d’urgence a été renouvelé ; les mandats des membres de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSC/CA), qui avaient pris fin le mardi 7 mai, ont été renouvelés jusqu’à leur remplacement ; et la nomination de Ricardin Saint-Jean, actuellement ministre du Commerce, comme ministre a. i. de l’Intérieur et des Collectivités territoriales, a été effectuée en remplacement d’Ariel Henry démissionnaire.  À ce Conseil, il a également été question des mesures pour la population du Nord, durement touchée par les violentes intempéries de ces derniers jours, d’assainissement dans l’aire métropolitaine et des dispositions concernant la commémoration des 221 ans de la Fête du Drapeau (18 mai).

Par ailleurs, les membres du CPT se mettent d’accord sur la Présidence tournante du Conseil. Tous les membres du Conseil Présidentiel de Transition (CPT) adoptent la Présidence tournante du Conseil.  À travers une résolution relative à la prise des grandes décisions, tous les conseillers ont signé pour que le Conseil Présidentiel de Transition soit dirigé par une présidence tournante.  Dans cette résolution, adoptée au Palais National le 7 mai 2024, il est souligné que Edgard Leblanc Fils est le premier président du Conseil, avec un mandat qui commence le 7 mai pour prendre fin le 7 octobre 2024.  Un extrait de cette résolution suit :

« Ainsi, compte tenu de la crise déclenchée au sein du Conseil, le 30 avril 2024, et pour éviter tout dysfonctionnement du Conseil, il a été décidé par tous les membres du Conseil Présidentiel de Transition, signataires de la présente résolution, qu’à partir du 7 mai 2024, jusqu’au terme du mandat du Conseil Présidentiel :

i) « À défaut de consensus, toutes les grandes décisions du Conseil seront prises par une majorité qualifiée de ses membres, soit cinq (5) Conseillers sur les sept (7) Conseillers votants.  Ces grandes décisions concernent notamment les choix : du Premier ministre ; des membres du gouvernement ; des membres du CEP ; des Directeurs généraux ; des dirigeants des institutions indépendantes ; des Ambassadeurs et des Consuls généraux, des Conseils d’administration des organismes autonomes ; des collectivités territoriales ; des commandants des forces publiques ; »

ii) Que l’on a procédé, par consensus, à une présidence tournante, applicable aux candidats de l’élection présidentielle du 30 avril 2024 dont le premier sera Edgard Leblanc Fils, (du 7 mai au 7 octobre 2024) ; le deuxième, Smith Augustin, (du 7 octobre 2024 au 7 mars 2025) ; le troisième, Leslie Voltaire, (du 7 mars 2025 au 7 août 2025), le quatrième, Louis Gérald Gilles, (du 7 août 2025 au 7 février 2026.

iii) « La présidence tournante débutera à partir du 7 mai 2024 »

Ainsi, il est souligné que le Conseiller Smith Augustin présidera le CPT du 7 octobre 2024 au 7 mars 2025.  Il sera suivi du Conseiller Leslie Voltaire qui présidera le Conseil du 7 mars au 7 août 2025, et le Conseiller Louis Gérald Gilles, de son côté, aura à présider le Conseil de la Transition, du 7 août 2025 au 7 février 2026.

Cette résolution a également précisé qu’à défaut de consensus, toutes les grandes décisions du Conseil seront prises par une majorité qualifiée de ses membres, soit cinq (5) Conseillers sur les sept (7) Conseillers ayant le droit de vote.

En outre, il est informé que cette décision concerne les choix du Premier ministre, des membres du gouvernement, des membres du CEP, des Directeurs généraux, des dirigeants des institutions indépendantes, des Ambassadeurs et des Consuls généraux, des Conseils d’administration des organismes autonomes, des collectivités territoriales et des commandants des forces publiques.

Par ailleurs, Fritz Alphonse Jean devait être le 2e Président du Conseil Présidentiel de Transition (CPT), après le mandat de 5 mois d’Edgard Leblanc Fils.  Devant les exigences de Smith Augustin qui voulait à tout prix être l’un des Présidents a. i., Fritz Alphonse Jean, qui ne voulait pas que le nombre de Présidents tournants passe à 5, a décidé de céder volontairement sa place à Smith Augustin. 

Emmanuel Saintus

Popular articles

Interrogations sur les motifs de refoulement des Haïtiens munis de visa américain, canadien ou Schengen

Le refoulement des Haïtiens, munis de visa américain, canadien ou Schengen, débarquant dans les...

Conférence de commémoration du 199ème anniversaire de la dette de l’indépendance d’Haïti:

" Impact de la dette de l'indépendance dans le sous-développement d'Haïti"Le Mouvement Point Final...

Instabilite

De l'instabilité sociopolitique dégradante aux ingérences des puissances impérialistes occidentales en Haïti, le peuple...

Mythe ou vérité ? Le peuple haïtien, pour son propre malheur, choisirait-il des bandits comme leaders?

 Les analystes politiques prennent le vilain plaisir de culpabiliser les victimes en guise de...

Latest News

Newsreel

As the presidential transitional council, Conseil présidentiel de transition (CPT) struggles to see if...

Haïti Conseil Présidentiel : le CP Athlétique Club

Le mois d’avril, disent certains, est cruel.  Quand le pain quotidien n’est pas certain,...

221ième de notre Bicolore : et si les ancêtres revenaient parmi nous !

18 novembre 1803 - 18 novembre 2023, 221 années contemplent tristement la création de...