HomeJusticePierre Ricot Odney, inculpé pour abus de pouvoir et complicité

Pierre Ricot Odney, inculpé pour abus de pouvoir et complicité

Published on

spot_img

Archives

Le ministre des Affaires Sociales et du Travail, Pierre Ricot Odney, est inculpé pour abus de pouvoir et complicité avec l’ancienne directrice Edwine Tonton, écrouée pour enrichissement illicite, association de malfaiteurs, entre autres.

Le juge d’instruction en charge du dossier de détournement de fonds et de corruption au niveau de la Caisse d’Assistance Sociale, a inculpé Pierre Ricot Odney, un haut fonctionnaire de l’État, membre de l’actuel gouvernement. Son ordonnance vise en plus deux personnes déjà placées en détention depuis le mois d’avril: Edwine Tonton, la directrice de la Caisse d’Assistance Sociale et Pierre Richard Valès, le comptable en chef, l’actuel Ministre des Affaires Sociales, ainsi que le directeur Frantz Iderice que des organisations de droits accusaient de connivence avec les gangs.

Pour le juge Pierre Ricot Odney, en dépit du fait qu’il a été informé par madame Tonton, qu’elle s’est octroyée des frais mirobolants, avec la complicité de son comptable en chef et l’administratrice de la Caisse d’Assistance Sociale, le ministre a fait la sourde oreille et a laissé le champ libre à la directrice et à ses complices pour piller la CAS, ce qui a caractérisé l’infraction d’abus de fonction.

Le juge Jean Wilner Morin ordonne également que ce membre du gouvernement soit renvoyé par devant le tribunal criminel siégeant sans assistance de jury pour abus de fonction et pour complicité à des infractions reprochées à Edwine Tonton telles que: trafic d’influence, délit d’initié, enrichissement illicite, abus de fonction et association de malfaiteurs, mais n’a pas ordonné son arrestation car, en tant que ministre, il jouit de l’immunité.

Le magistrat a demandé aux forces de l’ordre de procéder à l’arrestation des autres inculpés qui sont: Bernardin Dominique: pour complicité de détournement de biens publics, faux et usage de faux; Yvrose Alcide: pour trafic d’influence; Frantz Iderice, l’ancien directeur de la CAS sous la présidence de Jovenel Moïse, qui fait l’objet d’un mandat d’amener et à qui on reproche l’émission de 14 000 chèques au nom de bénéficiaires fictifs, pour abus de fonction et association de malfaiteurs.

Emmanuel Saintus

Popular articles

COUN : le CPT inaugure le Centre d’opérations d’urgence national

Le Centre d’Opérations d’Urgence National a été inauguré par les membres du Conseil Présidentiel...

Interrogations sur les motifs de refoulement des Haïtiens munis de visa américain, canadien ou Schengen

Le refoulement des Haïtiens, munis de visa américain, canadien ou Schengen, débarquant dans les...

Conférence de commémoration du 199ème anniversaire de la dette de l’indépendance d’Haïti:

" Impact de la dette de l'indépendance dans le sous-développement d'Haïti"Le Mouvement Point Final...

Instabilite

De l'instabilité sociopolitique dégradante aux ingérences des puissances impérialistes occidentales en Haïti, le peuple...

Latest News

La marche sera très haute pour le CPT, et les attentes de la population tout aussi élevées …

Jusqu’à la semaine dernière, je n’étais pas encore certain qu’il verrait le jour.  Les...

Les prix des produits alimentaires augmentent considérablement

« C’est difficile de trouver des marchandises à cause du blocage des axes routiers par...

Des résolutions à n’en plus finir…

Le mercredi 3 avril 2024, le Conseil permanent de l’Organisation des États Américains (OEA)...
spot_img