HomePerspective & PolitiqueAssassinat Moïse: Michel Martelly invité par le juge

Assassinat Moïse: Michel Martelly invité par le juge

Published on

Archives

Le juge Walter Wesser Voltaire, qui instruit le dossier de l’assassinat de Jovenel Moïse en sa résidence dans la nuit du 6 au 7 juillet 2021, a invité l’ex-Président Michel Martelly à répondre à ses questions, ce mardi 3 octobre, dans le cadre de ce dossier.

L’ex-Président Michel Joseph Martelly répond aujourd’hui (aux environs de 11h40 AM) aux questions du Juge Walter Wesser Voltaire, dans le cadre de l’enquête en cours sur l’assassinat de son ex-protégé, Jovenel Moïse. Il se fait accompagné de ses avocats et de ses gardes du corps.

Le nom de Michel Martelly, homme fort du parti politique Tèt Kale, au moment du choix de Jovenel Moïse comme candidat à la présidence, a parfois été cité en lien à l’acte survenu en la résidence de l’ancien patron d’Agritrans, sauvagement assassiné, il y a deux ans.

Selon les propos tenus par le directeur exécutif du Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH), Pierre Espérance, lors d’une conférence de presse le mercredi 6 avril 2022, Michel Martelly aurait ordonné l’assassinat de son «filleul».

«Le parrain Joseph Michel Martelly a ordonné l’assassinat de son filleul, Jovenel Moïse… Lisez les rapports de la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ), regardez pourquoi l’enquête de la police judiciaire est bloquée, les personnes qui l’ont planifié, le cerveau du crime et vous allez voir qui ils sont. Nous avons des informations, nous avons mené des enquêtes, nous avons des dossiers et nous disons que le parrain est impliqué dans l’assassinat», avait déclaré le militant de droits humains.

Ces accusations ont trouvé écho dans l’opinion publique et chez des politiciens qui croient que l’assassinat du 58e président haïtien vient de son entourage, notamment de Martelly qui, croient-ils, était en froid avec l’ancien chef d’État au moment de sa mort.

Notons que plusieurs personnes ont été arrêtées aux États-Unis et en Haïti dans le cadre de cette enquête, dont l’homme d’affaires Rodolph Jaar qui a plaidé coupable des accusations qui pesaient contre lui, dans le cadre du complot ayant conduit à l’assassinat de Moïse. Jaar a été condamné à perpétuité par un juge américain.

Ce même juge a renvoyé, au mois de mai 2024, le procès des personnes impliquées dans le complot qui a conduit à l’assassinat de Moïse et qui sont détenues aux États-Unis. C’est une décision qui aurait été prise entre le juge et les avocats des inculpés, à la suite d’une discussion concernant la loi sur la classification des informations procédurales (CIPA), à en croire Voix de l’Amérique (VOA).

À noter que l’ancien Chef de l’État a bénéficié du support de certains de ses partisans et sympathisants qui se regroupaient dans le parage, au moment de son audition par le juge instructeur.

Emmanuel Saintus

Popular articles

BYRON LARS PRESENTS IN EARNEST 

NYFW Spring 2024 By Ann Cooper I will always remember the first time that I came...

Pourquoi ne puis-je pas pleurer, même si je suis triste?

Vous est-il déjà arrivé d'avoir besoin d'un bon cri, mais d’être incapable de pleurer...

La solution à l’insécurité, de plus en plus loin

Les signataires du National Memorandum of Understanding (PEN) annoncent une série de mobilisations, à...

Que dit la Loi? Du Conseil Supérieur de la Police Nationale

Si la loi accorde une certaine autonomie à la Direction Générale de la Police...

Latest News

Les personnes invitées par le commissaire du gouvernement ont boudé l’invitation

L’ancienne Directrice Générale Adjointe de l’ONA, Stéphanie Mondestin, est actuellement auparquet de Port-au-Prince pour...

Kenya, arrête de nous faire languir!

Le parlement kenyan a donné son feu vert, le jeudi 16 novembre 2023, pour...

L’échéance du 7 février 2024…

D’aucuns se questionnent sur cette date et la perçoivent comme une échéance, une date...