HomePerspective & PolitiqueHaïti, l’ONU joue le mauvais côté de l’histoire

Haïti, l’ONU joue le mauvais côté de l’histoire

Published on

spot_img

Archives

La réunion du Conseil de sécurité de l’ONU sur le déploiement d’une éventuelle force multinationale en Haïti a été reportée. Préalablement fixée au 15 septembre, la rencontre au cours de laquelle un feu vert devait être donné pour le déploiement d’une force multinationale en Haïti se trouvait dans l’impasse.

Le jeudi 15 septembre 2023, l’examen et le vote sur la résolution d’une intervention multinationale en Haïti en appui à la Police Nationale d’Haïti (PNH) ont été repoussés à une date ultérieure, a fait savoir le Bureau Intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH) qui rappelle que l’agenda du Conseil de sécurité est strictement décidé par les États membres.

Haïti devra attendre encore un peu pour savoir si les Nations Unies donneront le feu vert au déploiement d’une force multinationale pour venir en aide au pays, en proie à une crise sécuritaire sans précédent.

«Haïti devra encore attendre pour savoir si une force multinationale viendra l’aider», a déclaré un diplomate haïtien, accrédité auprès de l’ONU, dont le nom n’a pas été révélé.

Pendant ce temps, la situation humanitaire en Haïti s’est considérablement détériorée en 2023. Selon les chiffres publiés par des organisations humanitaires présentes dans le pays, plus de 2 500 personnes sont mortes des exactions des gangs armés, près de 1 000 ont été blessées et au moins 970 ont été kidnappées.

Entre autres, le dimanche 17 septembre 2023, le Premier Ministre de facto, Ariel Henry, à la tête d’une délégation haïtienne, a quitté Port-au-Prince à destination de New York, pour participer à la 78ème Assemblée Générale des Nations Unies. Il est accompagné de représentants du Haut Conseil de Transition, des ministères des Affaires Étrangères, de la Planification et de la Coopération externe, de la Santé publique et de cadres de la Primature.

Lors de son intervention à l’Assemblée Générale, le 22 septembre prochain, Ariel Henry «réitérera sa demande urgente d’un appui robuste à la Police Nationale d’Haïti (PNH), en vue du rétablissement de la sécurité sur tout le territoire national» et «il défendra les droits et les intérêts du peuple haïtien, tout en respectant ceux des autres,» lit-on dans le communiqué de la Primature.

En marge de cette session, il participera à de nombreux panels et à des rencontres bilatérales avec des chefs d’État et de Gouvernement de plusieurs pays de l’Hémisphère occidental, d’Afrique, d’Europe et d’Asie. En l’absence du Premier Ministre, l’intérim en Haïti est assuré par Michel Patrick Boisvert, Ministre de l’Économie et des Finances.

À rappeler que les discussions qui devraient se poursuivre entre des représentants de l’Accord du 21 décembre, de la Déclaration conjointe de Kingston et de la Société Civile, le mercredi 12 septembre, à la Nonciature Apostolique, n’ont pas eu lieu. Cette phase des négociations devait être facilitée, dans un premier temps, par le GEP, par vidéoconférence, puis en personne, par le GEP, si les parties prenantes en font la demande.

Les négociations étant interrompues, la rencontre du 12 septembre n’a pas eu lieu. La CARICOM invite toutes les parties prenantes à prioriser les intérêts du peuple haïtien.

Emmanuel Saintus

Popular articles

 

Happy Father’s Day: Dismantling Stereotypes Affecting Black Fathers                                              Malika Jallow  This past Sunday, June 16th, we...

COUN : le CPT inaugure le Centre d’opérations d’urgence national

Le Centre d’Opérations d’Urgence National a été inauguré par les membres du Conseil Présidentiel...

Interrogations sur les motifs de refoulement des Haïtiens munis de visa américain, canadien ou Schengen

Le refoulement des Haïtiens, munis de visa américain, canadien ou Schengen, débarquant dans les...

Conférence de commémoration du 199ème anniversaire de la dette de l’indépendance d’Haïti:

" Impact de la dette de l'indépendance dans le sous-développement d'Haïti"Le Mouvement Point Final...

Latest News

Installation du Gouvernement de Garry Conille :

En lieu et place d'un Gouvernement de Technocrates, le PM Garry Conille offre au...

Analysons les évènements :

Le Mouvement Point Final considère le Gouvernement de Transition de Garry Conille, comme la...

Haïti, Crise socio-politique :

Le temps est à la Conférence nationale pour sauver Haïti, selon Ulysse Jean Chenet.Le...
spot_img