HomeCulture & SociétéAu moins 15 morts dans le Village de Noailles

Au moins 15 morts dans le Village de Noailles

Published on

Archives

Depuis le 12 octobre 2022, le village artistique de Noailles (Commune de Croix-des-Bouquets), un lieu unique dans la Caraïbe, où a pris naissance au début du XXe siècle l’art du métal découpé, célèbre dans le monde entier, est devenu le terrain où s’affrontent les hommes des gangs de Vitelhomme Innocent et de «400 Mawozo» qui pillent, brûlent des maisons et tuent…

Il y a 1 an, le 13 octobre 2021, des bandits ont fait irruption dans le sanctuaire du Hougan et artiste, Jean Anderson Bellony, et lui ont ôté la vie. Depuis un an, l’escalade de la violence a fait fuir un grand nombre d’artistes.

Le Village de Noailles rassemble 75 ateliers d’artistes qui font vivre près de 300 familles, en leur permettant d’avoir : emploi, nourriture, scolarisation. L’avenir du Village artistique de Noailles est aujourd’hui menacé par les gangs : près de 12 maisons ont été brûlées en moins d’une semaine, mettant plus de 20 familles en situation de sinistrés. On compte déjà 200 déplacés et une quinzaine de personnes tuées, dont 7, dans la seule journée du 17 octobre.

Entre temps, le Ministère de la Culture dit suivre avec la plus grande inquiétude, le conflit armé, entre gangs rivaux, qui prend en otage, depuis plus d’une semaine, le Village artistique de Noailles. Il condamne les actions des groupes armés qui constituent un crime contre le Village de Noailles, classé depuis 2020 : Patrimoine culturel immatériel d’Haïti, et affirme travailler avec les autorités impliquées dans la sécurité publique pour favoriser la protection du site, des artistes et des riverains, ainsi que la sauvegarde d’un patrimoine essentiel.

L’ambassade d’Espagne en Haïti condamne fermement les attaques meurtrières contre les artistes du Village de Noailles, dont les œuvres sont considérées comme un patrimoine immatériel d’Haïti, et fait appel au principe d’humanité qui oblige chacun à respecter la vie des citoyens innocents.

En outre, l’UNESCO en Haïti dit condamner avec la plus grande rigueur, les actes de vandalisme et de violence ayant coûté la vie à de paisibles citoyens et artisans du Village artistique de Noailles, une atteinte de trop au patrimoine culturel immatériel de la République d’Haïti. L’UNESCO exprime sa solidarité à l’endroit des proches des victimes et se dit engagée à soutenir les efforts de relèvement à la suite de cette odieuse tragédie.

Emmanuel Saintus

Popular articles

Interrogations sur les motifs de refoulement des Haïtiens munis de visa américain, canadien ou Schengen

Le refoulement des Haïtiens, munis de visa américain, canadien ou Schengen, débarquant dans les...

Conférence de commémoration du 199ème anniversaire de la dette de l’indépendance d’Haïti:

" Impact de la dette de l'indépendance dans le sous-développement d'Haïti"Le Mouvement Point Final...

Instabilite

De l'instabilité sociopolitique dégradante aux ingérences des puissances impérialistes occidentales en Haïti, le peuple...

Mythe ou vérité ? Le peuple haïtien, pour son propre malheur, choisirait-il des bandits comme leaders?

 Les analystes politiques prennent le vilain plaisir de culpabiliser les victimes en guise de...

Latest News

HISTORICAL ACCOUNT OF HAITIAN PEOPLE FROM A DIFFERENT PERSPECTIVE

Rasin Ganga [email protected] Part five Peasants class versus the State  The Peasant Class creates mechanisms that render establishing a state...

ISTWA PÈP AYISYEN YON LÒT APWÒCH

Senkyèm pati aRasin [email protected] Peyizànri parapò ak leta Peyizànri an pwodwi yon latriye mekanis ki rann...

« Ayiti, le meilleur est à venir ! »

Après autour de deux siècles de tumultes et d'épreuves multiformes et pluridimensionnelles : notre...