HomeInsécurité & BanditismeL’insécurité entre bilan et multiplication des cas

L’insécurité entre bilan et multiplication des cas

Published on

Archives

De janvier à juin 2022, 557 personnes sont mortes dans les actes de violence enregistrés dans la zone métropolitaine de la capitale, Port-au-Prince, selon un rapport intérimaire de la Commission épiscopale pour la justice et la justice de l’Église catholique romaine. Paix (EC-JILAP).

Ces nouveaux chiffres montrent à quel point la violence a augmenté en Haïti. Il y a eu 340 cas de mort violente au cours du premier semestre 2021, souligne la directrice générale du Ce-Jilap, Jocelyne Colas. Si des mesures ne sont pas prises pour endiguer le phénomène des groupes armés, du trafic d’armes à feu, notamment dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince, la situation va s’aggraver, craint Ce-Jilap.

«Aucune mesure réelle et concrète n’a encore été prise pour lutter contre le phénomène de la criminalité, y compris les enlèvements.»

La population ne fait plus confiance aux autorités, qui ne remplissent pas leurs obligations, et elles ne créent pas non plus les bonnes conditions pour générer cette confiance, estime Ce-Jilap.

Parmi les actes criminels, les enlèvements se multiplient en toute impunité sur le territoire national, notamment dans la capitale, Port-au-Prince.

Le Dr Greta Lataillade Roy a été enlevée ce vendredi 8 juillet 2022 alors qu’elle se rendait à l’église catholique Cristo-Roi. «Je pense qu’elle n’a pas eu le temps de retourner à l’église, ils l’ont sortie par l’entrée», raconte un proche. «Pour le moment, il n’y a pas d’informations supplémentaires à communiquer, nous l’espérons et prions», a-t-il ajouté.

Un groupe de jeunes âgés de 14 à 7 ans a kidnappé 4 personnes au cœur de Port-au-Prince. Ce rapt a eu lieu vers 11h. M. le dimanche 9 juillet 2022 entre la rue Capois et la rue Cameau.

Chaque jour les proches des victimes continuent de défiler dans les médias et sur les réseaux sociaux pour dénoncer les cas de kidnapping dont leurs proches sont victimes. Des cas qui, soient dit en passant, n’entrent dans aucun solde.

Altidor Jean Hervé

Popular articles

Le déploiement de la force Kenyane en discussion 

La ministre de la justice et de la sécurité publique, Emmelie Prophète, a représenté...

Tout cela n’est que pour un temps…

Il arrivera un moment où tout ceci sera derrière nous.  Quand exactement, je ne...

Le juge de paix de Carrefour, Jean Frantz Ducasse : kidnappé

Les cas de kidnapping se multiplient dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince, ces derniers...

Comme quoi, Guy Philippe est aussi menteur que ses patrons…

« 90 jours seulement pour mettre fin au problème des gangs dans le pays », a...

Latest News

Martine…

Casterman est un éditeur que les grands enfants adorent.  C’est grâce à lui que...

Une ordonnance historique

Une ordonnance historique mais une saga judiciaire qui ne fait qu’à peine commencer Cela a...