HomeActualitéLes gangs terroristes continuent leurs enlèvements en série 

Les gangs terroristes continuent leurs enlèvements en série 

Published on

Archives

Les gangs terroristes continuent, en toute quiétude, de massacrer, de kidnapper, de torturer les civils innocents dans la capitale, Port-au-Prince, et dans certaines villes de provinces.  En effet, le vendredi 23 février 2024, six (6) religieux de la Congrégation du Sacré-Cœur, qui dirigent l’école Jean XXIII, ont été kidnappés au centre-ville de Port-au-Prince.  La Congrégation annonce la fermeture des portes de l’institution Jean XXIII jusqu’à nouvel ordre. 

Dans la même lignée, au cours de cette même journée, le vicaire de l’église Saint-Yves, le révérend père Berthony Jean et des membres du personnel de la télévision Amen, ont également été enlevés.

« La Congrégation des Frères du Sacré-Cœur en Haïti annonce avec douleur l’enlèvement
crapuleux de six de ses membres et d’une enseignante œuvrant dans la mission de ladite Congrégation, à l’École Jean XXIII, ce vendredi matin autour de 7h00, au portail de l’institution située au Boulevard Harry Truman », a mentionné une note de la Congrégation des Frères du Sacré-Cœur.  La Congrégation des Frères du Sacré-Cœur souligne que ses membres et la famille des victimes sont profondément attristés par cette nouvelle.  « Nous nous unissons dans la prière fervente, afin que ces personnes retenues captives sur une terre de liberté, y compris les anonymes, puissent être libérées. »

Pour protester contre ces enlèvements, la Congrégation annonce la fermeture des portes de l’école Jean XXIII jusqu’à la libération des religieux.  « Face à cet événement douloureux, l’institution Jean XXIII ferme ses portes jusqu’à nouvel ordre.  Les autres institutions des Frères du Sacré-Cœur à travers le pays continueront l’œuvre de sensibilisation de la nouvelle génération, sur les valeurs du vivre-ensemble harmonieux, en vue de l’émergence d’une nouvelle société plus humaine, plus solidaire. »

En plus de l’enlèvement des six religieux de la Congrégation du Sacré-Cœur, le vicaire de l’église St-Yves de Delmas 5, le révérend père Berthony Jean, a été enlevé lui aussi, le vendredi 23 février.

À entendre le témoignage d’un proche de la Conférence Haïtienne des Religieux, le révérend père Berthony Jean était accompagné de quelques fidèles de Télé Amen et venaient de célébrer une messe à la chapelle de Notre-Dame du Bicentenaire. À son retour, l’ecclésiastique a été enlevé.

Rappelons que 6 religieuses de la Congrégation des Sœurs de Sainte-Anne, des passagers ainsi que leur chauffeur, avaient été enlevées le 19 janvier dernier.  Ils se rendaient à l’université, lorsque le véhicule a été stoppé par des hommes armés qui sont alors montés dans le minibus prenant tous les passagers en otage.  Les religieuses et les autres victimes ont été relâchées cinq jours plus tard.

Emmanuel Saintus

Popular articles

Instabilite

De l'instabilité sociopolitique dégradante aux ingérences des puissances impérialistes occidentales en Haïti, le peuple...

Mythe ou vérité ? Le peuple haïtien, pour son propre malheur, choisirait-il des bandits comme leaders?

 Les analystes politiques prennent le vilain plaisir de culpabiliser les victimes en guise de...

Un Conseil Présidentiel de 7 membres, à la tête du pays, est-ce pour bientôt?

C’est une démarche boiteuse au mieux, bizarre certainement, mais il fallait bien entreprendre quelque...

La CARICOM recrute 7 nouveaux acteurs haïtiens pour pour une  débauche présidentielle  inédite

Cette organisation qui n’a jamais supporté Haïti dans sa lutte contre ses ennemis internes...

Latest News

Newsreel

News coming from the nations leaders last week offered some hope that things will...

Frankétienne : Un nom qui sonne comme une insolence

Né le 12 Avril 1936 à Ravine Sèche dans le département de l’Artibonite, Jean-Pierre...

La reddition de compte, ultimement, est personnelle : avis en est donné aux concernés

Je sais que la politique est une lutte idéologique qui s’exprime de toute sorte...