En Bref

Published on

Archives

Jérémie : l’accès à l’aéroport complètement bloqué

Le dimanche 18 février 2024, au matin, à la veille de la réouverture des classes à Jérémie, après plus d’un mois de fermeture en raison des manifestations anti-gouvernementales, des individus non identifiés ont érigé à Jérémie une imposante barricade, sur la route principale, qui empêche le passage de tous les véhicules et bloque l’accès à l’aéroport.  Cette barricade coupe également Jérémie de toute communication routière avec Bonbon et les Abricots.

Un mini-bus mitraillé, au moins 9 morts

Le dimanche 18 février 2024, dans l’après-midi, à Morne-à-Cabrit, des membres du gang « 400 Mawozo » ont criblé de balles un minibus qui fait la navette entre Port-au-Prince et Mirebalais.  Le bilan provisoire est lourd, le chauffeur et 9 autres passagers auraient été tués et un nombre indéterminé d’autres passagers ont été blessés et transportés d’urgence à l’hôpital.

3 camions attaqués et incendiés 

Le samedi 17 février 2024, l’Association des Propriétaires et Chauffeurs d’Haïti (APCH) nous informe que des bandits de Savien (Département de l’Artibonite) ont attaqué et incendié 3 camions du Syndicat de Transport de Belladère.  Les chauffeurs ont eu le temps de prendre la fuite, alors que d’autres personnes auraient été tuées, selon des témoignages.

Panique à Jérémie

Le samedi 17 février 2024, aux environs de minuit, des individus circulant à motocyclette dans les rues de Jérémie, ont tiré de nombreux coups de feu à travers plusieurs quartiers de la ville pour effrayer la population.  Eliassaint Woodley, âgé de 12 ans, a été touché chez ses parents, par une balle perdue, à la fesse, durant son sommeil.  Le jeune garçon reçoit des soins à l’hôpital Saint-Antoine de Jérémie.

Éducation : 6 nouvelles matières obligatoires

À partir de cette année, les élèves suivront 6 nouvelles matières additionnelles obligatoires au niveau fondamental et secondaire : Créole, Éducation Citoyenne, Technologie et Production, Éducation Physique et Sportive, Économie et Entrepreneuriat et Éducation artistique, esthétique et culturelle.

Les USA livrent les premiers équipements pour la MMSS 

Dans le cadre des préparatifs pour le déploiement de la Mission Multinationale de Soutien à la Sécurité (MMSS), en appui à la Police Nationale d’Haïti (PNH), et dirigée par le Kenya, les États-Unis ont déjà commencé à acheminer en Haïti des génératrices et d’autres équipements qui sont actuellement entreposés dans la zone de l’aéroport International Toussaint Louverture.

Delmas : patrouilles de la BRI, renforcées

La Brigade de Recherches et d’Interventions (BRI) a accru ses patrouilles à Delmas 32, Delmas 48 et Delmas 83, et a également renforcé sa présence dans la zone située derrière le cimetière et Carrefour Feuilles.

Manque d’oxygène 

La compagnie « Industrial Dynamics », l’un des principaux fournisseurs d’oxygène en Haïti, dénonce la persistance du phénomène de l’insécurité affectant sa capacité de production minimale de 400 bonbonnes d’oxygène par jour. 

 Un chef de gang et son bras droit tués 

Le chef de gang opérant dans la commune de Tiburon, Walterson Pierre-Louis, alias « Ofis Lòm Rach » et son bras droit, Adelson Joseph, alias « Onze », ont été mortellement blessés dans la nuit du 15 au 16 février 2024, lors d’une opération policière.  Ces 2 individus s’étaient enfuis lors de l’opération de démantèlement du gang « Ti-Rach », en décembre 2023.  Selon Me Wadson Azor, chef du parquet de la juridiction des Côteaux, ce gang n’existe plus.

Sit-in pour réclamer le déploiement de la Mission 

Le Rassemblement des Citoyens engagés pour la Sécurité et le Développement du Pays a fait un sit-in à l’entrée des locaux du Bureau intégré des Nations unies en Haïti (BINUH), le lundi 19 février 2024, pour demander le déploiement immédiat de la Mission Multinationale de Soutien à la Sécurité (MMSS), en appui à la Police Nationale d’Haïti (PNH), pour lutter contre les gangs.

« Arab », incarcéré au Pénitencier National 

Arrêté aux Cayes, le 12 février dernier, le militant politique, Marcelin Myrtil, alias « Arab », a été incarcéré, le vendredi 16 février au Pénitencier National, à la suite de son audition par deux substituts du Commissaire du Gouvernement.  Le Parquet de Port-au-Prince a transféré son dossier au cabinet d’instruction.  « Arab » est accusé d’incitation à la violence, menaces de mort, complot contre la sûreté de l’État et association de malfaiteurs.

La justice, face aux actes de brutalité policière

Des parquetiers condamnent les actes de brutalité exercés sur le Commissaire du Gouvernement du Cap-Haïtien.  À travers une note de solidarité, en date du 14 février 2024, portant les signatures des Maîtres Eno Zéphirin, Dominique Barthelemy, Phel Ygues Casimir, les Parquets près les Tribunaux de Première Instance de Fort-Liberté, de la Grande-Rivière du Nord et celui de la Cour d’Appel du Cap-Haïtien ont déploré les actes de brutalité et de maltraitance les plus atroces, exercés sur la personne du Commissaire du Gouvernement près le Tribunal de Première Instance du Cap-Haïtien, Me Charles Edouard Durand, dans la nuit du mardi 13 au mercredi 14 février 2024, par des agents de la Police de l’Unité spécialisée UDMO Nord.

Cité-Soleil : plus de 15 morts dans les attaques des bandits armés

À entendre les témoignages des survivants, au moins une quinzaine de personnes ont été tuées et un nombre indéterminé de blessés lors des attaques des gangs « Chen Mechan » « Ti Gabriel » et Jeff de Canaan, dans les quartiers de Blanchard, Terre Noire et Duvivier à Cité-Soleil.  Ces actes de violence, de barbarie des gangs, ont forcé des centaines de personnes à se déplacer.

Sport : classement de la FIFA 

La FIFA a publié, le jeudi 15 février, son dernier classement mondial dans lequel les Grenadiers reculait d’une place, passant du 89e rang au 90e, avec 1 262 points.  Leur élimination à la Gold Cup, leur relégation en Ligue B de la Ligue des Nations de la CONCACAF et leurs mauvaises performances en sont notamment la cause.  À noter qu’au dernier classement de la FIFA, la Sélection d’Argentine de football reste toujours en tête.  Avec l’Argentine qui est toujours en tête, le Top 10 reste inchangé, tandis que la sélection nationale haïtienne perd une place et se retrouve désormais en 90e position.  La Côte d’Ivoire, championne de la Coupe d’Afrique des Nations, a gagné 10 places, tandis que le Qatar qui a remporté la coupe d’Asie, est passé de la 58e à la 37e place.

Justice : le Pouvoir traque ses opposants

Le militant de l’opposition, Marcelin Myrtil, alias « Arab », arrêté aux Cayes, a été transféré le jeudi 15 février 2024 au Parquet de Port-au-Prince pour les suites judiciaires, selon le CG des Cayes.

La population continue d’exiger le départ d’Ariel Henry  

Le jeudi 15 février, des mouvements de protestation ont été repris à Carrefour de l’Aéroport et à la rue Capois, pour continuer d’exiger le départ du Premier Ministre de facto, Ariel Henry.

10 000 personnes déplacées en 10 jours, selon OIM-Haïti

OIM–Haïti (Organisation Internationale pour les Migrations) a révélé que 10 000 personnes déplacées ont été enregistrées en seulement 10 jours, en raison de l’aggravation des violences dans la capitale, poussant de plus en plus de personnes à fuir leur foyer.  L’OIM a fait état qu’au moins 20 000 personnes ont fui leur domicile à Port-au-Prince, depuis le 1er janvier 2024.

Nécrologie : décès du Dr Jean Saint-Vil

Le Rectorat de l’Université d’État d’Haïti (RUEH) a appris avec beaucoup de peine et de douleur la nouvelle du décès du Dr Jean Saint-Vil, ancien professeur à l’Ecole Normale Supérieure et à la Faculté des Sciences Humaines.  Le Rectorat de l’UEH s’incline devant sa dépouille mortelle et présente ses plus vives sympathies à la famille éplorée, à ses anciens collègues et étudiants, à ses anciens collègues du Club Phare Haïti, aux parents et amis affectés par ce deuil.  

Pasteur Emmanuel Sanon de nouveau accusé dans le dossier de l’assassinat de Jovenel

Le mercredi 14 février, une mise à jour de l’acte d’accusation concernant l’haïtiano-américain, Pasteur Christian Emmanuel Sanon (65 ans), qui aspirait à remplacer le Président Jovenel Moïse et qui a été transféré à la justice américaine à la fin de janvier 2023, a été déposé par les procureurs devant un tribunal fédéral de Miami.

Rappelons que, précédemment, Sanon était accusé pour conspiration en vue de faire entrer illégalement des gilets pare-balles en Haïti pour le commando colombien et pour avoir planifié une expédition militaire contre une nation amie en violation de la Loi de neutralité des États-Unis.

Il est maintenant accusé de « conspiration visant à kidnapper et tuer le Président d’Haïti ».  Cet ajout de charges contre Sanon représente un changement substantiel dans son implication dans l’assassinat, puisque, jusqu’à présent, l’enquête indiquait qu’il était au courant du complot visant à arrêter et à renverser le président d’Haïti, mais qu’il n’était pas au courant de la décision finale des autres, de le tuer.

Trois des neuf crimes dont Sanon est accusé, dans cet acte d’accusation révisé, sont passibles d’une peine maximale d’emprisonnement à vie, notamment les accusations de « complot en vue de fournir un soutien matériel entraînant la mort » et de « complot en vue d’enlever ou de tuer une personne en dehors des États-Unis ».

Un membre du SWAT, assassiné 

Le mercredi 14 février, Hector Roobens, un agent du SWAT (32e promotion), a été la cible d’individus lourdement armés et touché mortellement par au moins 8 balles.  Il a rendu l’âme à l’hôpital.

Musée du Vodou 

La Fondation Odette Roy Fombrun (FORF) a célébré les efforts remarquables de la styliste/designer haïtienne de renommée internationale, Maëlle Figaro David, dans son travail de préservation du patrimoine culturel et spirituel haïtien, en présentant des costumes et accessoires de toute beauté, de la pratique du vodou haïtien.  La Fondation vous invite à contribuer à la réalisation et au succès du « Musée Vodou » de Maëlle Créations qui aura lieu au Karibe Convention Center le 15, 16 et 17 mars 2024, lors de l’événement Éveil Spirituel auquel vous êtes cordialement invités à participer.

Ouanaminthe : annonce de reprise des manifestations

Me Mathieu Jr. Kercivil, responsable départemental du Parti d’opposition « Engagé pour le Développement » (EDE) (ex-P.M. Claude Joseph) et Nady Raphaël, coordonnateur communal du Parti « Pitit Desalin » (ex-sénateur Moïse Jean-Charles) ont annoncé, lors d’un point de presse, la reprise des manifestations antigouvernementales à Ouanaminthe, à partir du samedi 17 février 2024 pour réclamer le départ du Premier Ministre de facto Ariel Henry.

28e anniversaire du CIMO 

Le mercredi 14 février 2024 marquait les 28 ans de création du Corp d’Intervention et de Maintien de l’Ordre (CIMO).  Frantz Elbé, le commandant en Chef a. i. de la Police Nationale d’Haïti, via la Coordination de Presse et des Relations Publiques, a salué le sens du devoir et le professionnalisme des agents de l’ordre qui constituent cette unité d’élite.

L’UNESCO préoccupée 

L’UNESCO est préoccupée par l’augmentation des cas de violence contre les journalistes couvrant les manifestations en Haïti.  Elle condamne les agressions commises contre eux et lance un appel au respect de la liberté de la presse et au droit à l’information.

Evens Eliacin

Popular articles

Instabilite

De l'instabilité sociopolitique dégradante aux ingérences des puissances impérialistes occidentales en Haïti, le peuple...

Mythe ou vérité ? Le peuple haïtien, pour son propre malheur, choisirait-il des bandits comme leaders?

 Les analystes politiques prennent le vilain plaisir de culpabiliser les victimes en guise de...

Un Conseil Présidentiel de 7 membres, à la tête du pays, est-ce pour bientôt?

C’est une démarche boiteuse au mieux, bizarre certainement, mais il fallait bien entreprendre quelque...

La CARICOM recrute 7 nouveaux acteurs haïtiens pour pour une  débauche présidentielle  inédite

Cette organisation qui n’a jamais supporté Haïti dans sa lutte contre ses ennemis internes...

Latest News

Newsreel

News coming from the nations leaders last week offered some hope that things will...

Frankétienne : Un nom qui sonne comme une insolence

Né le 12 Avril 1936 à Ravine Sèche dans le département de l’Artibonite, Jean-Pierre...

La reddition de compte, ultimement, est personnelle : avis en est donné aux concernés

Je sais que la politique est une lutte idéologique qui s’exprime de toute sorte...