HomeActualitéLe déploiement de la force Kenyane en discussion 

Le déploiement de la force Kenyane en discussion 

Published on

Archives

La ministre de la justice et de la sécurité publique, Emmelie Prophète, a représenté le gouvernement au titre de ministre des affaires étrangères par intérim à une importante réunion qui a lieu le jeudi 18 janvier à Paris, en France, à l’initiative de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) consacrée à Haïti.

Le gouvernement américain, à travers une note de presse, du département d’État, avait informé que la secrétaire d’État adjointe aux affaires des organisations internationales, l’ambassadrice Michele J. Sison, se rendait à Paris, en France, pour diriger la délégation américaine à cette réunion de l’OIF consacrée à Haïti qui se tenait les 18 et 19 janvier.

La secrétaire adjointe Sison participera à un panel aux côtés du représentant spécial du secrétaire général pour le Bureau intégré des Nations unies en Haïti afin de discuter de la sécurité en Haïti et de la mission multinationale de soutien à la sécurité (MSS) en Haïti, poursuit la note.

En prélude à cette réunion, l’ancien ambassadeur des États-Unis en Haïti a fait savoir sur son compte X qu’elle a eu une « bonne réunion avec la Représentante spéciale du Secrétaire général pour le Bureau intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH), Maria Isabel Salvador sur la façon dont les États-Unis et l’ONU peuvent travailler avec la Mission multinationale de soutien à la sécurité pour aider à stabiliser la situation sécuritaire en Haïti. »

Le secrétaire adjoint Sison a également témoigné d’une « réunion productive avec le conseiller spécial du secrétaire général de la CARICOM, l’ambassadeur Colin Granderson. Je l’ai remercié pour les efforts continus de collaboration de la CARICOM pour aider à résoudre la crise de la sécurité en Haïti. » L’ambassadeur Granderson fait partie des éminentes personnalités de la CARICOM qui ont essayé contre vents et marées de trouver un accord entre les acteurs haïtiens.

Le Kenya qui devrait prendre la tête la de mission MSS avait envoyé en décembre dernier, une imposante délégation accompagnée de représentants de l’administration américaine, pour réaliser une réunion de travail avec le premier ministre, Dr Ariel Henry, les membres du Haut Conseil de la Transition et le haut commandement de la police nationale d’Haïti.

Emmanuel Saintus

Popular articles

Tout cela n’est que pour un temps…

Il arrivera un moment où tout ceci sera derrière nous.  Quand exactement, je ne...

Le juge de paix de Carrefour, Jean Frantz Ducasse : kidnappé

Les cas de kidnapping se multiplient dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince, ces derniers...

Comme quoi, Guy Philippe est aussi menteur que ses patrons…

« 90 jours seulement pour mettre fin au problème des gangs dans le pays », a...

Haiti Rings the Bell of Freedom for all Humankind

Rasin Ganga The Battle of Vertière, which took place on November 18, 1803, was...

Latest News

Newsreel

As the crisis worsens in the country, the UN Security Council called a special...

Nos révolutions, un peu comme les séismes : à l’improviste

Généralement, les révolutions surviennent sans fanfares ni trompettes.  Elles surviennent, point barre, comme dirait...

“Nostalgie du temps que nous n’avons pas vécu.”

À l'été de 1999, je venais tout juste d'entrer dans la vingtaine. Ayant terminé...