HomeInsécurité & BanditismeDes émeutes de la faim en 2023

Des émeutes de la faim en 2023

Archives

Des émeutes de la faim en 2023, prévues en Haïti, d’après le Mouvement Point Final
Au final, tous les indicateurs sont au rouge pour qu’Haïti connaisse des émeutes de la faim, 15
ans après celle de 2008. Présentement, toutes les conditions se réunissent pour une émeute de
la Faim en Haïti.
5,6 millions d’habitants sont dans l’insécurité alimentaire grave en Haïti. Les plus
grands foyers de famine se retrouvent dans la région Métropolitaine de Port-au-Prince, dans
les quartiers populaires, à Cité-Soleil, à Carrefour, à Canaan, à Carrefour-Feuille et ailleurs.
Seulement à Port-au-Prince, près de 2 millions de personnes vivent dans l’insécurité
alimentaire sévère, à cause de l’insécurité et de l’inflation généralisée.
Le grand marché public de la Croix-des-Bossales était le plus grand centre commercial
du pays, accessible à toutes les couches sociales. Depuis 2021, l’insécurité à Port-au-Prince a
paralysé complètement le fonctionnement de ce marché public.
À l’entrée Sud de la Capitale d’Haïti, au niveau de Martissant, les bandits imposent
leurs lois, rançonnent, volent, violent, pillent et kidnappent les voyageurs du grand Sud. La
même chose à l’entrée de Port-au-Prince, au niveau de la zone de Canaan. Les voyageurs et
les commerçants du grand Nord ont du mal à se rendre à Croix-des-Bossales pour écouler
leurs denrées.
L’important commerce binational de Malpasse, qui est très profitable aux
commerçants de l’Ouest, est handicapé par les gangs 400 Mawozo qui sèment la terreur sur la
route de Ganthier. Le pays est en train de connaître une forme d’apartheid ou de ségrégation
sociale, instaurée par les gangs armés en Haïti.
La Vallée de l’Artibonite, qui est un pôle extrêmement important dans la production
agricole en Haïti, spécialement dans la production de riz, est aux prises aussi avec la violence
des gangs. Pendant ce temps, le prix des produits de première nécessité grimpe d’une manière
vertigineuse.
D’un autre côté, le pouvoir d’achat de la population diminue considérablement, à cause
du manque de circulation des biens et de la population, en raison de la hausse du prix du
carburant et de l’insécurité généralisée.
Sur le marché international, la situation est très compliquée à cause de la guerre
Russo-Ukrainienne qui diminue considérablement la disponibilité des céréales et favorise
l’augmentation du prix du carburant. C’est un phénomène qui affecte les marchés en
Amérique et en Haïti, tout particulièrement.
Actuellement, pour le début de l’année 2023, le pays connaît une inflation générale de
49%, un fait qui traumatise la société haïtienne et qui ne dit rien aux autorités haïtiennes qui
vivent dans le luxe, les lucres et la luxure.
Donc, d’après la coordination nationale du Mouvement Point Final, toutes les
conditions sont réunies pour avoir une émeute de la faim en Haïti, au cours de l’année 2023.
Ulysse Jean Chenet et Smith Prinvil

Popular articles

BYRON LARS PRESENTS IN EARNEST 

NYFW Spring 2024 By Ann Cooper I will always remember the first time that I came...

Pourquoi ne puis-je pas pleurer, même si je suis triste?

Vous est-il déjà arrivé d'avoir besoin d'un bon cri, mais d’être incapable de pleurer...

La solution à l’insécurité, de plus en plus loin

Les signataires du National Memorandum of Understanding (PEN) annoncent une série de mobilisations, à...

Que dit la Loi? Du Conseil Supérieur de la Police Nationale

Si la loi accorde une certaine autonomie à la Direction Générale de la Police...

Latest News

Le canal d’irrigation de la rivière Massacre, un dossier de discorde, exploité hors de proportion

La presse locale, en Haïti et en République Dominicaine, également des journaux importants des...

Solino, sous la terreur des terroristes du Bel-Air

Le jeudi 7 septembre, en début de soirée, le professeur Solon Fortunat a été...

La capitale, Port-au-Prince, assiégée par les gangs !!!

Qui veut la paix prépare la guerre. Tout pays qui veut être souverain, donc...