HomeHot NewsLe cambriolage du Palais de justice devient monnaie courante

Le cambriolage du Palais de justice devient monnaie courante

Published on

Archives

Le Tribunal de Première Instance, sis au Bicentenaire, a été de nouveau cambriolé le mardi 10 mai 2022. Le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince a relevé que le cabinet de plus de cinq juges d’instruction, les cabinets de six substituts du commissaire du gouvernement ont été vandalisés. Dans l’impossibilité de fournir un rapport détaillé des objets volés, Me Jacques Lafontant a donné l’assurance sur la sécurité de certaines procédures judiciaires majeures.

Dans le calme et en toute impunité, des individus cambriolent régulièrement le tribunal situé au Bicentenaire. Le nouveau braquage au Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince est survenu vingt-quatre heures après la présentation des armes à feu et de l’argent saisis par le Directeur Général de la Police Nationale, Frantz Elbé, dans diverses opérations de maintien de l’ordre.

Interrogé sur ce dossier, le commissaire du gouvernement a tenté de rassurer la population. Me Jacques Lafontant a dit que ces objets saisis n’étaient pas sur les lieux, au moment du braquage, et a souligné que son bureau n’avait pas été volé cette fois. «Nous avons mis les principaux corps du crime, les armes à feu, l’argent et les dossiers dans des endroits sûrs. Les dossiers phares tels que: l’assassinat du Président Jovenel Moïse, de Me Monferrier Dorval et d’autres dossiers importants, sont en lieu sûr. Nous sommes sûrs à cent pour cent qu’ils ne seront pas cambriolés», a déclaré, le mercredi 11 mai, Jacques Lafontant.

Selon le commissaire du gouvernement, les voleurs ont immédiatement bu des caisses de bière entreposées dans le palais de justice, emporté des réfrigérateurs mis à la disposition des juges et des commissaires du gouvernement, ainsi que des téléphones portables qui ont été retrouvés dans certains dossiers. Cependant, Me Lafontant a indiqué qu’il attendait l’état des lieux pour se faire une idée plus détaillée des objets volés.

Pour le président de l’Association des notaires, Me Aîné Martin, le Palais de justice a subi un important braquage dans la nuit du mardi 10 mai. «Au moins six salles d’instruction ont été vandalisées. Le cabinet du juge d’instruction Ickenson Edumé, celui du juge Mathieu Chanlatte, celui de Jean Wilner Morin, celui d’Annie Fignolé, celui de Garry Orélien, celui du juge Ramoncite Accime… ont été attaqués», a-t-il fait savoir au journal.

Les greffes 1 et 2 du parquet de Port-au-Prince ont également été attaqués, a-t-il ajouté. «Le parquet général de Port-au-Prince et les bureaux de dix substituts commissaires du gouvernement ont été perquisitionnés», a énuméré Me Aîné Martin.

Selon les conclusions du président de l’association des greffiers, dans tout le tribunal, les voleurs ont tout pillé, mélangeant ainsi un ensemble de dossiers. S’il n’a toujours pas été en mesure de localiser avec précision les objets volés lors du braquage, Me Martin a souligné que les voleurs visaient des armoires d’instruction bien précises.

Altidor Jean Hervé

Popular articles

Interrogations sur les motifs de refoulement des Haïtiens munis de visa américain, canadien ou Schengen

Le refoulement des Haïtiens, munis de visa américain, canadien ou Schengen, débarquant dans les...

Conférence de commémoration du 199ème anniversaire de la dette de l’indépendance d’Haïti:

" Impact de la dette de l'indépendance dans le sous-développement d'Haïti"Le Mouvement Point Final...

Instabilite

De l'instabilité sociopolitique dégradante aux ingérences des puissances impérialistes occidentales en Haïti, le peuple...

Mythe ou vérité ? Le peuple haïtien, pour son propre malheur, choisirait-il des bandits comme leaders?

 Les analystes politiques prennent le vilain plaisir de culpabiliser les victimes en guise de...

Latest News

Newsreel

As the presidential transitional council, Conseil présidentiel de transition (CPT) struggles to see if...

Haïti Conseil Présidentiel : le CP Athlétique Club

Le mois d’avril, disent certains, est cruel.  Quand le pain quotidien n’est pas certain,...

221ième de notre Bicolore : et si les ancêtres revenaient parmi nous !

18 novembre 1803 - 18 novembre 2023, 221 années contemplent tristement la création de...