Enbref

Published on

Archives

Le gang «Gran Grif» attaque à Liancourt: nombreuses victimes
Le vendredi 14 juillet 2023, au moins 7 personnes ont été tuées et plus d’une dizaine d’autres blessées
dans une attaque menée à l’aube à Liancourt par des membres du gang «Gran Grif» de Savien. Les
bandits ont également enlevé des personnes, incendié des maisons et plusieurs véhicules.
Éducation: 30 millions d’euros
L’Union Européenne a approuvé une convention de financement de 30 millions d’euros pour l’appui
au système d’éducation public en Haïti. Le programme sera mis en œuvre en 2024, a confirmé Stefano
Gatto, l’Ambassadeur de l’Union Européenne en Haïti.
Carrefour: fusillade
Le vendredi 14 juillet, vers 10h30 a. m., des individus armés circulant à moto ont ouvert le feu sur le
commissariat de Carrefour. Aucune victime n’est heureusement à déplorer.
Sanctions: l’UE va se doter d’un instrument spécifique
L’Ambassadeur de France en Haïti, Fabrice Mauriès, a confirmé, ce 14 juillet, que l’Union
Européenne va se doter d’un instrument spécifique pour lutter contre l’impunité en Haïti, dans le
prolongement des initiatives prises par le Canada et les États-Unis.
2 éclaireurs du gang Kraze Baryè, tués et brûlés
«Tonton», ainsi connu, membre du gang «Kraze Baryè», a été abattu par la police, dans la localité de
Fort-Jacques. Le corps sans vie de cet individu, présenté comme un éclaireur du gang dirigé par
Vitelhomme Innocent, a été par la suite brûlé par des membres de la population. «Tyoukoul», ainsi
connu, accusé lui aussi d’être un éclaireur de «Kraze Baryè», a été lynché la veille dans la même
localité.
505 personnes tuées par balle
Environ 563 décès, dont 505 par balles ont été recensés dans le département de l’Ouest, au cours des 6
premiers mois de l’année 2023, par la Commission Épiscopale Nationale, Justice et Paix. La directrice
nationale de la CE-JILAP, Jocelyne Colas, attire l’attention des autorités sur la résurgence des actes de
kidnapping.
Corruption: 18 commissionnaires de douane, sanctionnés
Plus de 18 commissionnaires en douane ont été sanctionnés pour corruption par l’Administration
Générale des Douanes. Certains ont été révoqués, d’autres sanctionnés pour 3 à 6 mois. Cette décision
fait suite à des cas avérés de corruption dans lesquels ces personnes ont été épinglées. Les dossiers de
tous ces commissaires pourraient être transférés à l’Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC), dans
les prochains jours.
Peste porcine africaine en Haïti
Brédy Charlot, le ministre de l’Agriculture, et Patrick David, le représentant a. i. de l’Organisation des
Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO – Haïti) ont coprésidé une réunion sur la
peste porcine africaine (PPA) en Haïti. La FAO s’engage à poursuivre son appui aux efforts du
ministère de l’Agriculture, dans la mise en œuvre du plan national d’éradication et de lutte contre la
PPA en Haïti.
Cap-Haïtien: assainissement de la ville
L’Administration Municipale du Cap-Haïtien a décerné une plaque «Honneur et Mérite» à Johnson
Napoléon, aux Haïtiens de la Diaspora et d’Haïti pour leur contribution qui a permis l’achat de deux
camions, dans le processus d’assainissement de la ville.
La Cour d’appel de Port-au-Prince ordonne la comparution de Yves Jean-Bart

Dans un communiqué, 6 organisations de défense des droits humains (CALSDH, Kay Fanm, SOFA,
KRIFA, RNDDH et la Fondation Toya) saluent l’arrêt avant-dire-droit du 10 juillet 2023 de la Cour
d’Appel de Port-au-Prince, ordonnant la comparution de l’ancien président de la Fédération Haïtienne
de Football (FHF), Yves Jean-Bart, alias «Dadou», inculpé pour des faits d’abus sexuels sur mineures,
dans l’affaire l’opposant au Commissaire du Gouvernement. Cette décision fait suite aux dépositions
de plusieurs organisations par devant les Honorables Juges de la Cour d’Appel de Port-au-Prince.
Auditionnées pour la toute première fois, ces organisations ont sollicité une nouvelle instruction
judiciaire, objective et impartiale. En effet, elles estiment que l’instruction qui a été conduite par le
magistrat Emilio Accimé, de la juridiction de la Croix-des-Bouquets, n’avait pas cherché à faire toute
la lumière sur les graves allégations de viols, de marchandages sexuels, d’avortements forcés et de
débauches, reprochés à monsieur Yves Jean-Bart et perpétrés à l’encontre de mineures placées sous
son autorité à l’Académie «Camp Nou». «De plus, les organisations signataires croient qu’il est urgent
que les autorités judiciaires compétentes prennent toutes les dispositions nécessaires pour assurer la
protection et la sécurité des victimes, des membres de leurs familles immédiates, des dénonciatrices et
dénonciateurs, des témoins et de toutes autres personnes pouvant fournir des informations pertinentes
pour la progression de l’enquête, en vue de permettre à la justice haïtienne de faire toute la lumière sur
les graves allégations portées contre Monsieur Yves Jean-Bart […] »
Encore Me Bernard Saint-Vil, doyen du TPI
Dans une lettre adressée au Commissaire du Gouvernement près le Tribunal de Première Instance de
Port-au-Prince, Me Jean Edler Guillaume, le ministère de la Justice a informé que le citoyen Bernard
Saint-Vil est nommé Juge et Doyen au Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince.
Les FAd’H ne sont pas autorisées à réaliser des opérations
Les Forces Armées d’Haïti (FADH) appuient les policiers mais ne sont pas autorisées à réaliser seules
des opérations. Mme Émilie Prophète Milcé, la ministre de la Sécurité Publique, a souligné que
l’armée est toujours embryonnaire et ne dispose pas de soldats en nombre et en équipements
suffisants.
Formation de survie pour les policiers
Le Canada est fier de son partenariat avec HERO pour offrir une formation de survie au combat aux
agents de la Police Nationale d’Haïti (PNH), en première ligne des opérations antigangs.
DGI: un comptable arrêté pour détournement de fonds
Nobenson Larochelle, comptable à la Direction Générale des Impôts (DGI) des Cayes, a été arrêté par
les autorités judiciaires des Cayes, dans une affaire de détournement de 14 millions de gourdes de
l’institution. Deux autres employés, Billy Marcelin et Grégory Marcénat, sont recherchés dans le cadre
de cette affaire.
Fausse consule, arrêtée
Esther Dacius, qui s’est fait passer pour une consule à l’Ambassade du Canada, sous avis de recherche,
a été arrêté en République Dominicaine puis transférée à la Police Nationale d’Haïti. Elle est accusée
d’escroquerie, faux, abus de confiance et association de malfaiteurs.
Trêve à Cité-Soleil
La vie a repris à Cité-Soleil, grâce à une trêve fragile entre les gangs. De nombreux résidents des
quartiers de Brooklyn ont pu rendre visite à leurs amis dans les autres quartiers tels Boston et
Belekou.
Fin du blackout général
Reprise des activités de distribution de courant électrique dans certains quartiers de la région
métropolitaine de Port-au-Prince, à la suite de la fin de la grève des techniciens de la centrale de

Péligre. Les grévistes ont mis fin à leur mouvement, après le versement de 2 mois d’arriérés de salaire
par l’État.
Nouveau propriétaire pour le Ciné Capitol
Le Ciné Capitol est désormais la propriété de Tabernacle de Gloire de Miami, dirigé par le Pasteur
Grégory Toussaint qui dirige le Tabernacle de Gloire de Miami, a informé le samedi 15 juillet 2023
que son église a acheté le Ciné Capitol qui devrait ouvrir de nouveaux ses portes dans les prochains
jours.
Traitement raciste des demandeurs d’asile haïtiens
«Les États des Amériques doivent mettre un terme immédiat à la discrimination contre les Noirs,
fondée sur la race et les autres traitements cruels, inhumains ou dégradants, à l’encontre des Haïtiens,
en quête de sécurité et de protection internationale», a déclaré Amnesty International. «Les politiques
racistes de migration et d’asile ne font qu’exacerber les dommages déjà infligés aux personnes
contraintes de subir et de fuir les crises humanitaires et des droits humains en Haïti. Les États des
Amériques doivent remplir leurs obligations internationales en matière de droits humains, sans
discrimination, évaluer les besoins de protection des Haïtiens cherchant refuge dans le cadre de
procédures d’asile équitables et efficaces et s’abstenir de les renvoyer en Haïti», a déclaré Erika
Guevara-Rosas, Directrice pour les Amériques à Amnesty International. «Au lieu de les mettre
davantage en danger, les États doivent protéger et défendre la dignité et les droits des migrants et
demandeurs d’asile haïtiens. La solidarité régionale et la réforme des politiques migratoires, dans une
perspective antiraciste, sont essentielles pour faire face aux graves dangers et injustices auxquels ils
sont confrontés.»
Amnesty International a documenté et reçu des informations sur des cas d’agressions, de
détentions arbitraires, de torture et d’autres mauvais traitements, d’expulsions massives et de pratiques
discriminatoires qui portent atteinte aux droits humains des demandeurs d’asile haïtiens et à leur accès
à la protection internationale au Pérou, au Chili, en République Dominicaine, aux États-Unis, au
Mexique et dans d’autres pays des Caraïbes et d’Amérique centrale et du Sud.
Les Haïtiens transitant par les Amériques ont également souffert d’un manque constant d’accès
aux services de base et de protection juridique. Ces conditions précaires ont été exacerbées par le
racisme systémique et les stéréotypes négatifs auxquels ils sont confrontés, entravant leur intégration
et perpétuant leur marginalisation.
Amnesty International a documenté les nombreuses préoccupations en matière de droits
humains, inhérentes à la récente décision du gouvernement américain de rendre obligatoire l’utilisation
de l’application mobile pour demander l’asile à la frontière sud du pays. Cette exigence désavantage
davantage les Haïtiens, car ils peuvent être confrontés à un risque plus élevé de subir la discrimination
raciale et la violence dans le nord du Mexique où ils sont systématiquement exclus des refuges, les
forçant à vivre dans des camps, aux conditions cruelles, et les exposant à un plus grand danger. Ils ont
également rencontré des difficultés à utiliser la technologie de reconnaissance faciale de l’application
CBP One qui a du mal à reconnaître les visages noirs et soulève de graves problèmes de
confidentialité, de discrimination et de surveillance.
L’ex-maire de Limonade, libéré après 15 mois de prison
L’ex-maire de la commune de Limonade, Gesner Dieudonné, a été remis en liberté, le 11 juillet 2023,
après avoir passé près de 15 mois en détention à la prison du Cap-Haïtien. Sa libération a été ordonnée
par le juge Ronald Charles, lors d’une audience criminelle sans assistance de jury, au Tribunal de
Première Instance du Cap-Haïtien. Écroué pour détention illégale d’armes à feu et destruction de biens
publics, Dieudonné a été acquitté de ces charges.
Le Canada soutien des MPME dirigées par des femmes
Le Canada a signé un protocole d’entente avec le gouvernement d’Haïti qui renforcera les micros,
petites et moyennes entreprises (MPME). Ce projet de 5 millions de dollars contribuera à réduire la
pauvreté des entreprises dirigées par des femmes en Haïti.

Propriétaire d’une station-service, arrêté
Davidson Jean-Charles, propriétaire d’une station-service, Saul Jeune et Plaisimond Widrick, deux
pompistes, ont été arrêtés par le Commissaire du Gouvernement d’Aquin, Adrien Exama. Ils sont
accusés de vendre le carburant au marché noir.
Mondial Foot: la ministre des Sports ira en Australie
Raymonde Rival, la Ministre de la Jeunesse et des Sports, se rendra en Australie pour appuyer nos
Grenadières, lors de leur 1 er match de la Coupe du Monde FIFA, le 22 juillet, contre l’Angleterre.
Terrier-Rouge: Hôpital Saint-Pierre
L’Ambassadeur Wen-jiann KU s’est rendu au chantier du projet de construction de l’hôpital Saint-
Pierre, à Terrier-Rouge, où plus de 60% des travaux sont réalisés.
Télécom: lutte contre les interférences radioélectriques
Conscient des difficultés et dommages que les interférences radioélectriques peuvent causer à la
communication aéronautique, l’ingénieur Joses Jean-Baptiste, du Conseil National des
Télécommunications (CONATEL), a reçu une délégation de l’Office National de l’Aviation Civile
(OFNAC), conduite par le lieutenant-colonel Laurent Joseph Dumas, son directeur général. Le
lieutenant-colonel Dumas et son équipe ont attiré l’attention du CONATEL sur la nécessité de
protéger les bandes de fréquences exploitées par les communications aéronautiques. Il a également
attiré l’attention du CONATEL sur les normes relatives à l’implantation des tours des stations de base
dans les environs immédiats des aéroports.
De plus, la question relative au déploiement des stations de base de la 5G a été abordée. Il a été
décidé de garder les bonnes pratiques qui consistent à ne pas déployer des stations de base de 5G
autour de l’aéroport, comme c’est le cas dans de nombreux pays.
Joses Jean-Baptiste s’est engagé à éliminer les interférences radioélectriques risquant de gêner
les communications aéronautiques et a promis de dégager des ressources spectrales pour le
déploiement d’un radar nouvellement acquis par l’OFNAC.
Altidor Jean Hervé / Stevenson Bazelaire

Popular articles

Instabilite

De l'instabilité sociopolitique dégradante aux ingérences des puissances impérialistes occidentales en Haïti, le peuple...

Mythe ou vérité ? Le peuple haïtien, pour son propre malheur, choisirait-il des bandits comme leaders?

 Les analystes politiques prennent le vilain plaisir de culpabiliser les victimes en guise de...

Un Conseil Présidentiel de 7 membres, à la tête du pays, est-ce pour bientôt?

C’est une démarche boiteuse au mieux, bizarre certainement, mais il fallait bien entreprendre quelque...

La CARICOM recrute 7 nouveaux acteurs haïtiens pour pour une  débauche présidentielle  inédite

Cette organisation qui n’a jamais supporté Haïti dans sa lutte contre ses ennemis internes...

Latest News

En Bref

Le Commissariat de Bon Repos démoli par les bandits écervelés de Canaan. « Jeff gwo...

En Bref

Bastonné par la police en 2015, le jeune normalien, Chedlet Guilloux, est mort ! Coup...

En Bref

Haïti: la Perle des Antilles devient un enfer Depuis le milieu du XIXe siècle, la...