HomeCulture & SociétéBlindés: les nouveaux chars du carnaval haïtien

Blindés: les nouveaux chars du carnaval haïtien

Archives

Char et carnaval sont insérables. Si on fait confiance aux historiens, carnaval aurait pour origine
carrus navalis («char naval») propre aux barques sur lesquelles Dionysos, dieu venu de la mer,
pénétrait dans les îles grecques.
L’accès aux informations en Haïti est surveillé, tout est mis en place pour effacer la
mémoire de la nation, ce qui fait qu’il est difficile de savoir quand les chars sont apparus dans le
carnaval haïtien. On sait cependant que le char est devenu une obsession, depuis quelque temps.
«Monte sou cha», ça fait la différence. On est vu, et qui plus est, on regarde le petit peuple qui se
massacre (de plaisir) sur le macadam. Vous pouviez mieux comprendre l’obsession du char, en
écoutant la meringue carnavalesque de 2008, Opa Kòk, du groupe musical RaRam, … ane pase
ou di mwen pa p jwen cha, ane sa a mwen genyen cha. Cha a, cha-cha nèt.
On pourrait continuer avec Manno Charlemagne, …Madigra mache nan cha blende… et
même anticiper sur ce que la reine du Haitian Comedy Theater (HCT) va ajouter. Il n’y a pas
beaucoup de personnages féminins dans la dramaturgie du carnaval haïtien. On la verrait bien à
côté de Madan Colo et de Nirvana. Elle aurait bien mérité sa place puisque, malgré, les
avertissements du Colonel, elle persiste à croire qu’elle est la seule à savoir que lorsqu’on ne
veut pas résoudre un problème, on crée une commission, on réalise un forum. Le responsable des
Presses Nationales lui serait bien utile si cette institution disposait d’un catalogue des décrets pris
pour former des commissions et réaliser des forums stériles.
Le carnaval, c’est aussi une grande fenêtre pour la publicité. Les (chars) blindés sont
transportés en aéronefs, flanqués avec les oriflammes de nos meilleurs amis. Les youtubers, les
tiktokers ont des images pour faire fantasmer leurs followers. Il n’y a pas de débauche sans
accidents. Les policiers sont brûlés vifs comme au dernier jour du carnaval. Il faut brûler Vaval.
Il n’y aura que leurs veuves à parler d’eux en remuant les cendres de leur foyer et de leur cœur!
Les curieux se demanderont quel expert a rédigé les documents de passation de marché
pour ces engins. A-t-il omis les pénalités de retard, les services après-vente, les vices
rédhibitoires? C’est le secret défense ou plutôt le carnaval, tout est faux ou tout est permis.
Comme le madigra est permanent en Haïti, vous allez continuer à voir les chars devant,
les containers de riz (de balles), derrière. Les chars livrés aux bandits légaux. Les chars faisant le
taxi en US.
Autrefois, on disait que le ridicule ne tue pas. Mais maintenant, les autorités peuvent se
blinder avec l’anticatastase, car, décrire la situation du pays, d’une façon diamétralement
opposée à la situation réelle, n’est-ce pas ce qu’elles font de mieux?
Guy Craan MD, MSc

Popular articles

Interrogations sur les motifs de refoulement des Haïtiens munis de visa américain, canadien ou Schengen

Le refoulement des Haïtiens, munis de visa américain, canadien ou Schengen, débarquant dans les...

Conférence de commémoration du 199ème anniversaire de la dette de l’indépendance d’Haïti:

" Impact de la dette de l'indépendance dans le sous-développement d'Haïti"Le Mouvement Point Final...

Instabilite

De l'instabilité sociopolitique dégradante aux ingérences des puissances impérialistes occidentales en Haïti, le peuple...

Mythe ou vérité ? Le peuple haïtien, pour son propre malheur, choisirait-il des bandits comme leaders?

 Les analystes politiques prennent le vilain plaisir de culpabiliser les victimes en guise de...

Latest News

Newsreel

As the presidential transitional council, Conseil présidentiel de transition (CPT) struggles to see if...

Haïti Conseil Présidentiel : le CP Athlétique Club

Le mois d’avril, disent certains, est cruel.  Quand le pain quotidien n’est pas certain,...

221ième de notre Bicolore : et si les ancêtres revenaient parmi nous !

18 novembre 1803 - 18 novembre 2023, 221 années contemplent tristement la création de...
Exit mobile version