HomeActualitéOuragan Béryl :

Ouragan Béryl :

Published on

Archives

spot_img

Le Mouvement Point Final a fait des visites des lieux dans le Sud -Est et le Grand Sud d’Haïti.

Depuis, le début de la saison cyclonique 2024, le Mouvement Point Final ne cesse jamais de tirer la sonnette d’alarme sur la situation du pays. C’est un pays extrêmement dangereux et à haut risque. La situation devient très grave avec les 300 000 déplacés internes du pays. Que ce soit dans la région Métropolitaine de Port-au-Prince, que ce soit dans le département de l’Artibonite et dans les régions des Palmes avec les déplacés de Gressier qui sont très mal logés.

L’état haïtien doit investir beaucoup dans le renforcement du système de protection civile dans le pays et surtout, à travers les 146 communes du pays. Il y a vraiment un grand besoin en matière de Centres d’hébergement.

On devrait avoir dans les plans communaux de réponse humanitaire, un programme de construction des Centres d’hébergement et des abris sociaux dans des zones hautement sécurisées.

Heureusement, les catastrophes annoncées par le passage de l’ouragan Béryl de catégorie 5 ont épargné la République d’Haïti. Parce que présentement, l’ouragan Béryl se dirige vers la Jamaïque.
Par contre, certaines communes du Sud-est, du Sud et de la Grand’Anse ont déjà connu des dégâts considérables. Par exemple, les Communes de Marigot, de Bainet, Anse à pite, etc …
Les plages de Jacmel sont vraiment endommagées, spécialement, la fameuse plage dénommée Lakou New York, Sivadier, Timouillage et plusieurs maisons dans les zones littorales sont endommagées et détruites avec la marrée haute. Heureusement, notre équipe n’a pas pu recenser des pertes en vies humaines, ni en tête de bétail. Mais, la délégation a mentionné, des tronçons de route sont endommagés dans les zones de belle Anse et Anse à pite.

Il faut dire qu’avec le passage de l’ouragan Béryl ce 2 et 3 juillet 2024, le secteur le plus touché est le secteur maritime. Les Petits bâteaux, les Filets de pêches, d’autres équipements de pêches sont totalement detruits au cours du passage de l’ouragan Béryl. Les pêcheurs du Grand Sud sont en grande difficulté présentement et nous demandons à l’état haïtien à voler au secours du secteur maritime dans le Grand Sud après le passage de l’ouragan Béryl.

L’oeil de l’ouragan Béryl laisse Haïti, mais sa queue peut générer encore des dégâts importants, la population doit rester vigilante. Surtout, il y a déjà deux autres systèmes qui sont déjà en gestation dans la région atlantique.

Sur ce, le Mouvement Point Final demande à l’Etat haïtien à prendre en compte les 300 000 déplacés internes dans la région Métropolitaine de Port-au-Prince, dans le département de l’Artibonite et dans la région des Palmes, spécialement à Léogâne.
Parce que, depuis l’invasion des Gangs armés à Mariani et à Gressier, la population gressiéroise est transformée en une population nomade qui cherche des refuges un peu partout dans la région des Palmes, spécialement dans la commune de Léogâne.

Pour finir, le Mouvement Point Final a pu constater, c’est que l’état haïtien  ne dispose pas d’un plan de contingence pour la saison cyclonique 2024 qui s’annonce déjà très active.

Le Mouvement Point Final insiste encore sur la situation des déplacés internes de Gressier à Léogâne durant la saison cyclonique 2024. Ils sont dépourvus de tout et très mal logés. Il faut faire une chose en toute urgence pour les déplacés de Gressier à Léogâne pour éviter le pire au cours de la saison cyclonique.

A noter que la Commune de Léogâne est une zone à haut risque d’inondation, on peut se souvenir de l’année dernière avec les inondations du 3 juin 2023 et ses séquelles sont  encore vivantes dans certaines zones.

Donc,  Béryl nous épargne et nous laisse des dégâts mineurs, mais il y a d’autres systèmes qui sont déjà en gestion, parce que nous sommes encore au début de la saison cyclonique 2024 qui doit prendre fin en novembre 2024. La population haïtienne doit pouvoir rester très vigilante et suivre de près les annonces de la protection civile et de l’état haïtien.

Plus de peur que de mal avec le passage de l’ouragan Béryl.

Ulysse Jean Chenet

Popular articles

Les élections américaines 2024 :

Le Mouvement Point Final présente un petit compte-rendu sur les débats de Joe Biden...

 

Happy Father’s Day: Dismantling Stereotypes Affecting Black Fathers                                              Malika Jallow  This past Sunday, June 16th, we...

COUN : le CPT inaugure le Centre d’opérations d’urgence national

Le Centre d’Opérations d’Urgence National a été inauguré par les membres du Conseil Présidentiel...

Interrogations sur les motifs de refoulement des Haïtiens munis de visa américain, canadien ou Schengen

Le refoulement des Haïtiens, munis de visa américain, canadien ou Schengen, débarquant dans les...
spot_img

Latest News

En Bref

Agriculture : Vers une reprise des exportations de mangues vers les USA ? Dennis Hankins...

Forum avec Organisations haïtiennes de la Diaspora sur le développement durable d’Haïti :

Comment la Diaspora Haïtienne peut-elle jouer un rôle très important dans le développement durable...

Haïti insécurité et la Presse internationale :

Le Mouvement Point Final dénonce la Presse internationale qui fait la promotion et l'apologie...
spot_img