HomeActualitéHaïti, Crime financier :

Haïti, Crime financier :

Published on

Archives

spot_img

Le mode de fonctionnement des Compagnies téléphoniques en Haïti a été critiqué par de nombreux citoyens Haitiens.

Prenons le cas de la Compagnie de téléphonie mobile, Digicel qui fonctionne en dehors de la loi en Haïti ou en parfaite violation de la loi dans le pays.

C’est une compagnie qui fournit des services de mauvaise qualité dans le pays, l’état ne peut rien dire.
Les associations des consommateurs ne peuvent rien dire.
Ils augmentent les prix des services comme bon lui semble sans annonce, sans supervision de l’état haïtien, sans informer les associations des consommateurs d’Haïti, sans aviser la population haïtienne.

Le Mouvement Point Final demande à l’Etat haïtien de faire un audite sur le fonctionnement de toutes les Compagnies de téléphonie mobile en Haïti, spécialement de la Digicel. Le peuple en a marre.

Ce n’est pas possible qu’une compagnie prenne plaisir à détruire l’économie des gens comme ça.
On paie pour des services non rendus. Vous payez pour des services d’internet pour rien. Pas de signal, pas de réseaux, pas de services, vous perdez votre argent. De plus, vous ne pouvez pas réclamer votre argent. Vous ne pouvez pas porter plaintes. C’est horrible pour le peuple haïtien.
C’est la pire forme de criminalité financière qui existe dans le monde, le fonctionnement des Compagnies téléphoniques en Haïti.
Le peuple en a marre.

Le Mouvement Point Final demande de stopper ce genre d’escroquerie dans le pays.

C’est-à-dire, les entreprises privées fonctionnent à l’image de l’état haïtien. Parce que, c’est la même chose pour les entreprises de l’état en Haïti. Vous payez pour l’électricité, on vous donne du black out 24/24 et 7/7.

Vous payez pour de l’eau dans les robinets, vous passez des mois sans eau.
Vous payez pour votre assurance santé, vous êtes malades, vous ne pouvez pas recevoir des soins de santé.

C’est donc une société mafieuse avec un niveau élevé de criminalité financière.

Les bandits ce ne sont pas seulement les Gangs armés qui sèment la terreur dans les rues. Les criminels financiers sont aussi fragiles que les Gangs armés en Haïti.

Présentement, toutes les compagnies mobiles d’Haïti se transforment en maisons de transferts. Personne ne sait au regard de quelle loi qui leurs donne l’autorisation de faire celà ? Qui contrôle les opérations financières des Compagnies téléphoniques ?
C’est incroyable. Un pays ne peut pas fonctionner de cette manière. On doit stopper cette hémorragie financière dans le pays. Le peuple ne peut plus.
La population haïtienne est sans défense. Elle est exposée à des crimes de sang, personne ne vient en aide. Elle fait face à des crimes financiers majeurs, personne ne dit rien. Le peuple ne peut plus. Stop.

Les Banques commerciales d’Haïti ont détruit considérablement l’économie de la population haïtienne. Maintenant, les Compagnies téléphoniques rentrent dans le jeu pour faire le reste.
Comment peut-on admettre qu’une Compagnie mobile de lancer son programme de cash mobile, sans une loi de finance. Même quand c’est utile quand même.? Les opérations de blanchiment des avoirs dans le pays, comment va-t-on pouvoir les contrôler? Ce n’est pas possible de laisser les gens à s’enrichir malhonnêtement dans le pays. Par exemple, la Digicel a fait faillite presque partout où elle est, sauf en Haïti, elle fait des fortunes énormes. Parce que en Haïti, il existe une économie criminelle.
Maintenant, qui donne droit à la Compagnie Digicel à prendre des décisions de fermer tous les comptes des clients qui ne sont pas élargis , même si le client a de l’argent sur son compte.
Comment peut-on appeler une telle opération ?
Donc, le Mouvement Point Final veut porter contre la Compagnie Digicel pour crimes financiers dans le pays. Du coup, l’organisation demande à l’UCREF et à l’ULCC à saisir de ce dossier.
Parce qu’il est inconcevable de laisser Haïti transformée en une société de grandes criminalités financières. Car, Les assassins financiers sont aussi fragiles que les Gangs armés dans le pays. On doit les déraciner tous pour avoir une nouvelle Haïti.
Le peuple en a marre, crie le Mouvement Point Final.

Ulysse Jean Chenet

Popular articles

Ouragan Béryl :

Le Mouvement Point Final a fait des visites des lieux dans le Sud -Est...

Les élections américaines 2024 :

Le Mouvement Point Final présente un petit compte-rendu sur les débats de Joe Biden...

 

Happy Father’s Day: Dismantling Stereotypes Affecting Black Fathers                                              Malika Jallow  This past Sunday, June 16th, we...

COUN : le CPT inaugure le Centre d’opérations d’urgence national

Le Centre d’Opérations d’Urgence National a été inauguré par les membres du Conseil Présidentiel...
spot_img

Latest News

En Bref

Agriculture : Vers une reprise des exportations de mangues vers les USA ? Dennis Hankins...

Forum avec Organisations haïtiennes de la Diaspora sur le développement durable d’Haïti :

Comment la Diaspora Haïtienne peut-elle jouer un rôle très important dans le développement durable...

Haïti insécurité et la Presse internationale :

Le Mouvement Point Final dénonce la Presse internationale qui fait la promotion et l'apologie...
spot_img