HomeActualité3ème anniversaire de l'assassinat du Président Jovenel Moïse :

3ème anniversaire de l’assassinat du Président Jovenel Moïse :

Published on

Archives

spot_img

Le Mouvement Point Final demande un rejet total de l’ordonnance du juge Walter Wesser Voltaire.

L’assassinat du Président Jovenel Moïse en date du 7 juillet 2021 est un crime transnational qui met à nu la perte de la souveraineté nationale d’Haïti.

Comment peut-on imaginer, un Président en fonction est assassiné chez lui, en sa résidence privée, c’est à un autre pays de prendre en charge les enquêtes autour de cet assassinat.? C’est incroyable, mais vrai.

Il n’y aura jamais de la vérité sur l’assassinat du Président Jovenel Moïse, si on ne rappatrie pas les dossiers de l’enquête sur l’assassinat du Président Jovenel Moïse.

Regardons les considérations suivantes :

1) La Compagnie en charge des opérations est une Compagnie américaine logée en Floride. C’est-à-dire, les Etats Unis ne peuvent pas être juges et Partis dans le dossier de l’assassinat du Président Jovenel Moïse.

2) Parmi les mercenaires arrêtés, il y a au moins deux qui sont de nationalité américaine et d’autres des retraités de l’armée américaine.

3) Les fonds utilisés pour financer les opérations de l’assassinat du Président Jovenel Moïse passent par des maisons de transferts des États Unis.

4) Sur le plan géo politique et militaire, les États-Unis ont le plein contrôle du territoire d’Haïti.

5) Le régime PHTK est un régime pro américain, il ne peut rien faire sans l’aval des Etats Unis.

6) En matière de migration, les Etats Unis ont le contrôle de tous les ressortissants étrangers en voyage en Haïti.

7) Beaucoup de transactions et des activités aboutissant à l’assassinat du Président Jovenel Moïse passent par les Frontières haïtiano-dominicaines. Tout le monde sait que la République dominicaine est un allié sûr des États-Unis dans les Caraïbes.

8) En matière de fonctionnement de la Police nationale d’Haïti, les Etats Unis sont le Premier patron de la Police nationale d’Haïti. Même pour nommer un directeur général, on doit avoir l’aval des Etats Unis. Pour faire des acquisitions de matériels pour la Police nationale d’Haïti, on doit avoir l’autorisation des Etats Unis.

9) Les mercenaires étaient dans le pays depuis plusieurs mois, peut-on admettre que des militaires retraités de l’armée américaine et d’autres pays de la région peuvent-ils avoir des missions en Haïti sans l’autorisation du département d’État américain ?

10) du refuge des mercenaires à l’ambassade de Taïwan à Montagne noire. L’ambassade de Taïwan est un succursale de l’ambassade des États-Unis en Haïti.
Le refuge des mercenaires à l’ambassade de Taïwan veut dire ce que ça veut dire.

11) Les Témoignages du Coordonnateur de la sécurité, Mr Jean Laguel Civil offrent de nouvelles pistes pour faire avancer dans la bonne direction les enquêtes sur l’assassinat du Président Jovenel Moïse.

12) L’ordonnance du Juge d’instruction Walter Wesser Voltaire est bourrée d’irrégularité et ne peut pas être prise en considération dans le cadre des enquêtes sur l’assassinat du Président Jovenel Moïse.

Donc, on ne peut pas compter sur les Etats Unis pour faire un procès équitable sur l’assassinat du Président Jovenel Moïse.

Est-ce que ce n’est pas nécessaire d’entendre certains diplomates accrédités en Haïti dans le dossier de l’assassinat du Président Jovenel Moïse.?

Qu’en est-il de l’implication des oligarques qui étaient à couteaux tirés avec Jovenel Moïse ?

Où est l’implication des dirigeants de PHTK dans le dossier de l’assassinat du Président Jovenel Moïse ?

Où sont passés les agents de sécurité de la résidence privée du Président Jovenel Moïse ?

Qu’en est-il de la responsabilité du DG de la PNH par rapport à la présence des mercenaires sur le territoire d’Haïti.?

Quels sont les auteurs intellectuels de l’assassinat du Président Jovenel Moïse ?

Quelles sont les personnes qui ont financé ce crime transnational contre un Président en fonction ?

3 ans après, les vrais assassins sont encore mal connus et courent en toute quiétude dans les rues. Tandis que d’autres sont arrêtés innocemment et sont privés de leur liberté arbitrairement.

3 ans après, le Mouvement Point Final et ses organisations partenaires demandent une remise en question des enquêtes sur l’assassinat du Président Jovenel Moïse et un rejet total de l’ordonnance du juge d’instruction Walter Wesser Voltaire qui a fait un travail de blanchiment des coupables au lieu de permettre à la justice haïtienne de faire la lumière autour de l’assassinat du Président Jovenel Moïse.

Nous espérons que le nouveau titulaire du Ministère de la justice et de la Sécurité publique du pays, Me Carlos Hercule à prendre très au sérieux nos recommandations autour des enquêtes sur l’assassinat du Président Jovenel Moïse, parce que c’est un dossier qui révèle de la souveraineté nationale d’Haïti et ne peut pas être traité exclusivement ailleurs, aux Etats Unis.

Ulysse Jean Chenet

Popular articles

Ouragan Béryl :

Le Mouvement Point Final a fait des visites des lieux dans le Sud -Est...

Les élections américaines 2024 :

Le Mouvement Point Final présente un petit compte-rendu sur les débats de Joe Biden...

 

Happy Father’s Day: Dismantling Stereotypes Affecting Black Fathers                                              Malika Jallow  This past Sunday, June 16th, we...

COUN : le CPT inaugure le Centre d’opérations d’urgence national

Le Centre d’Opérations d’Urgence National a été inauguré par les membres du Conseil Présidentiel...
spot_img

Latest News

En Bref

Agriculture : Vers une reprise des exportations de mangues vers les USA ? Dennis Hankins...

Forum avec Organisations haïtiennes de la Diaspora sur le développement durable d’Haïti :

Comment la Diaspora Haïtienne peut-elle jouer un rôle très important dans le développement durable...

Haïti insécurité et la Presse internationale :

Le Mouvement Point Final dénonce la Presse internationale qui fait la promotion et l'apologie...
spot_img