HomeActualitéRetraite Gouvernementale :

Retraite Gouvernementale :

Published on

Archives

spot_img

La retraite gouvernementale du CPT/ Conille est une très bonne chose pour un gouvernement à peine installé.

Le Mouvement Point Final demande à Garry Conille d’exiger la liberté diplomatique et de Coopération internationale d’Haïti dans sa feuille de route de transition.

Comme a dit le PM Conille, il faut chercher la cohésion, la cohabitation, la synergie et un plan d’action commune. C’est génial et c’est un bon pas pour nous autres au sein du Mouvement Point Final qui suit de près le fonctionnement du Gouvernement de Transition de Garry Conille.

Par contre, il ne faut pas organiser des retraites pour la galerie, pour manger des oies et des poissons boucaniers. Mais, il faut surtout toucher la plaie du doigt.

Si on veut résoudre la crise haïtienne d’une manière durable, il faut se pencher sur la question de la diplomatie haïtienne et la coopération internationale d’Haïti.

En matière de diplomatie, on doit questionner le fonctionnement du Core Group dans le pays en vue de recouvrer la souveraineté nationale d’Haïti.

La deuxième chose, en matière de Coopération internationale, les États-Unis doivent libérer Haïti. Le pays est pris en otage par les États-Unis depuis 1915.

Haïti doit avoir sa liberté commerciale et de coopération internationale.
Haïti doit pouvoir coopérer avec n’importe quel pays au monde. La Chine, la Grèce, la Russie, l’Inde, la Turquie,etc…

Pourquoi, il n’y a aucun gouvernement haïtien qui parle de l’intégration d’Haïti au BRICS.?

Si on organise des retraites, des colloques, des Sommets, des Symposiums, n’importe quoi sur le développement d’Haïti sans parler de la liberté diplomatique et de coopération internationale d’Haïti. C’est du n’importe quoi et non des activités pour le développement d’Haïti.

A part, les crises internes d’Haïti, le vrai problème du pays c’est sa prise en otage par l’Occident, spécialement par les États-Unis depuis 1915 à nos jours.

Donc, pour faciliter l’émergence d’Haïti, il faut d’abord chercher à recouvrer la souveraineté nationale d’Haïti, en commençant par rétablir la liberté diplomatique et de coopération internationale d’Haïti.

Ayiti dwe gen relasyon ak peyi li vle sou la tè.
Nou se Manman libète.

Ulysse Jean Chenet

Popular articles

Ouragan Béryl :

Le Mouvement Point Final a fait des visites des lieux dans le Sud -Est...

Les élections américaines 2024 :

Le Mouvement Point Final présente un petit compte-rendu sur les débats de Joe Biden...

 

Happy Father’s Day: Dismantling Stereotypes Affecting Black Fathers                                              Malika Jallow  This past Sunday, June 16th, we...

COUN : le CPT inaugure le Centre d’opérations d’urgence national

Le Centre d’Opérations d’Urgence National a été inauguré par les membres du Conseil Présidentiel...
spot_img

Latest News

En Bref

Agriculture : Vers une reprise des exportations de mangues vers les USA ? Dennis Hankins...

Forum avec Organisations haïtiennes de la Diaspora sur le développement durable d’Haïti :

Comment la Diaspora Haïtienne peut-elle jouer un rôle très important dans le développement durable...

Haïti insécurité et la Presse internationale :

Le Mouvement Point Final dénonce la Presse internationale qui fait la promotion et l'apologie...
spot_img