HomeActualitéMelchie Dumornay : une Étoile qui éclaire les ténèbres 

Melchie Dumornay : une Étoile qui éclaire les ténèbres 

Published on

spot_img

Archives

Au sommet de sa carrière, Melchie Dumornay, une Étoile noire, illumine le ciel du football féminin, défiant les préjugés liés à ses origines, sa couleur de peau et sa nationalité.  Dans un monde où les opportunités sont souvent rares pour ceux issus des zones défavorisées, elle émerge, tel un diamant précieux, rappelant à tous que la grandeur ne connaît pas de frontières.

Née à Mirebalais, dans le département du Centre d’Haïti, elle a dû surmonter des obstacles, dès son plus jeune âge.  Joueuse impénitente dans les rues de Mirebalais, elle a découvert sa passion pour le football sur des terrains improvisés où elle brillait par son talent brut et sa détermination sans faille.  Malgré les défis économiques et sociaux, elle a refusé de se laisser décourager, puisant dans sa foi en elle-même et dans son amour pour le jeu, pour surmonter les adversités.  Son ascension fulgurante, dans le monde du football féminin, l’a conduite sur les terrains internationaux où son jeu flamboyant a captivé les foules et inspiré une nouvelle génération de joueuses.  En dépit des barrières culturelles, elle s’est imposée comme l’une des joueuses les plus talentueuses de sa génération, repoussant les limites de ce qui était considéré comme possible pour une jeune femme issue des quartiers défavorisés d’Haïti.  

Dans sa quête pour atteindre les sommets, Melchie Dumornay incarne le rêve grand, le rêve loin, le rêve profond et puissant.  Elle est bien plus qu’une footballeuse talentueuse ; elle est une source d’inspiration pour toute une génération.  Son parcours exceptionnel rappelle, à chacun de nous, l’importance de la détermination et de la persévérance, même lorsque les vents contraires menacent de nous faire dévier de notre trajectoire.  Melchie Dumornay est l’exemple vivant de la rage de vaincre et de la détermination inébranlable.  Alors que beaucoup de jeunes de sa génération peinent à trouver cette flamme intérieure qui les pousse à aller de l’avant, elle brille de tout son éclat, guidée par une force intérieure indomptable.  Son succès n’est pas le fruit du hasard ; il est le résultat d’années de travail acharné et de sacrifices consentis pour atteindre l’excellence.

Dans sa fulgurante ascension vers la gloire, elle semble bénie par les dieux du football.  Son talent inné et sa détermination sans faille l’ont propulsée au sommet, où elle rayonne désormais tel un phare dans l’obscurité.  Ses exploits sur le terrain sont une source d’inspiration pour des millions de personnes à travers le monde, rappelant à tous que rien n’est impossible lorsque l’on croit en ses rêves et que l’on travaille sans relâche pour les réaliser.  La réflexion soulevée par la chanson de Zafèm, “Dyaman nan bidonvil“, nous confronte à une réalité douloureuse : combien de virtuoses, de surdoués, de divas et d’icônes sont passés inaperçus, en raison du manque d’encadrement et d’opportunités ? La brillante carrière de Melchie Dumornay nous rappelle que le potentiel des jeunes Haïtiens est immense, mais qu’il nécessite un soutien significatif de la part de la société et des institutions, pour être pleinement réalisé.

Ainsi, en évoquant le lien entre la musique engagée de Zafèm et le parcours inspirant de Melchie Dumornay, nous sommes confrontés à un appel à l’action.  Il est temps de reconnaître et de soutenir les talents bruts qui émergent des bidonvilles et des quartiers marginalisés d’Haïti.  Il est temps d’investir dans la jeunesse haïtienne et de créer des opportunités pour qu’elle puisse s’épanouir dans tous les domaines, que ce soit le sport, l’art, la science ou la technologie.  Ensemble, nous pouvons transformer les bidonvilles en pépinières de talents, où chaque jeune Haïtien a la possibilité de réaliser son plein potentiel et de devenir une source de fierté et d’inspiration pour son pays.  Melchie Dumornay nous montre la voie ; à nous de suivre son exemple et de bâtir un avenir meilleur pour Haïti et sa jeunesse.

Melchie Dumornay est bien plus qu’une athlète exceptionnelle ; elle est une véritable légende en devenir.  Son histoire rappelle celle de ceux qui osent rêver grand et qui refusent de se laisser décourager par les obstacles qui se dressent sur leur chemin.  Elle incarne l’espoir et la résilience, et son impact dépasse largement les frontières du terrain de football.  Ainsi, que nous soyons des passionnés de sport, des artistes, des étudiants ou des travailleurs, l’histoire de Melchie Dumornay nous rappelle l’importance de croire en nous-mêmes et en nos rêves les plus fous.  Elle nous invite à suivre son exemple et à poursuivre nos aspirations avec courage et détermination, sachant que rien n’est impossible pour ceux qui osent rêver haut, rêver grand, rêver loin, rêver puissant et profond.  

Melchie, la nouvelle héroïne haïtienne, incarne le rêve grand, le rêve loin, le rêve profond et puissant.  Elle possède ce qui manque à beaucoup de jeunes de ma génération : la rage de vaincre et la détermination de foncer, malgré vents et marées.  Si aujourd’hui elle est auréolée de victoires et de gloire, ce n’est point le fruit du hasard.  Elle est dans son moment de grâce, comme si elle avait été bénie par les dieux.  Sans vouloir lui voler la vedette, elle me rappelle les paroles d’un professeur de la faculté d’architecture à Cuba, Pedro Albizu, en deuxième année de composition architecturale. Il avait prononcé à mon égard, en espagnol, à propos de la rapidité et de la grande qualité de remise de mes projets : “esa muchacha de Ayití parece tocada de la mano de Dios!” Et le diamant sort des boues de l’exclusion, dans les confins de nos bidonvilles, pour se couronner du soleil de la gloire.  Melchie Dumornay est l’incarnation parfaite de la bande musicale du groupe à succès Zafèm : « Dyaman nan bidonvil ».  Par la culture et le sport, si on s’y investit vraiment, Haïti renaîtra de ses cendres.  Melchie Dumornay et tant d’autres qui brillent, partout dans le monde dans différents domaines, nous l’ont prouvé.  Merci de nous faire à nouveau goûter à ces instants de joie, de bonheur, de fierté et de dignité, dans ces heures lugubres de notre histoire.

26/05/2024

Jean Camille ETIENNE, 

Arch. Msc. en Politique et Gestion de l’Environnement

Popular articles

COUN : le CPT inaugure le Centre d’opérations d’urgence national

Le Centre d’Opérations d’Urgence National a été inauguré par les membres du Conseil Présidentiel...

Interrogations sur les motifs de refoulement des Haïtiens munis de visa américain, canadien ou Schengen

Le refoulement des Haïtiens, munis de visa américain, canadien ou Schengen, débarquant dans les...

Conférence de commémoration du 199ème anniversaire de la dette de l’indépendance d’Haïti:

" Impact de la dette de l'indépendance dans le sous-développement d'Haïti"Le Mouvement Point Final...

Instabilite

De l'instabilité sociopolitique dégradante aux ingérences des puissances impérialistes occidentales en Haïti, le peuple...

Latest News

5 juin 2024, Journée mondiale l’environnement :

MEDIC Haïti propose un Plan national de Gestion intégrée des ressources en Eau (GIRE)...

Garry Conille présente les grandes lignes de son Gouvernement aux représentants des pays amis d’Haïti.

Le mercredi 5 juin 2024 le Premier ministre Garry Conille a eu un déjeuner...

6èm edisyon Festival Entènasyonal Literati Kreyòl la nan kizin

Ak plis pase 60% popilasyon kreyolofòn ki nan Karayib la, Ayiti reprezante pi gwo...
spot_img