HomePerspective & PolitiqueLes signataires de l’Accord de Montana exigent le départ d’Ariel Henry

Les signataires de l’Accord de Montana exigent le départ d’Ariel Henry

Archives

En marge d’une grande rencontre tenue le dimanche 12 novembre à l’hôtel Montana, les
signataires de l’Accord de Montana appelle à la mobilisation pour déloger Ariel Henry et ses
acolytes au pouvoir.
En effet, à l’initiative du Président élu de l’Accord de Montana, plusieurs centaines de
membres d’organisations de la Société Civile, de Partis politiques dont le Parti Populaire
National (PPN), signataires de l’Accord de Montana, ont pris part à cette rencontre pour
apporter leur support à la proposition d’une nouvelle transition pour remplacer Ariel Henry
(rejetée par le régime en place et ses supporteurs nationaux et internationaux), mais, en même
temps, pour exiger le départ d’Ariel Henry du pouvoir. En outre, le Bureau de Suivi de
l’Accord de Montana avait recadré la Cheffe du BINUH après ses déclarations.
Le Bureau de Suivi de l’Accord de Montana (BSA) a réagi, à la suite des déclarations
de la Cheffe du Bureau Intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH), Maria Isabel Salvador. Il
a critiqué vertement l’ingérence de Mme Salvador dans la crise haïtienne.
Mme Salvador s’était opposée, le mardi 7 novembre, à une nouvelle transition pour
remplacer le Premier ministre Ariel Henry. La Cheffe du BINUH avait accusé ceux qui sont
pour une nouvelle transition, de s’éloigner des principes démocratiques, tout en avançant
qu’ils cherchent leurs intérêts au détriment du peuple haïtien.
Après ces déclarations, le BSA a recadré Mme Salvador sur son compte X, le vendredi
10 novembre. «Votre positionnement clairement partisan, montre bien que vous n’êtes ni
crédible ni respectueuse. Impossible avec vous de voir aboutir le point I de la résolution
initiale # 2476 du 25 juin 2019, clarifiant la mission du BINUH, notamment en matière
d’appui au dialogue INTER-HAITIENS», a-t-il écrit.
«En plus, vous méprisez ouvertement la dernière résolution 2653 (d’oct. 22) de l’ONU
qui consacre le processus de dialogue politique, dirigé par les Haïtiens eux-mêmes et qui
accueille favorablement le rôle de la CARICOM», a ajouté le Bureau de Suivi de l’Accord de
Montana.
La position de madame Salvador, dans la crise politique haïtienne, est contraire aux
déclarations des États membres du Conseil de sécurité des Nations Unies, rappelle le bureau
qui s’interroge sur la véritable mission de celle-là: «Auriez-vous une OPINION
PERSONNELLE, contraire aux déclarations des États membres du Conseil de Sécurité?
Ceux-ci veulent encourager la réalisation d’un large consensus, étape cruciale vers des
élections inclusives, libres et transparentes. Antonio: que fait SALVADOR Isabel ici ?»
À l’approche de la date fatidique, où le Premier ministre Ariel Henry devra laisser le
pouvoir, selon l’Accord de Montana, publié dans le journal Le Moniteur, les signataires dudit
accord ont proposé un mécanisme de mise en place d’un Exécutif bicéphale consensuel, pour
remplacer l’actuel locataire de la Primature. La proposition de ces derniers est une nouvelle
transition d’une durée de 18 à 24 mois, avec un Conseil présidentiel de cinq membres, un
Premier ministre et un organe de contrôle de l’action gouvernementale.
Emmanuel Saintus

Popular articles

 

Happy Father’s Day: Dismantling Stereotypes Affecting Black Fathers                                              Malika Jallow  This past Sunday, June 16th, we...

COUN : le CPT inaugure le Centre d’opérations d’urgence national

Le Centre d’Opérations d’Urgence National a été inauguré par les membres du Conseil Présidentiel...

Interrogations sur les motifs de refoulement des Haïtiens munis de visa américain, canadien ou Schengen

Le refoulement des Haïtiens, munis de visa américain, canadien ou Schengen, débarquant dans les...

Conférence de commémoration du 199ème anniversaire de la dette de l’indépendance d’Haïti:

" Impact de la dette de l'indépendance dans le sous-développement d'Haïti"Le Mouvement Point Final...

Latest News

Installation du Gouvernement de Garry Conille :

En lieu et place d'un Gouvernement de Technocrates, le PM Garry Conille offre au...

Analysons les évènements :

Le Mouvement Point Final considère le Gouvernement de Transition de Garry Conille, comme la...

Haïti, Crise socio-politique :

Le temps est à la Conférence nationale pour sauver Haïti, selon Ulysse Jean Chenet.Le...
Exit mobile version