HomePerspective & PolitiqueCrise du Canal: la mission de l'OEA en balade sur l’île…

Crise du Canal: la mission de l’OEA en balade sur l’île…

Archives

Selon une note d’information du Ministère des Affaires Étrangères dominicain (MIREX), une mission composée de Jean Michel Arrighi, Secrétaire des Affaires Juridiques de l’Organisation des États Américains (OEA) et d’Andrés Sánchez, du Secrétariat au développement intégral, est arrivée en République Dominicaine, dans le but de recueillir des informations sur la situation conflictuelle, liée à la construction en Haïti d’un canal d’irrigation avec prise d’eau sur la rivière Massacre, afin de soumettre un rapport au Secrétaire général de l’OEA, Luis Almagro.

Au début de la réunion, où le Gouvernement dominicain avait mobilisé d’importants effectifs, le Chancelier dominicain, Roberto Álvarez, a expliqué à la délégation de l’OEA que le canal en construction en Haïti pourrait avoir des implications significatives, non seulement environnementales, mais aussi sociales et économiques. «La gestion de l’eau et des ressources naturelles associées a un impact direct sur les communautés agricoles et de pêcheurs qui dépendent du fleuve, de la Laguna Saladillo et d’autres zones humides pour leur subsistance», ajoutant «cette mission qui nous rend visite aujourd’hui joue un rôle crucial […] Leur expérience et leur expertise constituent une plateforme inestimable pour aborder ces questions de manière équitable et objective, guidée par un engagement à renforcer la paix et la coopération dans notre région.»

Il a également déclaré que le gouvernement espère que ce processus «pourra conduire à une solution qui tienne compte des préoccupations des deux nations et qui renforce l’architecture institutionnelle et juridique qui régit les relations bilatérales».

Lors de la réunion, des techniciens de l’Institut National des Ressources Hydrauliques (INDHRI) et de l’Institut National de l’Eau Potable et de l’Assainissement (INAPA) ont expliqué les risques d’inondation qu’impliquent la construction haïtienne et les caractéristiques des prises d’eau dont dispose la République Dominicaine dans la rivière du côté dominicain, qui n’affectent pas la partie haïtienne, mais au contraire, certaines sont également utilisées par les agriculteurs haïtiens.

Participaient aux côté du MIREX, l’Ambassadeur dominicain auprès de l’OEA, Josué Fiallo ; le directeur de la Commission mixte bilatérale RD-Haïti, Julio Ortega Tous ; l’Ambassadeur Miguel Pichardo; le Directeur de « Border and Limits », Rafael Taveras ; le Directeur des études et analyses stratégiques, Anselmo Muñiz ; le Directeur juridique, Boni Guerrero et le Directeur exécutif de l’INAPA, Wellington Arnaud ; le Vice-ministre de l’Agriculture, Eulalio Ramírez ; le vice-ministre de l’Environnement, René Mateo ; le directeur de l’Institut géographique national, Bolívar Troncoso ; le Directeur des Risques et Catastrophes Naturelles du Ministère de la Présidence, Mario Grullón ; les directeurs de l’Institut cartographique, le géologue Osiris De León et l’écologiste Luis Carvajal, de l’Académie des Sciences et de l’Environnement de l’Université Autonome de Saint-Domingue (UASD).

Entre temps, après que la mission d’informations de l’Organisation des États Américains (OEA) ait rencontré (le mardi 17 octobre) les autorités dominicaines et visité en hélicoptère la zone frontalière, l’OEA espère qu’Haïti respectera également son obligation de recevoir la Commission et de lui permettre d’accéder aux travaux.

En plus de recevoir les membres de la Commission qui fait partie de l’offre de médiation présentée par le Secrétaire Général de l’OEA, Haïti devra également fournir la documentation technique qui soutient la construction de ce canal d’irrigation.

À noter que le vendredi 20 octobre 2023, la porte frontière de Ouanaminthe qui donne accès au marché binational de Dajabón est restée fermée pour empêcher les échanges commerciaux entre les deux pays.

Rappelons qu’Haïti maintient sa frontière fermée depuis le 11 octobre, après que le gouvernement dominicain ait établi des corridors commerciaux humanitaires, selon la version des autorités dominicaines.

Toutefois, pour les commerçants dominicains du marché binational de Dajabón, les commerçants haïtiens refuseraient l’identification biométrique obligatoire, mise en place par les Dominicains, pour participer au marché. «Les Haïtiens ne sont pas habitués à l’ordre, c’est pour cela qu’ils ne veulent pas venir au marché», a déclaré un commerçant dominicain, alors qu’un autre suggère aux autorités concernées de supprimer l’enregistrement biométrique obligatoire pour les Haïtiens…

En outre, le mercredi 18 octobre 2023, en marge d’une réunion à Santo-Domingo sur les relations entre l’Union Européenne (UE) et la République Dominicaine, Katja Afheldt, la Représentante de l’UE en République Dominicaine, s’est dit confiante que la République Dominicaine et Haïti normaliseront, «dans les plus brefs délais», la relation actuelle, affectée par la construction en Haïti d’un canal d’irrigation avec prise d’eau sur la rivière Massacre….

Emmanuel Saintus

Popular articles

Le déploiement de la force Kenyane en discussion 

La ministre de la justice et de la sécurité publique, Emmelie Prophète, a représenté...

Tout cela n’est que pour un temps…

Il arrivera un moment où tout ceci sera derrière nous.  Quand exactement, je ne...

Le juge de paix de Carrefour, Jean Frantz Ducasse : kidnappé

Les cas de kidnapping se multiplient dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince, ces derniers...

Comme quoi, Guy Philippe est aussi menteur que ses patrons…

« 90 jours seulement pour mettre fin au problème des gangs dans le pays », a...

Latest News

L’avenir d’Haïti :  la fin de la violence en Haïti est liée au départ d’Ariel Henry 

Le cycle de la violence dure depuis trop longtemps en Haïti, un pays qui...

Haïti : crise politique 

Le Mouvement Point Final crie au Coup d'État.  La présence d'Ariel Henry au pouvoir...

Ariel et ses acolytes sont pris au piège

La démission d’Ariel Henry du poste de commandant en chef à la Primature est...
Exit mobile version