HomeHot NewsLa PNH patauge entre nomination et opération

La PNH patauge entre nomination et opération

Published on

Archives

La Police Nationale d’Haïti (PNH) dit entreprendre des interventions à Carrefour-Feuilles
pour permettre à la population de rentrer chez elle et de reprendre ses activités en toute
quiétude. Le samedi 26 août, dans la soirée, des unités spéciales de la Police Nationale dont le
SWAT, la Brigade d’Intervention et de Recherches (BRI), l’Unité temporaire Anti-gangs
(UTAG), l’Unité Départementale de Maintien de l’Ordre (UDMO) et le Corps d’Intervention
et de Maintien de l’Ordre (CIMO) ont été mobilisées contre les hommes armés qui veulent
prendre le contrôle de ce quartier. Au moins une dizaine de bandits ont été mortellement
blessés dans les échanges de tirs avec les forces, et des armes appartenant aux hommes du
chef de gang «Ti Lapli» ont été récupérées, notamment des fusils d’assaut, selon le Syndicat
National des Policiers Haïtiens (SYNAPOHA) sur son compte « X » (ex twitter).
Notez que depuis le début des attaques des bandits sur les résidents de Carrefour-
feuilles, c’est la première opération d’envergure menée par la PNH. Le Haut Commandement
demande au public de continuer à coopérer pour aider la police à identifier les cachettes des
bandits, de manière à prendre de meilleures décisions et à développer les meilleures stratégies.
Entre autres, de nouvelles nominations stratégiques ont été annoncées, le 23 août, sous
l’autorité du Commandant en Chef de la PNH, M. Frantz Elbé, a révélé l’institution policière,
dans une note. La DDO-2 dispose désormais d’un nouveau Commandant. Sous la supervision
de l’Inspecteur Général Jean Yonel Trécil, le Commissaire Principal, Roger Lamartinière, a
été officiellement installé en tant que Directeur Départemental par intérim de l’Ouest 2. Cette
nomination fait suite au départ du Commissaire Divisionnaire, Clevens Cétoute, qui a été
transféré à la Direction Départementale du Nord-Ouest, pour occuper le poste de Directeur.
Ces changements de leadership, orchestrés par le DG a. i, Frantz Elbé, s’inscrivent dans le
cadre d’une redynamisation stratégique de la PNH, précise la note datant du mercredi 23 août

  1. Néanmoins, lors de la cérémonie, l’Inspecteur Général Jean Yonel Trécil, a souligné
    l’importance de ces nominations dans son allocution, en mettant l’accent sur l’engagement
    continu à faire face aux défis actuels et à renforcer l’efficacité de la Police Nationale.
    Alors que cette initiative pourrait témoigner de l’engagement de la PNH à s’adapter
    aux besoins en constante évolution de la société haïtienne, les habitants des zones en proie
    aux violences des gangs ne s’en remettent plus aux agents de l’institution. Alors que le pays
    fait face à divers enjeux sécuritaires, ces nominations illustrent la volonté de la PNH de se
    doter d’un leadership compétent et dévoué, pour relever ces défis avec détermination. Par
    ailleurs, les changements habituellement opérés au sein de l’institution ne donnent pas
    toujours les résultats escomptés.
    Par ailleurs, dans un communiqué publié le mardi 22 août 2023, le Ministère de la
    Justice et de la Sécurité Publique (MJSP) a émis un appel vibrant à la population, l’invitant à
    soutenir activement les efforts de la Police Nationale d’Haïti (PNH) dans sa lutte contre la
    criminalité croissante dans le pays. Le Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique
    (MJSP) a informé la population que des consignes très claires ont été passées à la Police
    Nationale d’Haïti (PNH) pour intervenir de façon décisive sur tout le territoire de la
    République pour protéger la population qui, en aucune manière, ne devrait abandonner ses
    lieux de vie aux bandits. Le Ministère demande à la population de soutenir les policiers et
    policières engagés sur le terrain, en leur fournissant les informations sur la configuration des
    quartiers pouvant leur permettre de prendre les meilleures décisions et de développer les
    meilleures stratégies.
    Le MJSP reconnaît que le contexte est difficile, que les échanges de tirs entre la Police
    et les bandits peuvent être extrêmement perturbants pour la population ; que la multiplication
    des foyers de tensions est accablante pour les uns et les autres mais le mariage
    Police/Population sera certainement gagnant. La victoire contre le grand banditisme et la

criminalité ne peut-être que pour la population et sa force de Police. Comme dans ses notes
des 6 et 8 mars 2023, le Ministère rappelle à la population qu’elle a un devoir de résistance,
que la dénonciation de criminels relève du devoir civique, comme le précise l’article 52-1 de
la Constitution de la République en vigueur, concernant les obligations du citoyen vis-à-vis de
l’État et de la Patrie.
Le MJSP a transmis des consignes catégoriques à la PNH, ordonnant une intervention
décisive sur l’ensemble du territoire national, pour garantir la sécurité des citoyens.
Soulignant l’importance de ne pas laisser les espaces de vie aux mains des criminels, le
Ministère a insisté sur la nécessité d’une collaboration étroite entre la population et les forces
de l’ordre. Le Ministère a appelé les citoyens à jouer un rôle actif, en partageant des
informations essentielles sur la configuration des quartiers, permettant ainsi à la police de
prendre des décisions éclairées et de développer des stratégies efficaces. Tout en
reconnaissant les défis complexes de la situation, avec les échanges de tirs engendrant des
perturbations majeures pour les résidents, le MJSP a affirmé que l’alliance entre la population
et la PNH serait un élément déterminant pour remporter cette lutte cruciale. «La victoire sur le
grand banditisme et la criminalité repose sur l’unité de la population et la force de la police»,
a souligné le Ministère. Dans des notes récentes, datant des 6 et 8 mars 2023, il a rappelé aux
citoyens leur devoir de résistance face à ces défis sécuritaires et a mis en avant le caractère
civique de la dénonciation des criminels. L’article 52-1 de la Constitution actuelle, qui traite
des responsabilités des citoyens envers l’État et la Patrie, a été mis en avant pour souligner
l’importance de cette contribution active à la sécurité nationale.
Altidor Jean Hervé

Popular articles

Interrogations sur les motifs de refoulement des Haïtiens munis de visa américain, canadien ou Schengen

Le refoulement des Haïtiens, munis de visa américain, canadien ou Schengen, débarquant dans les...

Conférence de commémoration du 199ème anniversaire de la dette de l’indépendance d’Haïti:

" Impact de la dette de l'indépendance dans le sous-développement d'Haïti"Le Mouvement Point Final...

Instabilite

De l'instabilité sociopolitique dégradante aux ingérences des puissances impérialistes occidentales en Haïti, le peuple...

Mythe ou vérité ? Le peuple haïtien, pour son propre malheur, choisirait-il des bandits comme leaders?

 Les analystes politiques prennent le vilain plaisir de culpabiliser les victimes en guise de...

Latest News

« Ayiti, le meilleur est à venir ! »

Après autour de deux siècles de tumultes et d'épreuves multiformes et pluridimensionnelles : notre...

Quand cèdent les digues et que tout et n’importe quoi deviennent possibles

Nous avons été nombreux à observer la dégradation de la situation au pays, ces...

Jocelerme Privert, Joseph Michel Martelly, Laurent Lamothe, Jack Guy

Jocelerme Privert, Joseph Michel Martelly, Laurent Lamothe, Jack Guy Lafontant frappées par des mandats...