HomePerspective & PolitiqueMexique: 15 000 Haïtiens se préparent à une ruée vers les USA

Mexique: 15 000 Haïtiens se préparent à une ruée vers les USA

Published on

Archives

On estime à au moins 15 000 immigrants, pour la plupart haïtiens, qui se sont entassés dans
Reynosa, une ville du Nord du Mexique, sur le Rio Grande en face de McAllen, au Texas. Ils
attendent le 11 mai à 23h59, la fin de l’application du «Title 42», une ordonnance sanitaire qui
permet d’expulser les candidats à l’immigration, y compris les demandeurs d’asile potentiels, pour
voir ce que leur réserve la nouvelle politique de Biden qui entrera en vigueur le 11 mai 2023 à
minuit. Les 15 000 Haïtiens de Reynosa constituent un bon indicateur pour savoir si la nouvelle
stratégie de l’administration Biden les retiendra comme le Title 42 l’a fait, ou provoquera une
ruée vers la frontière Sud des États-Unis qui débordera les préparatifs de gestion des frontières
dans les villes et les villages du pays et qui posera la question de la responsabilité politique pour
les démocrates qui envisagent les élections de 2024.
Alejandro Mayorkas, le Secrétaire américain à la Sécurité intérieure, a récemment
exprimé sa confiance dans le fait qu’après une première ruée «peut-être chaotique», les nouvelles
politiques commenceront à dégager la frontière de toute accumulation de migrants, alors que les
avions et les bus emmèneront des migrants vers ou hors du pays. «Soyons clair : notre frontière
n’est pas ouverte et ne le sera pas après le 11 mai», a affirmé Mayorkas aux journalistes, lors
d’une conférence de presse, la semaine écoulée, sur le déploiement de la stratégie à venir.
Mayorkas espère que ces mesures canaliseront tous les candidats à la frontière vers de nouvelles
«voies légales», élargies au sud de la frontière où les douanes américaines accorderont un plus
grand nombre de permis humanitaires, aux immigrants qualifiés, via un système de réservation
d’applications téléphoniques, appelé CBP-One.
«En même temps, nous imposons des sanctions aux personnes qui n’utilisent pas les voies
légales», en appliquant une version accélérée du système de «suppression accélérée du Title 8»
qui existe depuis longtemps. «Tous les migrants frontaliers qui ne respectent pas la loi, seront
confrontés à des refus d’asile simplifiés, puis à des expulsions rapides vers leur pays d’origine,
avec une interdiction de réadmission de 5 ans et à des poursuites judiciaires s’ils continuent de
tenter de traverser par la suite.» Toutefois, les sceptiques, qui ont analysé le nouveau plan Biden,
voient des failles que les immigrants devraient rapidement découvrir comme un passage rapide
directement en Amérique. «Il y aura une entrée massive d’Haïtiens aux États-Unis, parce que la
seule véritable restriction qui leur était imposée était le Title 42», a déclaré Andrew R. Arthur,
ancien juge de l’immigration. «La suppression accélérée ne fonctionnera pas. Ce n’est pas
efficace.»
Emmanuel Saintus

Popular articles

Instabilite

De l'instabilité sociopolitique dégradante aux ingérences des puissances impérialistes occidentales en Haïti, le peuple...

Mythe ou vérité ? Le peuple haïtien, pour son propre malheur, choisirait-il des bandits comme leaders?

 Les analystes politiques prennent le vilain plaisir de culpabiliser les victimes en guise de...

Un Conseil Présidentiel de 7 membres, à la tête du pays, est-ce pour bientôt?

C’est une démarche boiteuse au mieux, bizarre certainement, mais il fallait bien entreprendre quelque...

La CARICOM recrute 7 nouveaux acteurs haïtiens pour pour une  débauche présidentielle  inédite

Cette organisation qui n’a jamais supporté Haïti dans sa lutte contre ses ennemis internes...

Latest News

Newsreel

Finally, an accord has been reached for the creation of the transitional government that...

Togo : l’ombre de l’intimidation plane sur l’opposition

Au Togo, plusieurs membres de l’opposition ont été interpellés et gardés à vue. Le...

La conjecture d’Haïti.

L’institut de mathématique Clay a retenu sept défis mathématiques réputés insurmontables et offre un...