En Bref

Published on

Archives

Bon-Repos : fusillade, 7 morts, une dizaine de blessés

Le vendredi 21 octobre 2022, à Bon-Repos (Commune de la Croix-des-Bouquets), sur la route nationale numéro 3, en face du village Rosenberg, à la station routière de Mirebalais, des individus lourdement armés, à bord d’un véhicule, ont ouvert le feu sur des passants. Au moins 7 personnes ont été tuées et une dizaine d’autres sont blessées par balles, dont certaines grièvement. La majorité des victimes sont des chauffeurs de taxi-moto et des petites marchandes.

Près de 45 policiers tués par balles

Près de 45 policiers ont été tués par balles en Haïti, de janvier 2022 à date, a révélé Lazarre Leronel, Coordonnateur du Syndicat de la police Nationale d’Haïti (SYNAPOAH), qui déplore l’assassinat tragique du Commissaire principal de Tabarre, Evangelot Bact, qui vient allonger cette longue liste de victimes.

Pénurie d’oxygène annoncée dans les hôpitaux, les patients sont en sursis

L’Hôpital Général se dirige vers une pénurie d’oxygène et craint le pire pour la vie des patients qui en dépendent. Le fournisseur d’oxygène de l’Hôpital Général a prévenu qu’il sera bientôt dans l’impossibilité de fournir de l’oxygène à l’hôpital, du matériel indispensable à la production étant bloqué au Port Lafiteau. L’Hôpital dispose encore d’une à 2 semaines de réserve au maximum, pour la survie de ses patients…

Pour l’hôpital universitaire, ce sont les bonbonnes d’oxygène qui sont bloquées au port, alors que pour les hôpitaux de la fondation Saint-Luc et de Saint-Damien, entre autres, qui disposent de concentrateurs d’oxygène, c’est le manque de carburant qui va empêcher ces concentrateurs de fonctionner et de produire l’oxygène vital aux malades…

Pour les hôpitaux privés, de l’organisation «Développement d’Activités de Santé en Haïti» (DASH), la situation est tout autre. Le Dr Ronald Laroche, Directeur du réseau de santé DASH, explique que le réseau n’est pas affecté par le manque de carburant, les infrastructures essentielles de DASH fonctionnant à l’énergie solaire, et les concentrateurs d’oxygène tout comme les salles d’opérations fonctionnent normalement.

Personne ne veut imaginer l’épuisement total des réserves d’oxygène et le sort des patients qui en dépendent, mourant les uns après les autres…. Tout le monde espère un déblocage de la situation avant qu’il ne soit trop tard…

Démolition de la maison du chef de gang, «Tizo»

La Police Nationale d’Haïti (PNH) a procédé à la démolition de la maison utilisée par le Gang dirigé par «Tizo» qui était utilisée comme base et servait à séquestrer les personnes kidnappées dans la zone de Tapage (route de Torcel). Des unités spéciales du SWAT, du Service Départemental de Police Judiciaire, (SDPJ) et de la Direction Départementale Ouest 2 (DDO2) ont accompagné l’équipe de machinerie lourde de la Police Nationale d’Haïti (PNH) pour mener à bien ces travaux de démolition. Ces opérations se poursuivent pour non seulement détruire les maisons identifiées appartenant aux gangs, mais aussi pour dégager les rues des barricades bloquant la circulation et empêchant les interventions policières. Précisons que «Tizo» est un cousin et l’un des hommes de confiance d’Innocent Vitel’Homme, alias «Vitelòm», chef du gang de Torcel. «Tizo» est impliqué dans de nombreux crimes tels que: meurtres de policiers, enlèvements, vols de voiture, vols qualifiés etc…

45% de la population en situation d’insécurité alimentaire aiguë

En Haïti, 4,3 millions de personnes (45% de la population) sont en situation d’insécurité alimentaire aiguë, dont 1,3 million ont besoin d’une aide alimentaire d’urgence. Plan Haïti a commencé sa réponse à la crise, en distribuant une aide humanitaire d’urgence, avec des transferts de cash pour l’achat de nourriture, en organisant des sessions de sensibilisation à la nutrition et en établissant des mécanismes de protection de l’enfant en situation d’urgence, dans plusieurs communautés affectées dans le Sud-Est du pays.

PNH : 1 bandit tué, 10 arrestations

Dans le cadre de la lutte contre le banditisme et les bandes armées, la Direction Départementale 2 de l’Ouest multiplie les opérations dans des zones telles que Torcel, Soison, Merizye, Tapage où un bandit a été mortellement blessé et une dizaine de personnes ont été arrêtées.

«Mikaben», condoléances de l’Ambassade américaine

«Nous sommes profondément attristés de la perte du célèbre chanteur haïtien, Mikaben, mis en vedette sur les écrans du Time Square Garden en 2021. Nous le célébrerons à jamais en tant que grand contributeur à la culture haïtienne. Les gens à travers les États-Unis ont apprécié sa musique, et son héritage vivra dans le monde entier. Nos plus sincères condoléances et prières vont à sa famille, à ses amis, à ses fans, à Haïti et aux États-Unis». Ambassade des États-Unis en Haïti.

Croix-des-Bouquets: reprise de la guerre des gangs, au moins 12 morts

Samedi 22 octobre 2022, de violents affrontements armés ont eu lieu dans la commune de la Croix-des-Bouquets, entre les hommes du gang de Torcel, commandé par Innocent Vitel’Homme, alias «Vitelòm» et ceux du Gang «400 Mawozo», commandé par Wilson Joseph, alias «Lanmò San Jou». Anciennement alliés, les deux gangs sont maintenant en conflit frontal pour une question de territoire. Cette guérilla urbaine a déjà fait plus d’une douzaine de morts dans les deux camps, depuis samedi. En raison de la violence de ces nouveaux affrontements, les résidents ont commencé à abandonner leurs maisons, notamment à la rue Falaise et Nouailles, et à chercher refuge chez des proches dans d’autres communes.

LCHDH en colère

La Ligue Culturelle Haïtienne pour les Droits Humains (LCHDH), une organisation nationale socioculturelle de défense des droits de la personne humaine, constate que des consultations sont en cours sur le processus de désignation du représentant du secteur des droits humains au Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire, suite au mémorandum du 10 octobre 2022 que l’OPC a adressé aux organisations de défense des droits humains faisant appel à la concertation. La LCHDH encourage tous ceux et toutes celles qui ont pris des initiatives à ce sujet. La LCHDH adresse ses félicitations à la Coordonnatrice de KRIFA qui a mobilisé diverses organisations autour d’une table de discussion, afin de réaliser les élections pour le secteur. Elle a appris également que d’autres groupes d’organisations de défense des droits humains réalisent également des consultations dans le même objectif. Toutefois, après avoir suivi tous les échanges qui se sont déroulés dans le groupe de consultations dirigé par KRIFA, la LCHDH est en mesure d’affirmer qu’il ne s’agit pas d’un espace démocratique. Au sein de ce groupe, il n’existe pas de leadership, et les décisions prises pour former la commission électorale ne tiennent pas compte de la position de l’assemblée. Des irrégularités graves ont été révélées, mettant en doute la crédibilité du processus. De plus, Madame Guerlyne Résidor a tenu des propos irrévérencieux à l’encontre de plusieurs représentants d’organisations. Des comportements inacceptables et anti-démocratiques sont affichés, sans compter les diverses messages pour contester Madame Guerlyne Résidor qui décide d’avancer vers les élections, en annonçant la publication d’un calendrier électoral. La LCHDH croit que ce comportement fragilisera davantage le secteur. Il est temps que les organisations de toutes les catégories se mettent ensemble, afin d’éviter un autre scandale. En conséquence, la LCHDH se prononce en faveur d’un consensus très large.

Parallèlement, plusieurs organisations dont l’OCNH, le CPD, la LCHDH et la LHDH se sont positionnées publiquement pour lancer une mise en garde, afin d’éviter les éventuelles contestations. Malheureusement, Madame Résidor refuse d’entendre raison. De ce fait, la LCHDH rejoint les autres organisations qui demandent à ce que le processus soit conduit d’une manière inclusive et transparente à travers laquelle les groupes représentatifs ont leur mot.

Pour finir, la LCHDH demande à la Directrice de KRIFA de se ressaisir, car son empressement et les suspicions évoquées par plusieurs secteurs sont autant d’éléments permettant de décrédibiliser le processus qu’elle est en train de conduire sur des contestations à la base. La LCHDH espère que les autres parties qui réalisent également des consultations pourront annoncer publiquement, dans le meilleur délai, la liste des trois organisations qu’elles proposent pour réaliser les élections.

Plaisance: effondrement du pont «Bwadòm», la RN#1 coupée en deux

Les pluies diluviennes qui se sont abattues dans la zone Nord d’Haïti, la semaine écoulée, ont provoqué l’effondrement du pont «Bwadòm» à Plaisance du Nord, coupant en deux la nationale #1 et provoquant une grande perturbation de la circulation… Aussitôt informé, l’ingénieur Rosemond Pradel, Ministre des Travaux Publics, a ordonné à la Direction Départementale Nord de procéder rapidement à l’évaluation des dégâts de cette infrastructure et de voir quelles interventions rapides peuvent être faites pour permettre la circulation des personnes et des véhicules dans la région.

À la suite de cette évaluation, les techniciens régionaux du Ministère, associés à l’Unité de Contrôle et d’Exécution (UCE), se sont mis au travail pour dégager rapidement une voie de contournement provisoire, afin de permettre aux usagers du pont de circuler sans trop de tracas et de faciliter la poursuite de la vie économique et sociale dans le département.

Par ailleurs, une importante réunion de travail, sous la direction du Ministre Pradel, réunissant la Direction des Transports et l’UCE, s’est déroulée autour des voies et moyens capables de conduire à la construction d’un pont définitif, offrant les garanties maximales de résistance aux intempéries, une fois les conditions appropriées réunies.

La République Dominicaine va exporter 25 000 gallons de diesel vers Haïti

La République Dominicaine, via son ministère de l’Industrie et du Commerce, a autorisé l’exportation de 25 000 gallons de diesel vers Haïti par voie terrestre, par la multinationale française AFA Trading, pour approvisionner 3 hôpitaux et un parc industriel. Cette requête, approuvée par le ministère dominicain de l’Industrie et du Commerce, a été formulée par la compagnie AFA Trading, dans une lettre adressée aux autorités dominicaines le 17 octobre dernier. L’information a été publiée le jeudi 20 octobre par l’agence Reuters qui affirme avoir eu accès à la lettre de demande de la compagnie AFA Trading et à la lettre dans laquelle le Ministère de l’Industrie et du Commerce a donné son feu vert à la demande.

Rappelons qu’Haïti souffre d’une pénurie de carburant due au blocus du terminal pétrolier de Varreux, situé dans le port maritime où est stocké 70% du carburant du pays, par les hommes de Jimmy Chérisier, alias «Barbecue», le chef de la coalition des gangs «G-9». Ce blocus dure depuis maintenant plus d’un mois et affecte le fonctionnement des centres de santé, des manufactures, du transport public, des commerces et empêche la distribution d’eau potable, à un moment où Haïti fait face à une épidémie de choléra.

Arrestation du puissant chef de Gang de Canaan 90

Le puissant chef de gang de Canaan 90, Jonès Firmin (40 ans), alias «Timèt», originaire de la commune «Les Anglais», a été arrêté le mercredi 19 octobre 2022, dans la localité de Pierre Payen (commune de St-Marc). Il est accusé, entre autres, d’implication dans l’assassinat de Jean-Claude Desravaine, un employé de la Police Nationale d’Haïti (PNH), brûlé vif par les hommes de Timèt. Lors de son arrestation, Jonès Firmin était accompagné de Pierre John Peter, un natif de Saint-Marc.

Le jeudi 20 octobre, dans le cadre des opérations menées par la Direction Départementale de l’Ouest-II de la Police, en vue de rétablir l’ordre et la paix dans la commune de Tabarre, un individu armé, circulant à bord d’une Nissan Frontier, de couleur bleue, a été mortellement blessé dans des échanges de tirs avec la Police, dans la zone de Truitier.

Choléra: Cité-Soleil et Port-au-Prince, forte hausse des cas suspects

Situation et progression du choléra en Haïti, en date du 17 octobre 2022, selon les données de la Direction d’Épidémiologie, des Laboratoires et de la Recherche du Ministère de la Santé publique (dernières données disponibles):

16 octobre : (Premier cas confirmé 2 octobre 2022); total des cas suspects depuis le 2 octobre (incluant le Pénitencier National) : 996 cas +13,5% en 24h (précédent : 877 cas suspects).

Suspect: Toute personne présentant une diarrhée aiguë aqueuse, profuse avec ou sans vomissements et déshydratation.

Total des cas confirmés depuis le 2 octobre (incluant le Pénitencier National) : 111 cas +42% en 48h (précédent : 78 cas confirmés depuis le 2 octobre).

Tout cas suspect ou probable avec une culture positive pour «Vibrio cholerae»

Total des cas suspects hospitalisés actuellement : 248 cas (non mis à jour, précédent : 248 hospitalisés)

Total des décès institutionnels depuis le 2 octobre (incluant le Pénitencier National) : 35 décès +2,9% en 24h (précédent : 34 décès)

Cap-Haïtien: des individus ont incendié le Bureau des Migrations

Les manifestations se sont poursuivies au Cap-Haïtien où les protestataires exigeaient le départ du Premier Ministre Ariel Henry et condamnaient toute intervention d’une force armée étrangère en Haïti pour éliminer les gangs. Lors de cette manifestation, des individus non identifiés ont incendié le Bureau des Migrations, mais l’intervention rapide des policiers a empêché la propagation de l’incendie.

L’ex-sénateur Joseph, devant la justice américaine

Le mercredi 19 octobre 2022, inculpé pour son rôle dans l’assassinat du Président Jovenel Moïse le 7 juillet 2021 en sa résidence, l’ex-sénateur John Joël Joseph, arrêté à la Jamaïque le 15 janvier 2002, extradé aux États-Unis le 21 avril 2022, a clamé son innocence devant un tribunal fédéral de Floride. Son avocat a également demandé un procès avec assistance de jury. Il risque la prison à vie, s’il est reconnu coupable des faits qui lui sont reprochés : avoir loué quatre véhicules qui ont été utilisés par le commando colombien, la nuit de l’attentat. Il est accusé de complot en vue de commettre un meurtre ou un enlèvement en dehors des États-Unis et d’avoir fourni un soutien matériel, entraînant la mort de Jovenel Moïse.

Funérailles Nationales pour «Mikaben»

Michael Benjamin, alias «Mikaben», décédé sur scène lors du concert de CARIMI, le 15 octobre dernier, aura droit à des funérailles nationales, a annoncé Emmelie Prophète Milcé, la Ministre de la Culture, qui n’a évoqué aucune date pour ces funérailles.

La vie de 30 000 femmes enceintes, menacée

Les Nations Unies attirent l’attention sur la situation difficile des femmes enceintes en Haïti, en raison du blocage du carburant. Selon l’ONU, 30 000 femmes enceintes sont à risque, en raison de cette situation.

24 salles de classes construites et toutes équipées

Grâce au financement de l’Agence Espagnole pour la Coopération Internationale et le Développement (AECID), l’UNICEF a construit 24 salles de classe, dans les écoles nationales de Miserne, Fonds-Palmiste, Lougou et Briyer, touchées par le séisme du 14 août 2021. De plus, 600 tables bancs, 24 tableaux, 24 bureaux et 28 chaises pour enseignants ont été distribués dans ces écoles. Au total, 1 200 élèves vont pouvoir retourner à l’école, et apprendre dans des conditions adéquates.

Aide sociale 

21 tonnes métriques de rations sèches ont été distribuées du 3 au 16 octobre, à 3 000 personnes vulnérables à Cité-Soleil, informe le Programme Alimentaire Mondial (PAM). 2 580 enfants ont reçu des aliments/nutritifs (plumpy’nut pour combattre la malnutrition). 17 600 repas chauds ont été distribués dans la cité, y compris dans les Centres de Traitement du Choléra (CTC).

Fermeture de la maternité de l’hôpital Sainte-Thérèse

Le Dr Donald François, Directeur médical de l’hôpital Sainte-Thérèse de Miragoâne, informe qu’il est contraint de fermer son service de maternité, en raison de la pénurie de carburant.

Carburant: des patients meurent chaque jour à l’HUEH

La syndicaliste Evelyne Fremont, Présidente de l’Association des employés de l’Hôpital de l’Université d’État d’Haïti (HUEH), lance un cri d’alarme par rapport à la paralysie presque totale du plus grand centre hospitalier public du pays, en raison de l’indisponibilité du carburant qui cause la mort de patients chaque jour, souligne-t-elle.

Smith Prinvil / Eliacin Evens

Popular articles

Interrogations sur les motifs de refoulement des Haïtiens munis de visa américain, canadien ou Schengen

Le refoulement des Haïtiens, munis de visa américain, canadien ou Schengen, débarquant dans les...

Conférence de commémoration du 199ème anniversaire de la dette de l’indépendance d’Haïti:

" Impact de la dette de l'indépendance dans le sous-développement d'Haïti"Le Mouvement Point Final...

Instabilite

De l'instabilité sociopolitique dégradante aux ingérences des puissances impérialistes occidentales en Haïti, le peuple...

Mythe ou vérité ? Le peuple haïtien, pour son propre malheur, choisirait-il des bandits comme leaders?

 Les analystes politiques prennent le vilain plaisir de culpabiliser les victimes en guise de...

Latest News

HISTORICAL ACCOUNT OF HAITIAN PEOPLE FROM A DIFFERENT PERSPECTIVE

Rasin Ganga [email protected] Part five Peasants class versus the State  The Peasant Class creates mechanisms that render establishing a state...

ISTWA PÈP AYISYEN YON LÒT APWÒCH

Senkyèm pati aRasin [email protected] Peyizànri parapò ak leta Peyizànri an pwodwi yon latriye mekanis ki rann...

« Ayiti, le meilleur est à venir ! »

Après autour de deux siècles de tumultes et d'épreuves multiformes et pluridimensionnelles : notre...