HomePerspective & PolitiqueAriel Henry, un an de duperie...

Ariel Henry, un an de duperie…

Published on

Archives

L’art du mensonge et de la duperie, comme arme pour atteindre ses objectifs. Ariel Henry et ses alliés vont-ils quitter «leur» virtuel pour le réel qu’ils ne maîtrisent plus ?

En effet, le mercredi 20 juillet 2022, à l’occasion de sa première année au pouvoir, le Premier Ministre de facto, Ariel Henry, dans un discours pré-enregistré, s’est adressé à la Nation.

Pas de bilan réel, sans doute en raison de l’absence de résultats à annoncer, mais, à la place, une revue des moments-clés qui ont marqué cette année (séisme du Sud, hausse des prix des carburants à la pompe, corruption, contrebande, fiscalité, gouvernance, Accord du 11 septembre, élections, nouvelles Constitution et éventuel accord avec le FMI, etc…).

Renouvellement des engagements et des promesses, justifications, les mots semblent toujours les mêmes, mais aucun véritable signe de changement concret en Haïti où l’insécurité se fait croissante et les moyens promis à la PNH, de nombreuses fois, se font toujours attendre. Haïti s’enfonce indéniablement dans la banalisation de l’inaction…

Par ailleurs, des partis, regroupements politiques et organisations de la société civile dressent un bilan négatif du premier anniversaire du premier ministre Ariel Henry à la tête du gouvernement. «Un an après l’accession du premier ministre Ariel Henry à la Primature, la situation sécuritaire du pays se détériore. Le taux du kidnapping augmente considérablement, les massacres se multiplient. À Cité-Soleil, des familles sont inconsolables. Dans la commune de Croix-des-Bouquets, les résidents ne peuvent pas circuler librement. C’est aussi le cas pour des résidents de Pernier et de la troisième circonscription de Port-au-Prince», a déploré le porte-parole de l’Organisation du Peuple en Lutte. Danio Siriack a critiqué le comportement du Premier Ministre Ariel Henry, face à la crise actuelle. Le dirigeant politique se montre pessimiste, en ce qui concerne les retombées des discussions initiées entre le locataire de la Primature et des signataires des accords Montana-PEN et alliés.

Emmanuel Saintus

Popular articles

Instabilite

De l'instabilité sociopolitique dégradante aux ingérences des puissances impérialistes occidentales en Haïti, le peuple...

Mythe ou vérité ? Le peuple haïtien, pour son propre malheur, choisirait-il des bandits comme leaders?

 Les analystes politiques prennent le vilain plaisir de culpabiliser les victimes en guise de...

Un Conseil Présidentiel de 7 membres, à la tête du pays, est-ce pour bientôt?

C’est une démarche boiteuse au mieux, bizarre certainement, mais il fallait bien entreprendre quelque...

La CARICOM recrute 7 nouveaux acteurs haïtiens pour pour une  débauche présidentielle  inédite

Cette organisation qui n’a jamais supporté Haïti dans sa lutte contre ses ennemis internes...

Latest News

Newsreel

News coming from the nations leaders last week offered some hope that things will...

Frankétienne : Un nom qui sonne comme une insolence

Né le 12 Avril 1936 à Ravine Sèche dans le département de l’Artibonite, Jean-Pierre...

La reddition de compte, ultimement, est personnelle : avis en est donné aux concernés

Je sais que la politique est une lutte idéologique qui s’exprime de toute sorte...