HomeHot NewsDix heures de courant électrique par jour pour bientôt…

Dix heures de courant électrique par jour pour bientôt…

Published on

Archives

À partir de ce mois d’avril et jusqu’à décembre, l’Électricité d’Haïti (Ed’H) promet de fournir dix heures de courant électrique par jour à ses clients. Pour y parvenir, l’Ed’H, étant un organisme autonome à caractère industriel et commercial, prévoit d’augmenter sa production progressivement autour de 110 mégawatts, dans le cadre du volet à très court terme d’un Plan d’action stratégique, à l’horizon 2030. Les responsables de l’EDH paraissent conscients que l’entreprise traverse une période difficile, depuis un bon nombre d’années. Ils veulent croire que ce plan va les aider à redresser la barre.

C’est le mercredi 13 avril, au Karibe Convention Center, que le plan stratégique de l’Électricité d’Haïti (EDH) a été présenté, lors d’une conférence de presse. Le plan compte 4 volets et les responsables de l’Ed’H ont dit mettre l’accent sur celui à très court terme qui s’étale sur la période allant du mois d’avril à décembre. «Nous allons mobiliser les 110 mégawatts à travers les centrales Péligre, E-Power, Carrefour I, Carrefour II et Carrefour III pour pouvoir fournir les dix heures de courant électrique. En termes de puissance installée, l’EDH a une capacité de 280 mégawatts», a expliqué l’ingénieur Henry Civil, de la direction de production au sein de l’EDH. «Pour mettre en marche cette centrale quotidiennement pendant dix heures sur une durée de 3 mois, il faut avoir 3 millions de gallons de diesel», a fait comprendre M. Civil. L’Ed’H accuse néanmoins une perte de 30% dans son réseau de distribution, constitué de 45 circuits qui consomment chacun entre 6 à 13 mégawatts.

L’autre défi auquel fait face l’EDH est la commercialisation du courant électrique produit. À cet effet, la directrice adjointe de la direction commerciale de l’EDH, Magdala Chéry Remarais, a annoncé que l’entreprise vise à faire passer le taux de facturation de 50% à 53%, d’ici ce mois d’avril à décembre. Si l’EDH peine à fonctionner sans la subvention de l’État, elle doit faire en sorte d’aller à la recherche des 22 milliards de gourdes de dettes cumulées sur une période de 10 ans auprès de sa clientèle.

«La dette des entreprises industrielles s’élève à plus de 1,4 milliard de gourdes, les organismes publics, plus de 973 millions de gourdes, les organismes autonomes, plus de 2,3 milliards de gourdes, l’éclairage public, plus de 2,7 milliards de gourdes, les résidences, plus de 13,8 milliards de gourdes, les entreprises commerciales, plus de 1,4 milliards de gourdes», a exposé la directrice adjointe de la direction commerciale de l’EDH, soulignant que le taux de recouvrement de l’EDH est de 50%.

Smith Prinvil

Popular articles

Interrogations sur les motifs de refoulement des Haïtiens munis de visa américain, canadien ou Schengen

Le refoulement des Haïtiens, munis de visa américain, canadien ou Schengen, débarquant dans les...

Conférence de commémoration du 199ème anniversaire de la dette de l’indépendance d’Haïti:

" Impact de la dette de l'indépendance dans le sous-développement d'Haïti"Le Mouvement Point Final...

Instabilite

De l'instabilité sociopolitique dégradante aux ingérences des puissances impérialistes occidentales en Haïti, le peuple...

Mythe ou vérité ? Le peuple haïtien, pour son propre malheur, choisirait-il des bandits comme leaders?

 Les analystes politiques prennent le vilain plaisir de culpabiliser les victimes en guise de...

Latest News

Newsreel

As the presidential transitional council, Conseil présidentiel de transition (CPT) struggles to see if...

Haïti Conseil Présidentiel : le CP Athlétique Club

Le mois d’avril, disent certains, est cruel.  Quand le pain quotidien n’est pas certain,...

221ième de notre Bicolore : et si les ancêtres revenaient parmi nous !

18 novembre 1803 - 18 novembre 2023, 221 années contemplent tristement la création de...