HomeHot NewsJovenel Moïse a laissé les casseroles à Ariel Henry

Jovenel Moïse a laissé les casseroles à Ariel Henry

Published on

Archives

Effectivement, les ariéliens sont comme ça, des gens sans paroles qui fanfaronnent et ne sont ni efficaces ni pragmatiques. C’est un menteur qui maîtrise le domaine de la manipulation, le système de désinformation mondiale. Les ariéliens mettent sur orbite leurs propres satellites de mensonge, donc le domaine balistique de mensonge n’est plus un secret pour eux. Cela a l’air de vous étonner, moi pas. On peut gouverner dans l’ombre et se servir des oligarques comme de marionnettes. L’objectif des ariéliens sont les élections. Essayez de comprendre la politique du PHTK avant de plaisanter. Jovenel Moïse a laissé les casseroles à Ariel Henry.

Le système de désinformation mondiale ne tolère aucune narration indépendante ou contraire à la version qu’il propage, car il ne survit que grâce au mensonge, dans le mensonge et l’illusion. Le système survit tant que des milliards de personnes y croient et adhérent à la narration du réel imposé, camouflant une réalité sordide où l’asservissement est pire que toutes les formes d’esclavage que l’humanité a connues, depuis les premiers groupes humains plus ou moins organisés. En effet, le vendredi 11 mars, le Premier Ministre de facto, Ariel Henry, a assisté, au Chili, à la cérémonie d’investiture du nouveau président élu, Gabriel Boric. Il a également pris part à un déjeuner offert par le nouveau Président du Chili, en l’honneur des Chefs d’État et de Gouvernement. En marge de la cérémonie d’investiture du nouveau président chilien, Gabriel Boric, le premier ministre haïtien a rencontré le secrétaire adjoint aux Affaires de l’hémisphère occidental des États-Unis, Brian A. Nichols, pour discuter de la situation politique du pays qui s’enlise toujours dans une crise institutionnelle, exacerbée par la détérioration de la situation sécuritaire. L’officiel américain a aussi évoqué le soutien d’Haïti à l’Ukraine qui subit actuellement une intervention de la Russie. Haïti, comme 140 autres pays, avait voté une résolution des Nations-Unies condamnant la guerre en Ukraine, peu de temps après le début des conflits. «J’ai rencontré le PM haïtien, Dr Ariel Henry, pour discuter de la sécurité, de la stabilité économique et du fort soutien d’Haïti à l’Ukraine. J’ai souligné la nécessité pour les Haïtiens de forger un fort consensus sur une voie politique à suivre. Les États-Unis sont fiers de se tenir aux côtés d’Haïti contre l’agression russe», a écrit le secrétaire adjoint aux Affaires de l’hémisphère occidental, Brian A. Nichols.

Le PM, Dr Ariel Henry, a profité de sa participation à la cérémonie d’investiture du Président Gabriel Boric, pour avoir des rencontres bilatérales avec plusieurs Chefs d’État et de Gouvernement. De plus, la secrétaire d’État adjointe aux opérations de conflit et de stabilisation, Anne Witkowsky, s’est rendue, le lundi 7 mars, à Port-au-Prince, la capitale d’Haïti, dans le cadre d’une mission qui a duré deux (2) jours. La diplomate Witkowsky s’est entretenue avec le Premier ministre Ariel Henry et des membres de l’Accord Montana, pour faciliter un dialogue politique inclusif, sous l’impulsion des Haïtiens. La secrétaire d’État adjointe a rencontré également un large éventail de parties prenantes haïtiennes dont des membres de la société civile et des femmes leaders pour renforcer l’engagement à long terme du gouvernement américain envers le peuple haïtien, par la promotion de la stabilité et du développement à long terme et pour discuter du soutien américain à des solutions haïtiennes aux problèmes auxquels le pays est confronté. La secrétaire d’État adjointe a souligné également le soutien constant des États-Unis au renforcement des capacités du secteur de la sécurité avec des responsables haïtiens et des représentants de la société civile et réaffirme l’engagement de son pays en faveur du rétablissement des institutions démocratiques, dirigées par les Haïtiens. Elle a marqué la Journée internationale des droits des Femmes avec le personnel des Nations-Unies et des dirigeantes haïtiennes, pour rendre hommage au rôle vital des femmes dans la résolution des conflits et dans l’économie, et renforcer l’engagement du gouvernement américain en faveur de l’égalité des genres et de la participation significative des femmes, en tant que partenaires égales dans l’économie, les décisions politiques et sécuritaires.

Par ailleurs, le vendredi 11 mars, le bureau du Sénat a rencontré une délégation du Bureau de suivi de l’accord du 30 août (de Montana), composé de Leslie Voltaire, Jacques Ted St-Dic, Ernst Mathurin, Magalie Comeau Denis, Jeanty Joseph Raymond et Antoine Augustin. Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la tenue d’un sommet extraordinaire, destiné à trouver une solution consensuelle à la crise actuelle en Haïti, pour un retour à la normale.

Emmanuel Saintus

Popular articles

Interrogations sur les motifs de refoulement des Haïtiens munis de visa américain, canadien ou Schengen

Le refoulement des Haïtiens, munis de visa américain, canadien ou Schengen, débarquant dans les...

Conférence de commémoration du 199ème anniversaire de la dette de l’indépendance d’Haïti:

" Impact de la dette de l'indépendance dans le sous-développement d'Haïti"Le Mouvement Point Final...

Instabilite

De l'instabilité sociopolitique dégradante aux ingérences des puissances impérialistes occidentales en Haïti, le peuple...

Mythe ou vérité ? Le peuple haïtien, pour son propre malheur, choisirait-il des bandits comme leaders?

 Les analystes politiques prennent le vilain plaisir de culpabiliser les victimes en guise de...

Latest News

Newsreel

As the presidential transitional council, Conseil présidentiel de transition (CPT) struggles to see if...

Haïti Conseil Présidentiel : le CP Athlétique Club

Le mois d’avril, disent certains, est cruel.  Quand le pain quotidien n’est pas certain,...

221ième de notre Bicolore : et si les ancêtres revenaient parmi nous !

18 novembre 1803 - 18 novembre 2023, 221 années contemplent tristement la création de...