HomeHot NewsL'insécurité s'éternise, malgré la PNH

L’insécurité s’éternise, malgré la PNH

Published on

Archives

Depuis l’arrivée de Frantz Elbé à la tête de la Police Nationale d’Haïti, on a tendance à croire que les agents de la PNH travaillent fort contre le banditisme. Mais la répétition ininterrompue des actes de kidnapping et d’assassinat fait douter les plus optimistes de la bonne volonté et de la capacité d’Elbé de lutter contre ce phénomène.

La Police nationale, autant que la population civile, continue d’empiler les victimes. À cet effet, le samedi 29 janvier dans la matinée, le responsable d’opération de l’Unité Départementale de Maintien d’Ordre (UDMO) de la Police Nationale Haïtienne, a été abattu, à l’avenue Christophe, au cœur de la Capitale, Port-au-Prince. Il s’agit de Luckson Faverdieu, il a été atteint de plusieurs projectiles par des individus roulant à moto. Le porte-parole de la Police Nationale d’Haïti (PNH), l’inspecteur divisionnaire Garry Desrosiers, a confirmé la nouvelle de l’assassinat du policier. «Effectivement, il a été assassiné ce matin. Pour l’instant, je suis en contact avec la Direction Départementale de l’Ouest de la Police (DDO), afin de recueillir les informations entourant les circonstances de son assassinat», a déclaré le porte-parole de la PNH.

Entre temps, le samedi 29 janvier 2022, une vaste opération policière, menée à la Croix-des-Bouquets, a permis l’arrestation de 33 individus dont : Cadet Micherline (21 ans), concubine de Steeve ou «Siliman» ainsi connu, le Chef de gang opérant à Michaud. Lors de son arrestation, elle était à bord d’une motocyclette en compagnie de deux autres personnes qui ont été également arrêtés : Louis Christ Wordel (16 ans) et Germain Shaskia (29 ans). Désilus Dérilus (25 ans) et Jean Rony (16 ans), sont arrêtés à la rue St-Dominique, en flagrant délit et en possession de 190 500 gourdes volées dans un dépôt, au préjudice de «Welky Norky». Il en est de même pour «Ti Sourit» et «Bébéto» ainsi connus, membres actifs du gang des 400 mawozo. Un véhicule de marque Toyota Rav4 a été saisi, lors de leur arrestation.

De plus, un nouveau coup de filet de la Police Nationale d’Haïti à Croix-des-Bouquets, commune du département de l’Ouest d’Haïti, a eu lieu. Des agents de la Police Nationale d’Haïti (PNH) ont arrêté, le jeudi 27 janvier, à Croix-des-Bouquets, treize individus, lors d’une opération menée à Raquette. Ils ont été appréhendés pendant qu’ils démolissaient le véhicule à bord duquel se trouvait le policier Jean Kaleb Amos Innocent, lors de son assassinat, la semaine écoulée. En effet, lors d’une opération menée par des membres de plusieurs unités de la PNH, dans une localité appelée «Raquette», les forces de l’ordre ont arrêté 13 individus. Selon un communiqué de la PNH, ils ont été pris en flagrant délit dans un garage, en train de démolir le véhicule à bord duquel se trouvait le policier Jean Kaleb Amos Innocent, lorsqu’il a été assassiné, la semaine dernière. Les forces de l’ordre affirment avoir récupéré la voiture de marque Chevrolet et immatriculée AA 66217. Ces prévenus sont en garde à vue au commissariat de la Croix-des-Bouquets, dans l’attente de leur déferrement, informe la police.

De plus, des agents de la police frontalière (POLIFRONT) ont arrêté, le samedi 29 janvier, quatre individus à Morne-Cabri, dans la commune de Croix-des-Bouquets, lors d’un contrôle de routine. Deux motocyclettes et près de 100 000 gourdes ont également été saisies. Il s’agit de Molière alias Makly, Yvenson Rénélus, Occius Reynold et Joseph Albert. Ils sont arrêtés pour association de malfaiteurs et vol de motocyclettes. Dans un premier temps, les agents de la POLIFRONT avaient arrêté Molière alias Makly et Yvenson Rénélus en possession de deux motocyclettes sans plaque d’immatriculation et sans papier. Leur arrestation a conduit les forces de l’ordre à capturer Occius Reynold et Joseph Albert qui se présentaient sur les lieux comme des acheteurs des deux motocyclettes saisies par la police. Au cours de cette opération, les agents de la police frontalière ont saisi une somme de 99 250 gourdes, ont révélé les autorités policières.

Emmanuel Saintus

Popular articles

Interrogations sur les motifs de refoulement des Haïtiens munis de visa américain, canadien ou Schengen

Le refoulement des Haïtiens, munis de visa américain, canadien ou Schengen, débarquant dans les...

Conférence de commémoration du 199ème anniversaire de la dette de l’indépendance d’Haïti:

" Impact de la dette de l'indépendance dans le sous-développement d'Haïti"Le Mouvement Point Final...

Instabilite

De l'instabilité sociopolitique dégradante aux ingérences des puissances impérialistes occidentales en Haïti, le peuple...

Mythe ou vérité ? Le peuple haïtien, pour son propre malheur, choisirait-il des bandits comme leaders?

 Les analystes politiques prennent le vilain plaisir de culpabiliser les victimes en guise de...

Latest News

HISTORICAL ACCOUNT OF HAITIAN PEOPLE FROM A DIFFERENT PERSPECTIVE

Rasin Ganga [email protected] Part five Peasants class versus the State  The Peasant Class creates mechanisms that render establishing a state...

ISTWA PÈP AYISYEN YON LÒT APWÒCH

Senkyèm pati aRasin [email protected] Peyizànri parapò ak leta Peyizànri an pwodwi yon latriye mekanis ki rann...

« Ayiti, le meilleur est à venir ! »

Après autour de deux siècles de tumultes et d'épreuves multiformes et pluridimensionnelles : notre...