HomeActualitéLes jeux politiques se poursuivent…

Les jeux politiques se poursuivent…

Published on

Archives

En politique, quand j’entends un de ces grands mots techniques, je me braque et je cherche toujours quelle infamie cela cache.  Il est infiniment regrettable que le ridicule ne tue pas, car autrement, ce serait actuellement une hécatombe pour les dangereux crétins en tous genres…Vraiment dommage.  Cela fait cinq mois que les Premiers ministres, désignés par le président Jovenel Moïse, n’arrivent pas à se faire approuver par le Parlement haïtien. Le dernier en date, Fritz William Michel, attend depuis un mois une invitation à la Chambre des députés pour y présenter son gouvernement et sa politique générale.  La séance de ratification du Premier Ministre prévue pour le vendredi 23 août et confirmée mardi par le Président de la Chambre des Député, Gary Bodeau, malgré le pourvoi en cassation déposé à l’initiative de l’opposition, est maintenant reportée «sine die», a fait savoir Gary Bodeau sur son compte officiel twitter.  «La séance de ratification de l’Énoncé de la Déclaration de politique générale du Premier ministre nommé, Fritz William Michel, prévue pour ce vendredi, est reportée sine die.»  Ce report serait dû, a une demande de délai de 72 heures, sollicité par le député Exinor Hermano, Président de la Commission spéciale, chargée d’analyser les pièces des ministres, qui a reçu mercredi (21 août), des informations manquantes de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSC/CA), concernant 5 ministres dans le nouveau Gouvernement, déclarés comptables de deniers publics et qui (ces ministres) ne seraient pas en règle. Il s’agirait de :

– Pradel Henriquez, Ministre de la Culture et de la Communication,

– Ronald Gérard D’Mezard, Ministre de la Défense,

– Michel Patrick Boisvert, Ministre de l’Économie et des Finances,

– Marjorie Alexandre Brunache, Ministre des Affaires Étrangères,

– Phélito Doran, Ministre des Affaires Sociales et du Travail.

Toutefois, dans les couloirs du Parlement, la rumeur circule qu’il s’agirait d’un prétexte pour gagner du temps et faire pression pour contraindre Jovenel Moïse de remplacer au moins 7 ministres du nouveau cabinet.  À rappeler que la ministre des Affaires étrangères nommée, Me Marjorie Alexandre Brunache, a présenté sa démission au Premier ministre, Fritz William Michel.  « Des considérations personnelles m’obligent à décliner cet honneur de servir mon pays», a écrit Me Marjorie Alexandre Brunache, soulignant avoir le cœur lourd, en « présentant sa démission», tout en confirmant sa volonté de continuer à se mettre au service de la patrie.

Emmanuel Saintus

Popular articles

Instabilite

De l'instabilité sociopolitique dégradante aux ingérences des puissances impérialistes occidentales en Haïti, le peuple...

Mythe ou vérité ? Le peuple haïtien, pour son propre malheur, choisirait-il des bandits comme leaders?

 Les analystes politiques prennent le vilain plaisir de culpabiliser les victimes en guise de...

Un Conseil Présidentiel de 7 membres, à la tête du pays, est-ce pour bientôt?

C’est une démarche boiteuse au mieux, bizarre certainement, mais il fallait bien entreprendre quelque...

La CARICOM recrute 7 nouveaux acteurs haïtiens pour pour une  débauche présidentielle  inédite

Cette organisation qui n’a jamais supporté Haïti dans sa lutte contre ses ennemis internes...

Latest News

Newsreel

News coming from the nations leaders last week offered some hope that things will...

Frankétienne : Un nom qui sonne comme une insolence

Né le 12 Avril 1936 à Ravine Sèche dans le département de l’Artibonite, Jean-Pierre...

La reddition de compte, ultimement, est personnelle : avis en est donné aux concernés

Je sais que la politique est une lutte idéologique qui s’exprime de toute sorte...