Coup dur pour le théâtre

La troupe Papa Pyè, qui a marqué la fin du 20e siècle et le début du 21e siècle, avec ses séries « Les aventures de Papa Pyè », « Lavi nan bouk », a perdu son fondateur, Jean-Claude Joseph, dit Papa Pyè. Environ 48 heures avant le drame, le comédien Pastè Blaze annonçait sur sa page Facebook que Papa Pyè était dans le coma et sollicitait, pour celui-ci, les prières de tous. Malheureusement, le mercredi 18 octobre 2017, Papa Pyè est décédé à 1h a.m., dans un hôpital à Orlando, à l’âge de 66 ans. Selon sa sœur, Micheline Pierre, qui nous a confirmé la nouvelle, Papa Pyè était asthmatique et, arrivé à l’hôpital où il se faisait soigner, une complication au niveau des reins et du foie a causé son décès. Papa Pyè avait quatre frères et deux sœurs : Louis Edouard Pierre, Marie Yolette Pierre, Cadillac Jean-Jacques Pierre, Antoine Kennedy Pierre, Micheline Pierre et Joël Pierre. Il avait cinq enfants dont les trois plus connus : Wedlyne Édith Dema, Nathaniel et Gordon Joseph. Selon Micheline Pierre, la sœur de Papa Pyè, la famille n'a encore rien planifié pour les funérailles de l’homme de Lavi nan bouk, mais, il se pourrait qu'elles soient chantées en Floride ou dans l’État de Maryland, non loin de Washington D.C., là où réside sa famille. Pour l’histoire et pour la postérité, Jean-Claude Joseph, connu sous le nom de Papa Pyè, est né à Port-au-Prince le 2 août 1951. Languichatte et lui étaient considérés comme les deux plus grands comédiens d’Haïti.
Publier le : 28/10/2017   Auteur :

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Ajouter un commentare
Pseudo *
Commentaire *
   
 

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

En bref
Compteur de visite
10523166 visiteurs dont
80 aujourd'hui,
14449604 pages affichées
>>>>>