Maria nous a épargnés toutefois le bilan n’est pas néant

L'ensemble de la population, en particulier les habitants des zones potentiellement à risques d'éboulement, de glissement de terrains, d'inondation, a été appelé à la vigilance, à suivre scrupuleusement les consignes de sécurité et à ne pas attendre au dernier moment pour se rendre en lieu sûr, à la suite de l’annonce de l’arrivée imminente de l’ouragan Maria sur le pays, pour les jeudis 21 et vendredi 22 septembre 2017. Cependant tout comme Irma, Maria n’a pas traversé le pays comme l’avait prédit les prévisions météorologiques. L'ouragan Maria, à 5h00 du matin le jeudi 22 septembre 2017, était situé près de la latitude 21,6 nord, longitude 70,6 ouest (215km nord de Puerto Plata, 90km est des îles Turques et Caïques). Dès lors, Maria se dirigeait vers le nord-ouest d’Haïti et un mouvement vers le nord-nord-ouest a été attendu plus tard aujourd'hui et samedi. Selon la trajectoire prévue, l'œil de Maria se rapprochait, près ou juste à l'est des îles Turques et Caïques et du sud-est des Bahamas ce jeudi. Bien qu’elle n’ait pas vraiment secoué Haïti, l’ouragan Maria a occasionné dans la commune de Limbé, le décès par noyade, d'un homme de 45 ans qui a tenté de traverser, dans la matinée du 21 septembre, la rivière Grand-Ravine qui était en crue, entre la 4ème et la 6ème section du même nom. Deux personnes, ont aussi été tuées par la foudre à Cornillon. Par ailleurs, des débuts d'inondation ont été enregistrés à la mi-journée, du jeudi 21 septembre, à Ferrier, Bocozel et Grande-Saline (localité de Saint-Marc), conséquences de la montée des eaux des rivières. À signaler, qu'une trentaine d'abris provisoires ont été déjà ouverts dans le Nord-Est, le Nord-Ouest et l'Artibonite. Le ministère de l'Intérieur et des Collectivités Territoriales (MICT) rappelle à la population que les opérations de cabotage demeurent interdites sur toute la côte Nord. De même, les écoles ont été fermées le vendredi 22 septembre dans les départements du Nord, du Nord-est et du Nord-ouest. Au cours de la matinée, ces précipitations accompagnées de rafales de vents se sont abattues, notamment sur les communes de Ferrier et Sainte-Suzanne (département du Nord-Est) ainsi que sur la ville du Cap-Haitien (Nord). Dans le département de l’Artibonite, particulièrement à Marmelade, Ennery et Gros-Morne, des pluies intermittentes, fines et modérées, ont été enregistrées. Des pluies fines et modérées ont été également observées, dans les communes du département du Plateau Central. Les départements du Nord-Est, du Nord, du Plateau Central et le haut-Artibonite pourraient recevoir entre 100 et 200 mm de pluies durant le passage de Maria, selon un bulletin de l’Unité hydrométéorologique (UHM). Heureusement pour nous, l’ouragan Maria qui a perdu de plus en plus de force dans sa catégorie, passant de 5 à 3, s’est progressivement éloigné de nos côtes, jusqu’à ne rien représenter de dangereux pour le pays. Ceci a permis aux autorités haïtiennes de lever l’alerte orange qu’ils ont lancée sur tout le territoire national. Cependant, elles ont maintenu l’interdiction de prendre la mer par les petites embarcations. Nous souhaitons que le pouvoir en place et l’opposition nous épargneront bientôt les effets de l’ouragan politique.
Publier le : 02/10/2017   Auteur : Altidor Jean Hervé

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Ajouter un commentare
Pseudo *
Commentaire *
   
 
>>>>>